danton assembl legislative ton troisieme td dhistoire

danton assembl legislative ton troisieme td dhistoire

Texte Ill : Danton, Discours à l’Assemblée législative, 2 septembre 1792 INTRODUCTION ELEMENT A METTRE : Ministre de la justice au sein du Conseil exécutif de six ministres, élu par l’Assemblée au lendemain du 10 août, Danton, qu’on accuse d’avoir laissé faire les massacres de septembre donne une impulsion décisive à la défense nationale. La France est en guerre contre l’Autriche depuis le 20 avril 1792. Le manifeste de Brunswick, par lequel les forces contre-révolutionnaires menacent d’une « exécution militaire et totale » s’il était fait « LL. MM. e roi et la rel a fureur populaire. L Brunswick le 19 août. mo Swipetoview nextp g »,ac oindre outrage ? ar le duc de alors de remplacer à la tête de l’armée du Nord La Fayette passé à l’ennemi. C’est le début de l’offensive des armées austro-prussiennes appuyées par environ 20 000 émigrés. Les Prussiens s’emparent de Longwy le 23. La nouvelle est connue le 26 à Paris qui craint une arrivée des Prussiens. Puis Verdun tombe après avoir été assiégée pendant deux jours. Les armées de Dumouriez, à Sedan, et de Kellermann, à Metz, ne parviennent pas à établir une jonction.

La peur monte à Paris et la Commune fait arrêter

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
600 suspects qui rejoignent les 2 000 détenus des prisons de Paris. On parle d’un complot des prisonniers prêts à massacrer les patriotes lors de l’arrivée des Paris que l’armée ennemie est droit en marche vers Paris, il y a un moment de panique. Danton se précipite à l’Assemblée pour prononcer une harangue aussi brève qu’energique. Sous son influence, la Commune appellera les citoyens aux armes, convoquera les volontaires au Champ de Mars, fera sonner le tocsin. Le 20 septembre Dumouriez remportera la bataille de Valmy mettant fin à l’invasion du territoire par les coalisés.

Le 21 septembre la Convention nationale proclamera la République. Danton (1759-1794), fondateur du club des Cordeliers, fut ministre de la Justice après le 10-août. Il fut un des plus grands hommes d’Etat de la Révolution : orateur puissant et impétueux, il siégea à la Montagne, fut le principal organisateur de la Défense nationale ; à l’intérieur, il fut le promoteur du tribunal révolutionnaire et du Comité de Salut public, dont il fut éliminé en 1793. Mais il ne considérait la Terreur que comme un moyen provisoire de gouvernement et entreprit des égociations secrètes pour ramener la paix.

Le 29 août 1792, Brunswick, chef des armées coalisées contre la France, débute le siège devant Verdun, son bombardement commence le 31 août et le 2 septembre 1792 la ville capitule. La route de Paris est maintenant ouverte. Cest alors que Danton, ministre de la Justice, lance un appel ? l’Assemblée législative : il veut convaincre celle-ci d’organiser et de mettre en œuvre la contreattaque et de délivrer la France. Il en va du sort de la Nation. Il s’agira donc de voir quels sont les procédés utilisés par Danton pour convaincre l’Assemblée 2