Dans quelle mesure la flexibilite du travail favorise t- elle l’emploi?

Dans quelle mesure la flexibilite du travail favorise t- elle l’emploi?

I] La flexibilite du travail, facteur d’emploiA) L’approche theorique (classiques/ neoclassiques/ liberaux)- Pour les liberaux, le marche du travail est un marche comme les autres qui doit s’autoreguler par flexibilitesalariale. Toute entrave exterieure est source de desequilibre. En de chomage, l’offre de travail est > a la demande de travail d’ou necessite de reduire le salaire…- Libre fonctionnement du marche du travail cad pas d’intervention abusive de l’Etat par des lois« contraignantes » (de type entrave aux licenciements…), par un salaire minimum,… (Document 6)B) Une approche theorique appuyee par les faits : – Document 1 : le trend montre une correlation forte entre un fort degre de flexibilite et un faible chomage (etinversement) ; On peut ici comparer le cas des Etats-Unis et de la France par exemple. Document 2 : l’experience americaine d’un fort degre de flexibilite qui se manifeste par exemple par unegrande possibilite d’ajustement de la main d’ uvre en fonction des besoins et un faible taux de chomage.

Ilconvient d’ailleurs de remarquer que les emplois « permanents » sont plus importants aux EU qu’en France (oumeme en Europe) car il existe une possibilite de rotation de l’emploi (facilite de licenciement) qui n’est paspresente en France (pays qui est

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
oblige de ce fait d’avoir recours a des emplois « moins reglementes » tels lesemplois precaires)- L’exemple du toyotisme et des flux tendusC) Efficacite d’une flexibilisation : – Flexibilite salariale (document 6) : cf la theorie classique/ neoclassique et l’autoregulation du marche dutravail. Lien avec la rigidite salariale en France avec le SMIC.

Elle peut aussi se traduire par une« individualisation » salariale qui peut conduire a fournir le meilleur de soi meme (d’ou gains de productivite)- Flexibilite interne :* Flexibilite interne quantitative : modulation des heures (par exemple le temps partiel : 2/3 des femmestravaillant a temps partiel en France l’ont voulu), heures supplementaires (source de hausse du pouvoir d’achat)* Flexibilite interne qualitative (document 3) : polyvalence (evite la monotonie dans le travail),formation continue (source de reconnaissance pour la main d’ uvre et de productivite pour l’entreprise),carrieres aux merites…- Flexibilite externe :* Flexibilite externe quantitative : recours a du personnel exterieur a l’entreprise, recours a la sous-traitance de « quantite » permet de reduire les couts de production et donc du prix de vente…* Flexibilite externe qualitative : appel a la sous-traitance de « qualite » : bien fait de la division dutravail et de la DIPPII] Mais dont les applications systematiques sont remises en causeA) Inefficacite et remise en cause de la flexibilite- Document 5 : Remise en cause de l’analyse classique/ neoclassique de l’emploi : remise en cause deshypotheses de la CPP, remise en cause de l’idee selon laquelle le travail est une marchandise, remise en causede la baisse des salaires en cas de chomage : pour J. M. Keynes, le marche du travail n’a aucune raison es’autoreguler car le niveau de l’emploi ne depend pas uniquement des salaires mais aussi et surtout de lademande effective (si baisse des salaires, baisse de la consommation, baisse de la production et baisse del’emploi). – Document 5 : Ces 20 dernieres annees, « le taux de chomage dans maints pays de l’UE etait < a celui desEtats-Unis », or dans les pays de l’UE (comme nous le montre le doc 1) la legislation sur le travail est plus« contraignante » (salaire minimum, faible rotation de la main d’ uvre…). ——————————————————————————– Page 2 – Document 1 : l’exemple des Pays bas montre que l’on peut arriver a un taux de chomage faible (de l’ordre de4% comme aux Etats-Unis) avec un faible degre de flexibilite).

On peut aussi faire la comparaison Irlande/Royaume uni- Document 4 : En France de 1991 a 1999, les emplois a duree limitee (emplois precaires) ont augmente de60% pourtant le chomage a progresse lui aussi de 40% sur la meme periodeB) Par ailleurs la flexibilite a des effets pervers sur l’emploi- En cas de flexibilite salariale forte, un chomage important se traduira par une baisse du salaire : or d’une partcomme nous l’avons montre precedemment, pour Keynes le salaire est aussi un revenu (donc sa baisse va setraduire par une baisse de la conso, de la production et de l’emploi) et d’autre part pour la theorie du salaired’efficience, le salaire determine la productivite (baisse des salaires, baisse de motivation des salaries, baisse dela productivite, baisse de la competitivite…).

Le document 5 parle de « l’esprit d’innovation », or l’innovation(de produit ou de procede) est a la base de la croissance economique. – En outre, dans le cas d’une impossibilite d’ajustement du travail du fait de legislations fortes comme enEurope et surtout en France, les entreprises ont recours a une flexibilite externe qui se traduit par une monteeimportante des emplois precaires (a duree limitee +65% en France de 1991 a 2002) peu proteges. On assiste aune dualite du marche du travail (forte concurrence entre les insiders et outsiders et entre les outsiders ! ). Cettedualite du marche du travail est d’autant plus forte que la majorite des personnes en emplois precaires le reste. La precarisation de l’emploi genere aussi une pauperisation d’une partie de la population (en France parexemple, on assiste a un retour des inegalites de revenus depuis le milieu des annees 90). AttentesBonusMalus- Plan nuance (en deux ou troisparties)- Maitrise du vocabulaire :flexibilite interne, externe,quantitative, qualitative, salariale,emplois precaires…- Utilisation des docs (lecture dedonnees chiffrees, explicationsd’idees…)- Toute reference theorique( horsprogramme) pertinente (pas uncatalogue ! )- capacite a mettre en relation Les contraintes des organisationsproductives actuelles avec lanotion de flexibilite (principes dejuste a temps, politique dequalite.. )- Erreur de plan- Abs ou erreur dans les doc(attention au doc 4 en indice)- Paraphrase de doc