Cours sur les sonorités

Cours sur les sonorités

Etude des sonorités Cherchez surtout les effets dharmonle ou de discordance entre les sons (fiez-vous à votre intuition) et reliez cette recherche au rythme des phrases/ vers, aux mots mis en valeur. Pensez que la répétition d’un même son peut créer une harmonie ou une monotonie.

Allitérations : répétition d’un son consonantique Pour votre culture : il y a plusieurs classifications des consonnes (En voici un très bref aperçu) -selon l’obstruction de l’air créé (consonnes constrictives • occlusives (ouverture brutale de la bouche : p, b, t, d, kg), ricatives (frottement consonnes liquides r -selon la cavité de ré n) -selon le point d’artic les palatales k, g Swip next page truction (les sm et n) sauf les nasales m et ; les labiales p, b, m, sifflantes : [s] [v] [fl [Z] [z] [SI un mouvement, un glissement, un effleurement, la fugacité, le sifflement, une certaine délicatesse nasales : [n] [m] sensualité, désir, plaisir ou dégoût … Effet doux, mou occlusives : [b] [k] [d] [p] ShAipe to Wew next page violence, dureté, soudaineté, brutalité, le bruit iquides : [l] [r] la fluidité, l’écoulement, la légèreté, le flottement La consonne r est réputée suggestive de l’inachèvement ou de la vibration.

Associé à

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
une autre consonne et répété, le son r peut créer un son désagréable : fr, br, cr Assonances : répétition d’un son vocalique (voyelle) Le e muet : douceur graves : [o] [al [u] ( —son ou) la gravité, l’obscurité, la profondeur, la descente, l’immensité aigues [l] [y] é, è, Oe l’élévation, la clarté, la douceur, la légèreté, la vivacité Ces mêmes voyelles prononcées fermées (bouche plus fermée, articulation vers le bas de la bouche) : effet plus sombre , expression de l’angoisse, de la mélancolie, de la lenteur, parfois de la majesté (comparez : dose (o fermé), doré (un peu plus ouvert), dort (très ouvert) voyelles nasalisées : [à] en [b] on in cumule la valeur de la consonne nasale et de la voyelle qu’elle représente.. lenteur, molesse semi-voyelle : [j] (i mouillé) [w] cumule la valeur voyelle aigüe et consonne liquide 2