Cours sur le moyen age

Cours sur le moyen age

Cours n°3 : Le Moyen-age 20/11/08 Exode, genese, evangile de Mathieu 1eres lettres de St Paul Moyen-age = epoque inconnue. Ce n’est pas une periode monolithique mais au contraire variee, tres diverse. Il est victime de nos prejuges, negatif. Les recentes decouvertes des historiens sur cette periode n’ont quasiment pas change. Le grand public est de plus en plus interesse par le M. A. notamment dans une periode ou l’on parle d’une decentralisation du pouvoir. Bien que chaque ville, region, lieu-dit, … a son eglise, sa chapelle, son monument medieval. Le mont saint-michel recoit plus de visiteur que le Louvre.

En France= beaucoup de fetes medievales. On voit fleurir dans le journal de 13h des reportages quasi quotidiens qui portent sur les terroirs de la France, ces anciennes traditions et font references a des pratiques ancestrales. Il y a une meconnaissance car le programme scolaire ne laisse aucunes places au M. A. Pourtant c’est l’epoque ou c’est mis en place une identite europeenne/culturelle. C’est l’epoque ou les Etats vont avoir globalement les contours d’aujourd’hui. Que pensons nous M. A. = une longue nuit pour la culture, la raison, la science, l’art. L’idee que l’ont se fait du M.

A. est negative. Il va

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
falloir resumer 1000 ans d’histoire en quelques heures. On ne pourra l’aborder qu’en perspective cavaliere. Principaux cliches sur le Moyen Age Les cliches sur le moyen-age Le terme de M. A. a ete utilise par les humanismes a la fin du 15eme siecle. Terme pejoratif par rapport a la renaissance. A partir de la le M. A. est juge comme gothique, c’est le synonyme de barbare. L’idee de renaissance signifie que le M. A. est comme un long sommeil pour la raison et la civilisation. Du 16eme au 18eme on parle du M. A. avec mepris, superiorite.

On a 2 types de cliches : Prejuges humanistes qu’on retrouve chez Voltaire, le M. A. s’oppose aux lumieres. M. A. est encore meconnu on y voit un monde profond mais aussi nocturne, monde ou fleurissent les nations, quelques genies mais aussi un monde de heros de legendes comme chez V. Hugo (NDDP). Un monde cruel, barbare, un monde ou l’on n’aurait pas aime vivre. Les cliches tenaces Il est synonyme d’arriere, barbare => les auteurs ont souligne, respecte cela : « les visiteurs » = contrastes des manieres vils et rugueuses de ces personnages avec leurs descendants qui ont des manieres raffinees. M. A. un bloc de 1000ans entre deux moments qui lui sont superieurs : d’1 cote le monde romain cultive (fin en 476), de l’autre la renaissance ou l’on commence a croire aux progres (des sciences, du savoir, artistiques, …). Les historiens ont tente de redorer cette image cependant cela ne change pas. On continuera a vehiculer les cliches qu’on voit au cinema car cet espace est fige dans nos representations par un monde de legende. On retrouve les prejuges dans le monde moderne d’un cote le M. A. et le refuge de notre part animal, bestial, un endroit ou le monde aime a projeter sa violence (jeux videos ou films de chevaliers).

Tableau sur les cliches du moyen-age Les grandes etapes du Moyen Age 3 grandes periodes : haut MA, MA central, bas MA. On fait demarrer le MA a la fin de l’antiquite (5eme siecle). On parle des invasions qui debutent des le debut du 5eme siecle. Les chevaliers de la table ronde a la frontiere de l’Angleterre = film d’Arthur. Il va y avoir des vagues d’immigration. Cette invasion n’est pas un phenomene brutal et inattendu. Va se derouler sur plusieurs siecle, differentes vagues et peuples qui vont jouer differents roles dans ces invasions barbares. L’Empire Romain deja tres affaiblie a la fin du 4eme siecle.

Theodose en mourant fait un testament qui vise a diviser l’empire romain (395). Il va donner a ses fils en heritage, Occident (K=Ravenne) a Honorius et d’Orient (K=Constantinople) a Arcadius. On va avoir une serie de peuple : les GO, les Francs, les Vandales. On a une sorte d’eclatement de cette unite instituee par Rome, dechirement qui va se finir par le combat La periode Franque (476 – 754) Cette periode est marquee par la fin de l’empire romain d’occident et par la victoire chretienne et elle se diffuse en Europe => christianisation des communautes barbares. Ils vont prendre es coutumes et valeurs (en les adaptant) = facilite l’entree des barbares dans cette unite. On va avoir les cultures Franques et Romaines qui vont fusionner par le biais du christianisme. Il assure a la fois une cohesion entre les peuples de coutumes differentes. C’est un modele culturel (vainqueur prennent coutumes et religions des vaincus) adopte par les barbares car = vainqueurs. La religion chretienne est une facon pour legitimer le pouvoir dynastique puisque souverain = pouvoir politique et religieux et on va voir ainsi plusieurs grands chefs barbares qui vont etre baptises et se faire les defenseurs du christianisme (Clovis en 496).

Avec le christianisme = possible d’assoir un pouvoir dynastique. Christianisation de l’Irlande par Saint-Patrick au 2/3 du 5eme siecle. Dans l’empire d’orient 5 et 6eme siecle montre l’apogee de cet empire. Un monde florissant, de conquete pour eux. Cette expansion (militaire et culturelle) va etre freinee par l’extension de la religion musulmane des le 7eme siecle (apparition de l’Islam, les conquetes des musulmans vont progresser et s’etendre en Perse, Egypte, Maghreb, peninsule iberique, 1632 arret des arabes a Poitiers, au 8eme siecle entree en France = connaissance de son apogee militaire).

Cette extension va gener l’empire byzantin. 8 ou 9eme = nouvelle apogee pour l’empire byzantin. A la mort de Clovis, la domination Franque va jusqu’en mediterranee. On va assister a une division en 4 = Cultures Franques mais pouvoirs autonomes : Austrasie, Neustrie, Aquitaine, Burgonde. Au 7eme siecle = evolution (francs = societe aristocratique = l’assemblee elit un chef qi va devenir un roi legitimer par la religion) les maires du palais deviennent si puissant qu’ils vont prendre la direction et notamment Pepin le bref = marque la fin de la dynastie des merovingiens qui s’etait instauree des le debut du MA.

Pepin le bref se fait elire roi des Francs a Soisson et le pape va lui demander son aide en 1664 et en faire le champion de la chretiente, celui qui reunit les provinces sous un seul et unique commandement. *La periode Imperiale (8eme* – 10*eme* Siecle) Alternance entre differentes phases. Charlemagne est sacre empereur en 800 et il met en place un systeme tres centralise. Cette empire va durer une 40aine d’annees. Il a laisse un grande trace dans l’histoire, il fait revivre, renaitre l’idee d’empire qui etait la grande idee romain mais pour une periode limitee.

On assiste a une renaissance carolingienne marquant sur le plan spirituel. Ce modele qu’on retrouve dans les chansons = un moment marquant de l’histoire de l’Europe car cette empire va permettre une unification d’un point de vue politique et des institutions = mariage qui devient un sacrement et on a un controle assez fort, moralisation de la vie sur le modele chretien. La regle de Saint-Benoit va etre le modele dans tous les monasteres de l’empire. Cette empire va durer 40ans. 843 divisions de l’empire a Verdun entre les francs et l’empire germanique. Processus d’eclatement du pouvoir.

On a toujours des empereurs. Les royaumes chretiens vont progressivement cesser d’appartenir a la dynastie carolingienne. Cette dynastie prend fin au 987 et on passe a la dynastie Capesienne. Le 9eme et 10eme siecle va etre marque par les normands et hongrois qui vont ravager l’Europe. La peur des hongrois = Ogre. Cette periode est marquee par un morcellement de pouvoir et parallelement le pouvoir du pape se voit renforce. Lorsque le pouvoir est tres fort et centralise = pouvoir du pape faible et contraire. Byzance connait une apogee des le 10ecle. Forte progression du point de vue culturel.

Du cote musulman, on va avoir une periode de grande posterite economique et culturelle. L’espace musulman est un foyer culturel, avec un melange de cultures, traditions et avec un une tolerance envers les autres religions MONOTHEISTES. On va avoir un eclatement dynastique avec plusieurs califat qui vont se retrouve concurrents et plusieurs espaces : Bagdad, Damas, Le Caire, Cordoue. Le calife abandonne souvent le pouvoir aux militaires, morcellement dans la region occidentale. Une serie de principaute independante. Favorisera la reconquete espagnole qui s’achevera a la fin du 15eme siecle.

Certains espaces et peuples sont gagnes a la cause chretienne, les anglo-saxons mais aussi les normands et hongrois= creation de l’ordre de Cluny. En 962 on a un autre element marquant de l’empire romain germanique = Otton. Il prendra fin au 10eme siecle. *Le MA central : l’ere du grand progres* (10 – 13eme siecle) C’est une periode de croissance economique et demographique : l’epoque feodale et seigneuriale = moment ou le pouvoir est le plus eclate, fort morcellement du pouvoir. On continu a avoir des souverains, les lieutenants de Dieu sur terre qui possedent des fiefs.

Le roi ne possede pas la realite du pouvoir et est plus puissant que ses vassaux. Conflits incessants en depit des regles contractuelles. Le systeme feodal est tres reglemente sur le plan politique. Il y a des ceremonies connues (adoubement). Ils peuvent etre dans une situation de conflit. Il va falloir qu’ils trahissent l’un de leurs servants. Le pouvoir est beaucoup plus proche des gens. La periode feodale marque l’apogee de l’eglise. Deplacement du centre de gravite de l’Europe vers le nord et a l’est qui entraine migrations et colonisations va definitivement imposer les Flandres et l’espace germanique comme le centre de l’Europe.

L’autorite est renforcee par le concile et par l’encadrement de la vie des fideles et certains papes (Gregoire et Urbain qui va lancer les croisades). On a une reprise en main de l’eglise face a l’empire romain germanique. Soit on a une investiture religieuse ou une investiture laique. C’est une facon d’assoir son pouvoir. Les abbeis sont des lieux ou affluent des dons, des richesses, des cultures = un pouvoir economique important, savoir a qui revient l’investiture est fondamental. 1075 le pape interdit toutes investitures laiques.

Entre le 11 et 13eme siecle = apogee de l’eglise en Europe. Notamment entre le message evangelique et certains comportements ecclesiastiques. Le 11eme siecle a ete marque par le Chiisme entre l’eglise orthodoxe et catholique. Au 12eme siecle = un Chiisme pontifical en 1159. Le pouvoir du pape est au centre des querelles. Le besoin d’un acces direct a l’ecriture, au texte devient important. L’eclosion des heresies. Le pape va lancer une croisade pour reprimer, chatier les heresies (ceux qui ne sont pas reconnues par l’autorite du pape) = les qatars, les templiers.

On voit un eclatement a l’interieur de la chretiente. La reforme a l’epoque de la renaissance etait consideree comme des heresies. Entre le 10 et 13eme siecle l’empire Byzantin reste tres important = dynastie des ottomans (mis fin a l’empire romain d’orient). Cette epoque est une periode de progres en occident = le temps des cathedrales, des troubadours (les poetes, musiciens qui vont developper la poesie lyrique et courtoise, ils ont developpe le sentiment amoureux) la chanson de Roland= la plus celebre de la chanson triste, developpement des etudes medicales otamment a l’universite de Montpellier. Fin du 12eme = la tendance s’inverse, forme de reunification, de reorganisation royale => mise en place des monarchies. Fin 12eme marquee par le recul des croisees en orient, Saladin reprend Jerusalem et saint jean d’Asque. Le bas MA Le triomph*e des monotheisme*s Des 3 religions seul l’Islam nait pendant le MA mais les autres ne deviennent phenomene majeur au 4eme siecle et donc il va falloir quelques temps avant que le christianisme ne se diffuse.

Enfin le Judaisme qui est beaucoup plus ancien = element majeur de la culture mondiale = represente qu’une petite partie de la population, la diffusion est favorisee par la Diaspora (dispersion du peuple juif au MA) Le Judaisme Les principes du Judaisme Religion choisie et hereditaire, qui a pour principe fondamental, l’alliance du Dieu unique Yahve avec les hommes qu’il a cree et auxquels il a transmis ses commandements. Cette alliance a ete conclu par Adam, Noe, Abraham et enfin Moise. Dieu renouvelle cette alliance et l’histoire du peuple.

Le moment fondamentale de la revelation c’est celui ou dieu livre a Moise les 10 commandements (la table des lois) = Torah = 5 elements : La genese, l’exode, levitiques, le nombre et deuteronomes. L’essentiel dans la tradition juive est le respect des lois. L’alliance de la religion, de la loi, de l’enseignement de la loi. C’est le c? ur = ce qu’il y a de plus precieux de la religion. Torah, Prophetes, Les ecrits (psaumes,…). Composition de la bible chretienne n’est pas la meme. Il se fonde sur une idee particuliere : Dieu a elu son peuple, qui est assorti d’une obligation qui est de suivre les commandements.

Cette election s’accompagne d’une charge. Dieu parle aux hommes a travers les prophetes, a un certain moment dieu envoie des prophetes pour rappeler sa parole et placer la communaute face a un choix : suivre ou non la parole. L’hommes n’est pas un objet passif de la grace de dieu, doit prendre toutes ses responsabilites. Pas besoin d’intermediaires, c’est une affaire individuelle, rapport individuel homme/dieu. Les caracteristiques du judaisme : d’abord la croyance en la venue d’un messie, la croyance en promesse divine de terre sainte, l’idee d’election (pourquoi il n’y a pas de proselytisme au sein du judaisme).

C’est la religion moins nombreuse (environ quelques millions). Cette election est autant une charge et un devoir qu’une distinction. En effet, le malheur vecut par les juifs depuis cette destruction du temple jusqu’a la Shoa. Dieu dit a Satan, tu peux verifier par toi-meme la fidelite de Job. Satan va mettre Job dans une situation difficile envers Dieu, va conserver sa fidelite envers Dieu = livre de l’epreuve, la foi du croyant. Dans le Judaisme, Dieu met son peuple a l’epreuve. La tradition de l’etude. En effet au sein du judaisme on a tendance a valoriser l’etude de la Shoa qui est considere comme la relation.

Les rabbins vont essayer a partir du commentaire des lois d’etablir des principes et des enseignements. La loi est immuable mais il faut l’adapter a l’histoire. Tous ces ecrits = Le Talmud = caractere immuable de la loi. Dans la religion juive le bien le plus precieux c’est le livre. Le Judaisme dans l’histoire : 3 grandes periodes _Temps biblique, diaspora (4eme 19eme), periode contemporaine _ Temps Biblique La Diaspora La periode contemporaine (19*eme* a Aujourd’hui) Apres le congres de Vienne (1915) on va assister a un recul des droits des juifs et un retour tres fort de l’antisemitisme.

L’emancipation et l’integration des juifs fait l’objet d’une forte opposition qu’on va retrouver dans de nombreuses ? uvres antisemites. On a des theories qui essayent de donner des fondements scientifiques a la notion de race = theorie de la phrenologie. On fait une sorte de recensement et on essaye de ficher les types d’individus et d’en tirer un certains nombre de points. Le debut de la colonisation massive = debut du 19eme (conquete du Maghreb par la France = vers 1800). Ces theories antisemites et racistes vont trouver un echo important parmi les intellectuels importants francais et allemands.

Ce n’est pas un fait populaire uniquement, mais aussi un phenomene qui est largement repris justifie par les elites. On a des pogroms contre les juifs en Pologne et en Russie. On a meme plusieurs partis politique en Europe qui pronent l’antisemitisme (droite et extreme droite) = justification religieux, scientifique, … les juifs apparaissent comme des gens qui ne sont pas solubles dans la nation meme s’ils sont la depuis plusieurs siecles. Ils vont etre associes au communisme qu’a un mythe (une conspiration juive internationale). On leur pretre des postures radicalement inverses.

Cela s’appuie sur quelques figures importantes comme Karl Marx ou encore Rothschild. Il se developpe toute une mythologie. Cette haine atteint son paroxysme durant le Reich. De larges campagnes antisemites preparent le peuple allemand a accepter l’exclusion et la persecution des juifs. Au fur et a mesure qu’avance la guerre les juifs sont de plus en plus responsables des choses (presents depuis 1993), de plus en plus devient une question fondamentale dans l’echec du nazisme. On aura : Le boycott Les pogroms, arrestations L’extermination organisee.

En Allemagne cela s’est fait a la conference de Wannsee et deux mois apres commence la construction des camps de la mort, d’extermination dd Le Christianisme Le christianisme a l’origine se presente comme accomplissement et le depassement de l’ancien testament et de la loi juive. Ces cette fois en JC qui constitue le centre du christianisme. L’existence de JC est directement liee au salut de la creation et de la redemption de l’homme. Les pcpes Le MA est un tps majeur ds l’elaboration du christianisme et de ces dogmes ds une serie de concile a partir du 4e s.

Concile : reunionde ts les eveques, qui a pour fonction d’etablir les dogmes. Au depart, cette eglise est entierement unifiee, et c’est pour cela qu’on dit qu’elle est ? cumenique. A partir de cette periode vont se definir les dogmes pcpaux, parmi le dogme central, il y a la notion de trinite, cad l’existence de dieu unique en 3 pers. Au centre on a le fils, qui donne sont nom au christianisme, et a 2 nature, il est a la fois fils de l’H et fils de Dieu. On aura des heresies, cad des courants non conformes a la doctrine unitaire du christianisme, et qui montrerons le contraire. Le monophysisme par ex.

On voit qu’elles ont un role important, car elles exigent qu’elles repondent aux ??. On se pose la Q° de la nature du Christ. Le christianisme a des similitudes avec le judaisme. Il y ajoute mm certains livres qui ne sont pas ds la Bible des Hebreux. Jesus est considere comme fils de dieu pour les chretiens. A sa mort, il remet sont esprit ds les mains de sont pere. Saint Esprit : definit comme element createur qui fonde la tradition et l’ordre, et le S E est reconnaissable a ses ? uvres. Apparait pour la 1ere fois a la Pentecote. Le mom ou les apotres sont envoyes en mission. Le dogme de la Trinite se met rogressivement en place et est affirme au Concile de Constantinople en 381. Parmi les autres elements importants de definition du christianisme qui sont etablit au MA. L’eucharistie et la messe sont reconnues par els protestants. Les catholiques vont conserves les 7. Ce chiffre est lie a l’idee de perfection et de plenitude. Il y a d’autres croyances, comme celle a la fin du monde qui ne correspond pas a une idee negative, car elle correspond au retour du christ, mom ou les chretiens seront sauves. En realite, pour les chretiens, cette idee est compensee par la vie eternelle. La parousie, c’est le retour du Christ a la fin des tps.

L’H est cree a l’image de dieu, ms a la difference de ce qui est deja ds le judaisme, il a une unite, il est a la fois corps et esprit, pour Paul et les peres de l’eglise, vont affirmer un dualisme du corps et de l’ame. Le corps est l’enveloppe charnelle qui renferme l’ame. L’ascese : pcpe ascetique, ca peut e le jeune . Consiste a chatier le corps, ou du moins a montrer la domination de l’esprit sur le corps. Va s’exprimer chez les 1er moines, qui vont s’isoles et habite ds le desert : c’est ca l’ascese. Le christianisme souligne par ailleurs la liberte de l’H et aussi sa nature corrompue.

C’est le seul des 3 monotheiste d’associe le mal sur terre au peche d’Adam et Eve au Paradis. Par nature, des sa naissance, tt H est marque par sa corruption, sa faute originelle. Ce n’est pas le cas ds les autres religions, ou chaque H est resp de ces actes, mais n’est pas voue par nature a ses actes. A cette faute originelle repond le role redempteur du Christ. La liberte de L’h presuppose aussi l’amour du prochain, et parfois contre soi mm. C’est ce que dit le Christ ds son serment sur la montagne ou est exprimee le plus clairement la morale chretienne.

L’amour universel des H est un moy de perfectionnement des ind, cette croyance, et cet ordre nouveau que veut faire advenir le Christ constitue une rupture avec le judaisme, et cela a des implications assez fortes, au-dela de la non violence, puisqu’il nous dit d’aimer jusqu’a nos ennemis. Quel est le merite d’aimer ceux qui nous aiment ? Ds la relation entre l’H et Dieu, on va voir l’interpretation de la grace, et selon qu’on est chretien catholique et protestant, on va avoir des pts de vues tres differents sur ces Q°, cad est-ce que l’H participe par ses act°, a la grace, au fait qu’il va e sauve ou maudit.

Pour les catholiques, il est q° de participer a ses act°, pour Calvin, qq soit la direct° des H, on suivra la destin°, car les H sont lies soit au Salut, soit a l’enfer. Jesus et le debut de l’Eglise. L’histoire du christianisme L’eglise primitive et l’empire romain L’eglise orthodoxe et byzantine L’eglise d’Occident au MA En occident le MA commence par la lutte contre l’Arianisme, conversion des germains et conversion des peuple du nord. Les barbares vont se convertir au christianisme et vont adopter les valeurs.

Il va y avoir une fusion entre le modele des germains (plutot militaire) et le modele chretien. On fait la distinction entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel. La periode Franque (dbt du MA) = marquee par cette christianisation. C’est les Francs qui s’imposent en Europe et vont se faire champions du christianisme. A p. 8eme 9eme S le pape se detache de Byzance et va vers la dynastie des Carolingiens (Charlemagne) = de courte duree et va s’effondrer au cours du 10eme S = modele feodal (pouvoir disperse). Fin 10eme S = fin et querelle des investitures entre le pape et le roi germanique (qui doit nommer les eveques ? . Papaute va se reformer au 10eme 11eme S = cela correspond a l’apogee de la Papaute (le pouvoir du pape est a son maximum). Fin 11eme S les papes vont lancer les croisades notamment le Pape Urbain et il y aura une serie de croisade fin 12eme S et dbt 13eme. Possessions du pape = importantes (Etats pontificaux = fausses donations de Constantin et le pape va ajouter un nombre de choses pour augmenter ses richesses). L’essor du monachisme = les ordres qui se developpent entre le 10eme et 13eme S. Dvpmt de l’erudition scolastique = moment ou sont fondees les universites : theologie, le droit canon, le droit, la medecine.

Il s’agit aussi d’un signe du controle de l’eglise sur le savoir. C’est a cette epoque que fleurissent l’art roman et l’art gothique (cathedrales), Dvpmt des villes. Les monasteres et universites = lieux de culture = impossible de dissocier enseignement et religion. Les intentions du pape se reduisent entre le 13eme et 14eme(Peste) = fin des progres eco, spirituels. L’eglise va se dechirer de l’interieur = querelle des papes d’Avignon = 3 papes en meme temps = Transferes en Avignon et tombent sous la domination du roi de France. On va avoir jusqu’a 3 papes en meme temps : 1 a Rome, 1 en Avignon, 1 a Pise = 1378 -> 1415.

Puis c’est le moment de la renaissance la ou la papaute retrouve sa puissance mais est marque par un mouvement de secularisation (quand le pouvoir et valeurs religieuses ont tendances a etre assumes ou devenir laique, pouvoir de l’eglise est assume par des gens qui ne sont pas des religieux) et certaines valeurs anciennes semblent s’etre perverties = intrigues politiques et une reelle immoralite au c? ur de la papaute = Simonie (acheter des charges) et nepotisme (placer qq1 de sa famille a un poste). Les papes cherchent a fonder des principautes italiennes au profit de leurs familles = les Borgia et les Medicis.

La reforme Les reformateurs vont partir de cette critique et des exces et de l’immoralite de la papaute. Ils sont animes par la recherche du salut des ames (evites tous ce qui pervertis les ames) et en meme temps par la prosperite de la doctrine chretienne qui s’est pervertie sous l’effet de la papaute. Ils vont condamner les tendances a la secularisation de l’eglise ainsi que l’immoralisme de l’eglise, son luxe, ses abus de pouvoirs. On fait de la foi une affaire plus personnelle, la devotion est en train d’evoluer car le culte romain catholique est de plus en plus eloigne des chretiens.

On va favoriser une lecture personnelle de la Bible, la foi devient une affaire personnelle liee a la liberte de conscience et les reformateurs veulent retrouver le message originel. « Sola Fide, Sola Scriptura, Sola Gratia » : les reformateurs considerent que seule la foi fait le chretien (= appartient a la religion) il faut revenir au message de la bible et debarrasser l’ecriture de tous les ajouts ulterieurs et des Dogmes la grace seule = c’est Dieu qui determine ceux qui vont etre sauves et ceux qui vont etre damnes, seule la grace de Dieu peut sauver le chretien. 4eme et 15emeS : Certains reformateurs sont animes par des reformes avec une foi individuelle. C’est un rapport individuel que chacun entretien avec Dieu = John WYCLIF (anglais), Jean HUS (Pragois), SAVONAROLE (italien). Ces personnages vont finir bruler car ils sont juges heretiques, ils prefigurent la reformes, le mouvement de la reforme est un chiisme = catholique reconnait l’autorite du pape et le christianisme et non. Martin LUTHER redige et publie les 95 theses de Wittenberg en 1517 et c’est a partir de la que va commencer une polemique.

Il s’en prend a la pratique des indulgences = tres courante dans l’eglise, on peut acheter le droit d’attenuer sa peine dans l’au-dela. Il y a un calcul des annees de purgatoires et l’on peut soit faire des bonnes actions, soit payer. Les reformes trouvent cela scandaleux car ce droit n’appartient qu’a Dieu. Par la suite ces theses vont etre completees dans des ecrits politiques. Le pape reagit a ces 95 theses et menace de le bannir dans une bulle papale. L’opposition va devenir de plus en plus violente.

Le pape va essayer d’envoyer plusieurs menaces, le pape exige plusieurs mesures et certains personnages influents vont protester = les protestants, refus des demandes du pape. Il va en faire l’image de l’antechrist. L’histoire se complique car les protestants sont soutenus par les princes allemands (les saxes) et les guerres vont opposer les forces allemandes (qui soutiennent le protestantisme) et les forces catholiques (Charlequin qui soutient le pape). Les lutheriens vont l’emporter en Allemagne et dans les pays scandinaves. Ulrich ZWINGLI va entamer une reforme et il a des points communs avec Luther et surtout avec les anabaptistes.

On va avoir des cantons protestants. Ce dernier repas institue une pratique habituelle, le partage du pain et du vin. Pour eux c’est un repas de souvenir. Pour les catholiques considerent que le Christ est present dans l’Eucharistie. Une guerre va opposer les cantons catholiques et protestants. Zwingli sera tue durant une bataille. On a aussi J. CALVIN (1509-1564) c’est le plus extremiste, le plus jusqu’au-boutiste. Il a radicalise la doctrine des precedents reformateurs. Il defend la doctrine de la double predestination = hommes se destinent soit au salut, soit a la damnation.

Cette double destination est ecrite et les hommes y peuvent rien, seul Dieu accorde la grace. Il faut une vie qui soit agreable a Dieu. Cette doctrine va s’imposer en France et aux Pays-Bas = lutte contre la domination espagnole. En Ecosse, on a aussi un predicateur qui s’appelle J. KNOX qui va reprendre en partie la doctrine de Luther et va meme precher une reforme meme en Angleterre. A cette periode GB et PB = puissance maritime = exportent les valeurs Calvinistes = valeurs protestantes en AM du No. Une situation particuliere : la situation anglaise.

En effet, apres diverses querelles entre le pape et Henri VII et notamment sur la question de son divorce, le roi fonde l’eglise anglicane et sous son autorite choisi une religion intermediaire entre catholicisme et protestantisme. Par la fin le protestantisme va l’emporter. Edouard VI et Elisabeth I vont le soutenir. D’autres courants extremiste de la reforme sont a noter : en Allemagne = reforme tres reformateur et violent => la G. des paysans (T. MUNTZER). La reforme sera plus sociale car les paysans defendent et revendiquent des progres et cette branche de la reforme ne sera pas soutenue par Luther et il s’y opposera. G. es paysans entre les grands du royaume qui seront soutenus par Luther et les siens. Cela va marquer un temps d’arret car il se desolidarise a la cause des paysans, il va inviter les souverains, les nobles a faire la guerre contre les paysans. Il va promettre l’au-dela pour ceux qui vont se battre contre les paysans alors qu’auparavant il condamnait cela. Cette reforme va etre suivie d’un mouvement que l’on va appeler la contre reforme. Concile de Trente (Italie) = 1545-1563. Ce mouvement va supprimer un certains nombre d’abus et renouveler les bases catholiques : c’est le cas pour la forme des sacrements, le celibat des pretres.

On a une reforme des ordres et du catechisme romain. On va lutter contre un certain nombre d’abus. Fondation de l’ordre des Jesuites en 1540 => I. de LOYOLA on leur accorda la direction des universites, d’un certain nombre de colleges, des grandes institutions culturelles et notamment des missions dans le nouveau monde. Le premier pays chretien du monde = BRESIL. Le catholicisme est en nette diminution. Les premiers lieux de pelerinage = Mexique, France (Lourdes). Cette reforme a marque l’age baroque. Role fondamental de l’image dans le catho.

Dans la peinture, dvpmt de themes religieux = la Vanite (un personnage medite sur son existence), le Memento Mori (rappel toi que tu vas mourir), on retrouve des scenes de l’ancien et du nouveau testament (Rubens) et aussi dans la litterature = Chassignet et Sponde (« sonnets sur la mort » faut se concentrer sur les moments de la mort pour se tourner vers l’au-dela, la vie nous guide simplement de mourir) et d’Aubigne (du cote protestant, representant de l’art baroque = « les tragiques » = dramatique l’oppostion entre catho et protes, assimile jugement dernier a Satan, ce livre doit emouvoir) vont developper Memento Mori.

La fonction de la litterature, de la peinture = emouvoir. On reproche a ces mouvements un certains nombre de choses. Il reproche la persecution des heretiques, les fastes du baroque = art de l’exuberance. De meme les proces de sorcelleries. 17eme = dvpmt de la superstition. Le christianisme des lumieres a nos jours Les lumieres et la critique des symboles L’Islam Les principes 3 des dernieres religions apparus, message de Dieu delivre a Mahomet par l’ange Gabi. Nee a la Mecque 622 = an 1 de l’Islam. Abraham = pere des 3 monotheismes.

Il est pour les croyants dans la continuite du judaisme et du christ’ qu’il confirme et complete a la fois. L’Islam reconnait la tradition Judeo-chretienne = Moise (Moussa), Jesus (Issa). Le Coran mais il y a d’autres livres qui appartiennent a la tradition sacree = feuilles d’Abraham, la Torah, l’evangile, le livre des psaumes. Le Coran est considere comme la revelation eternelle = Charia, il mele la religion et vie concrete. L’islam n’entre pas en contradiction avec les autres monotheismes, on retrouve une forme de correction des precedentes religions dont l’Islam reconnait les prophetes.

Abraham (Ibrahim) considere comme le pere des 3 religions, Moise (Moussa) et Jesus sont presentes comme des prophetes. Islam = prolongement de la religion chretienne. Les musulmans nient la divinite de Jesus, ne reconnaissent pas sa crucifixion, ils refusent d’admettre sa nature divine, Dieu est unique et non un Dieu en 3 personnes. L’islam reconnait la revelation premiere, l’alliance de Dieu avec Adam, mais pas la notion de peche originel. L’islam souligne l’harmonie avec la revelation divine et la raison naturelle de l’homme. Au c? r de la croyance des musulmans, il faut repartir de la vie du prophete pas seulement car le prophete revele la parole (delivre par Jibril = ange Gabriel) mais car la vie du prophete est la source de toute une tradition. Mahomet incarne un role principal, sa vie est un modele (ne en 570, travailler pour une riche veuve qu’il va epouser et vers ses 40ans il eut ses premieres apparitions comme dans la sourate 96, il voit en reve l’ange Gabriel qui lui revele l’existence de Dieu et lui ordonne de l’etudier. Il commence par resister aux messages avant de l’accepter.

Avant a Medine puis a la Mecque. En 610 il apparait pour la 1ere fois a la Mecque et se voit comme un reformateur de la societe. Il va devenir l’objet de campagne de diffamation, il va precher a la Mecque, rappeler les principes moraux et il va rompre avec ses habitudes et sous l’effet de l’opposition, il va emigrer a Medine avec ses compagnons = l’Hegire 622 = l’an 1 de l’Islam. = un point de rupture avec les modes de vie, Mahomet va profiter de l’opposition tres forte qui existe entre la Mecque et Medine. Son prestige a Medine va s’accroitre et son role va evoluer.

Apres avoir ete un prophete en matiere religieuse, il va devenir un homme d’Etat avise. Mahomet elabore en 623 la premiere loi qui reglemente la communaute. Cette confusion des 2 roles (religieux et politique) explique l’acces difficile de certains pays musulmans (Turquie=Etat Laic en 1953). Les mecquois assiegent Medine. Il va ceder devant la pression des mecquois mais il va reussir a les repousser, il va obliger ses ennemis a se retirer. Il va reprendre le combat et porter atteinte a la Mecque et l’emporter sur les Mecquois.

Il va se montrer magnanime avec les hommes et detruire tous les idoles polytheistes. Ap de cette victoire remporte, il va etablir les regles que devront suivre les musulmans, il va instituer le pelerinage a la Mecque. Il y a d’abord la periode du prophetiste et celle du chef d’Etat visionnaire, la nature meme des revelations qui lui sont faites 2 sortes de revelations. Il faut retenir que l’enseignement de Mahomet fut tourne vers la vie terrestre et en accord avec sa vie. La vie religieuse et la vie terrestre doivent etre en harmonie, en accord.

Mahomet c’est une vie singuliere mais c’est avant tout celui qui revele la parole de Dieu, le Coran = revelation immediate de Dieu = 114 Sourates de longueurs differentes et qui ne se suivent pas de facon chronologiques. Son utilisation est difficile, on a une forte concentration du moment de l’ecriture mais l’organisation est differente faite generalement en fonction de la longueur. On distingue 4 grandes series de revelations (4 premiere = a Medine et la derniere = a la Mecque). Il arrive parfois que certaines revelations se contredisent entre elles. Il arrive qu’il y ait des ajouts.

Ce qui explique que parfois on retrouvera sur certains themes des idees differentes, voir contradictoire. Le Coran est ecrit en arabe et est considere comme etant de source divine ce qui explique que la traduction n’a pas toujours ete voulue et qu’on a ete attentif a preserver la lettre. Les musulmans sont definis par une croyance et les arabes par une langue. Il y a des arabes chretiens ou juifs. Un arabe = parle la langue arabe et un musulman = celui qui croit. Les pays les plus importants du monde musulman ne sont pas des pays arabes= Indonesie, Inde, Pakistan.

Cela est une particularite de ces 2 visions. On considere que le monde arabe = ? du monde musulman. Les revelations mecquoise (avant 622) sont essentiellement liees a la croyance, a la religion => convertir les non croyants et apprendre sur les tourments qui attendent les infideles dans l’au-dela. Les revelations Medinoises sont celles de la lutte pour l’independance de l’Islam et on a un certain nombre de regles politiques. Revelations = plusieurs annees mais au regard des autres religions = concentration de l’ecriture, car la forme que nous connaissons aujourd’hui sur le Coran = le Calife.

La revelation a ete consideree comme definitivement accomplie, on a plusieurs siecles d’histoire, de prophetes. On a une concentration plus importante dans la vie de Mahomet et cette revelation va etre mise par ecrit. La Sunna = la tradition, on donnait a la Sunna un role tres important. Au 9eme siecle vont etre rediges les Hadits = complements des codes, regles de vie, legislation du Coran = la 2eme source de l’Islam et ils se fondent sur la vie du prophete. Caracteristiques de la croyance des musulmans L’islam est tres fortement contre le polytheisme et est pour l’unicite de Dieu.

Le peche capital est le polytheisme. La trinite = une sorte de polytheisme deguisee pour les musulmans ou encore le culte des saints sont fortement reprimes par l’Islam. Pour les musulmans il existe cependant des creatures entre Dieu et les hommes : les anges (serviteurs de Dieu), les Djinns (genies a mis chemin entre dieu et homme) et le Diable (Iblis). Parmi les caracteristiques de la croyance, les principes de la predestination sont evoques. Est-ce que la vie est marquee par la predestination ? la creation est une creation permanente de Dieu.

Dieu est dans l’histoire et il continue a inventer le monde, de sorte que tout ce qui arrive a l’homme est voulu par Dieu. Les theologiens estiment que Dieu a tous prevus mais l’homme est libre. L’idee meme de loi suppose la liberte de l’homme. On a tendance a concevoir la loi comme quelque chose qui encadre la liberte mais non c’est ce qui la fonde. Comment pourrions-nous imaginer l’existence de la loi si on ne presuppose pas la liberte ? Si nous n’avons pas de choix, la loi ne sert a rien. La loi suppose la liberte, cela est vrai sur le plan ethique, le plan moral.

Quand a l’au-dela, les delices sont decrites avec sensualite tout comme les chatiments, langue Coran = tres litteraire, tres belle = une grande variete de pays, regles, lois, regimes. Les gens d’aujourd’hui sont loin de maitriser l’arabe litteraire. On dit qu’il s’agit d’une religion accessible car elle nie la necessite de la caste. On n’a pas une idee de hierarchie, il y a une sorte de force transcendante. Allah est grand, il y a une infinie distance entre Dieu et les hommes = forme d’egalite des hommes devant Dieu. Ces grands specialistes : les Oulemas. On fait appel a ceux qui ont etudie, ils peuvent arler en specialiste de la loi ou de la religion parce que vous l’avait etudie. On n’a pas comme dans le catholicisme la presence d’un intermediaire. Les 5 piliers de l’Islam 5 piliers de l’Islam : La testassions publique et visible de la foi = on devient musulman par l’enonce volontaire et sincere de la formule rituelle « j’atteste qu’il n’y a de dieu unique et que Mahomet est l’envoye de Dieu » = pas d’obligation de se convertir. Il y a un caractere irrevocable. Il va nous mettre en garde sur la gravite du choix qu’il est en train de faire. La priere rituelle 5 fois par jour et collective.

Il faut la faire en mm temps que la communaute. Avant la priere, le croyant doit etre dans un etat de purete = les ablutions. Cette priere qui a lieu 5 fois est annonce par les Muezzin qui appel a la priere du haut des minarets et les croyants sont tournes vers la Kaaba de la Mecque = 1er lieu saint de l’Islam. Chaque priere se termine par la louange et la recitation de la premiere sourate. Le rapport que Mahomet avait les femmes a constitue un progres pour la condition des femmes par rapport a ce qui existait en son temps. Le poids des femmes dans la tradition, le respect = plus important. a liturgie du vendredi est tres importante, c’est une predication. Le vendredi n’est pas un jour chome [l’eloge de la paresse]. L’aumone legale = partager les richesses avec ses freres, redistribuer une partie de ses revenus (fixe par la loi). C’est le fondement de l’action sociale et cette habitude prefigure l’habitude de l’impot. Elle est etablie par la loi = un sens different. Cette aumone est obligatoire (ce n’est pas le cas dans le christianisme). La charia precise les taux de prelevements = favoriser la solidarite entre les musulmans. La loi doit regler la vie concrete, la vie terrestre.

Le jeune pendant le mois de Ramadan = cela doit accentuer l’esprit de partage des musulmans. La discipline corporelle doit permettre la purification interieure. Pendant ce temps l’etre humain reflechi a ces devoirs, a ces actes, il est dans un etat de purete et c’est un temps de retour sur soi, de reflexion, c’est le mois de la patience qui doit trouver sa recompense dans l’au-dela. C’est une action de grace car le croyant se souvient en y renoncant des dons fait par Dieu. Remerciements aux dons apportes. Restrictions = alimentaires et sexuelles = capables de les supporter.

Un certain respect, un comportement et pas seulement une privation alimentaire. C’est aussi un mois ou l’on fait un effort particulier comme dans le careme chretien (=40jours). Il existe certaines restrictions. A la fin il y a l’Aid qui fete la descente du Coran et un truc avec Mahomet. Le pelerinage a la Mecque tous les musulmans doivent l’accomplir au moins une fois dans sa vie. Chacun accomplit un rite de sacralisation et chacun etablit le sens de son pelerinage, c’est a chaque pelerin d’y donner un sens. Les premiers temps du monde musulman sont marques par de grandes conquetes.

Des le 8eme siecle l’etendue des possessions musulmanes est extremement importante. Ils sont entres tres avant dans le continent europeen. Cette conquete a ete tres rapide =reponse a leur message. L’apogee culturelle suivra. Il demeurera puissant jusqu’au 9eme siecle. Le 13eme siecle correspond a la creation des universites. Les grandes capitales culturelles du monde musulman = Cordoue, Damas, Le Caire, Beyrouth. La philosophie s’inspire des auteurs grecs. C’est une chose importante. Il a repris et transmis la philosophie grecque par les philosophes arabes.

Le monde arabe va faire faire un progres important aux mathematiques = l’algebre, dans la medecine (melange de la theorie et de la pratique). Comme leur grand modele antique, on a plusieurs grands savants arabes Al Farabi (870-950) = important dans la philosophie et notamment celle de la loi, l’influence de ce penseur s’etend dans le monde juif. De meme Avicenne (980-1037) = synthese entre la philosophie et la theologie = connu en occident. Averroes (1126-1198) = purifie la pensee d’Aristote. Ibn Khaldum = elabore une philosophie de l’histoire et une premiere theorie de la sociologie. D H