Cours sur la tectonique des plaques

Cours sur la tectonique des plaques

7. les volcans et les séismes Tsunami dévastateur au Japon Un tremblement de terre record a provoqué sur les côtes nippones un raz-de-marée qui a tout emporté sur son passage. Un très violent séisme de magnitude 8,9 s’est produit vendredi au large des côtes nord-est. Dans un premier temps évalué ? 7,9, le tremblement de terre initial, qui s’est produit à 14h 46 (6 h 46 à Paris) à une profondeur de 24,4 km à 130 kilomètres ? l’est de Sendai, sur l’ile de Honshu, a été ressenti jusqu’à Pékin, à 2 500 kilomètres a l’ouest, et a été suivi de répliques. n sunami dévastateur a ensuite balayé les terres, faisant de très nombreuses victimes Selon un bilan provis disparus ont été rece és. Swipetoviewn htp g Kyodo, il y aurait « pro plage près de Sendai, 51 morts et 547 gence de presse O morts ». Sur une retrouvés, alors qu’un bateau transportant 100 personnes a disparu. Deux trains sont aussi portés disparus depuis le passage de la vague. Toujours à Sendai, une forte explosion a frappé un complexe pétrochimique. Des images diffusées à la télévision ont montré des flammes gigantesques dévastant l’installation.

Les médias ?voquent de nombreux blessés dans tout l’archipel. Un

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
barrage s’est rompu dans la préfecture de Fukushima (Nord-Est) et des maisons ont été emportées, a rapporté l’agence Kyodo. Transports interrompus Ce séisme serait, selon les sismologues, le plus violent dans le pays depuis 140 ans. Pour l’agence météorologique japonaise, to next page japonaise, il s’agirait même du tremblement de terre le plus fort jamais enregistré au Japon. À Tokyo, à quelque 380 kilomètres de distance de l’épicentre, les gratte-ciel, construits sur des structures parasismiques spéciales, ont tangué pendant plus de eux minutes. n toit s’est effondré sur un bâtiment du centre de Tokyo où six cents étudiants participaient à une cérémonie de remise de diplômes, faisant de nombreux blessés, selon les pompiers et les médias. Dans les bureaux et les habitations, des objets ont chuté des étagères, les ascenseurs ont été stoppés automatiquement, tandis que des millions de personnes se précipitaient dans les rues. Dix incendies ont été signalés dans la capitale. Caéroport international de Narita, situé à une cinquantaine de kilomètres à l’est de Tokyo, a été évacué

Le – Publié le 11/03/2011 à07:25 Modifié le 11/03/2011 ? 19:47 1 La tectonique des plaques Chistoire : En 1912, Alfred Wegener découvre que les différents continents, qui constituent notre terre actuelle, étaient rassemblés en un seule grand continent appelé Pangée et que les océans étaient aussi assemblé en un seul océan appelé hétys. Cette découverte permis ensuite à d’autres chercheurs de mettre au point la théorie de la tectonique des plaques aussi appelé la théorie de la dérive des continents. 1. 1 La tectonique des plaques, comment ca fonctionne ? iquide visqueux, très dense et très chaud (asthénosphère). Ces plaques sont limitées, se touchent et bougent les unes par rapport aux autres. Ces mouvements sont ressentis aux limites de ces plaques et sont particuliers aux différentes plaques. Il existe deux types de plaques, les plaques océaniques (qui supportent les océans) et les plaques continentales (qui supportent les continents). 1. 2 Quels sont les 4 types de limites de plaques et quelles plaques mettent-ils en jeux (océaniques ou continentales). 1) Zone d’écartement Entre Deux plaques continentales ou deux plaques océaniques.

C’est plaques tendent à s’é de l’autre provocant 3 plaques de même nature ou de nature différente. Il s’agit d’un coulissement accompagné d’un décrochement, soit de la partie gauche soit de la partie droite, d’une plaque par rapport à l’autre. C’est le cas de la faille de San Andréas, le long de laquelle les séismes sont nombreux. 1. 3 Les plaques dans le monde 4 volcans rouges 1) Le volcan hawaien Caractérisé par l’émission d’une lave extrêmement fluide formant très facilement des coulées de lave qui peuvent atteindre des dizaines de kilomètres de longueur.

La lave sort très facilement de la cheminée volcanique en formant des fontaines de lave ou des lacs de lave mais sans explosions. (iles Hawai) 2) Le volcan strombolien Caractérisé par l’émission d’une lave relativement fluide formant facilement des coulées de lave. Les explosions de grande ampleur sont atypiques ce qui n’est pas le cas des fontaines de lave qui sont courantes. (Stromboli, îles éoliennes, Sicile) 2. 2. 2 Les volcans gris 1) Le volcan vulcanien des coulées de lave de fai es explosions modérées, S grande viscosité formant extrêmement rarement des coulées de lave.

Dans la plupart des cas, la lave a extrêmement de mal à sortir de la cheminée volcanique qui entraîne l’augmentation de la pression interne dans le volcan usqu’à provoquer de gigantesques explosions qui peuvent détruire le volcan en lui-même en donnant naissance à une caldeira. Au cours de ces explosions, un panache volcanique s’élevant généralement ? des dizaines kilomètres en altitude est accompagné d’une surge volcanique qui détruit toute vie et toute construction parfois jusqu’à des dizaines de kilomètres à la ronde. description d’une éruption du Vésuve décrite par Pline Le Jeune) . 3 Les différentes formes de volcans Suivant le type de lave qu’ils émettent et le type d’éruption, les volcans peuvent prendre différentes formes : 1) Le volcan bouclier : lorsque son diamètre est très supérieur ? sa hauteur en raison de la fluidité des laves qui peuvent parcourir des kilomètres avant de s’arrêter 2) Le startovolcan : lorsque son diamètre est plus équilibré par rapport à sa hauteur en raison de la plus grande viscosité des laves ; il s’agit des volcans aux éruptions explosives. ) Le volcan faille : formé par une ouverture linéaire dans la roûte terrestre ou océanique par laquelle s’échappe de la lave fluide. Définition : Foyer : Epicentre • Magnitude : Echelle de Richter : 3. 1. 2 Explication du déroulement d’un séisme Lorsqu’un séisme se produit, le point où les roches cassent s’appelle le foyer. On appelle épicentre le point à la surface du globe situé à la verticale du foyer. Cest le premier point rencontré par les ondes sismiques, donc l’endroit où le séisme est le plus fort.

Nous étudierons donc dans un premier temps les ondes que libèrent les séismes, puis dans un second temps leurs manifestations. 3. Les ondes sismiques e foyer est le point d’où partent les ondes sismiques dans toutes les directions. Les ondes sismiques sont des ondes élastiques et peuvent donc traverser un milieu sans le modifier durablement. On enregistre ces ondes grâce à des sismographes. Il existe 2 types d’ondes sismiques : volume et les ondes de Secondaires sont des ondes de cisaillement (ou transversales).

A leur passage, les mouvements du sol s’effectuent perpendiculairement au sens de propagation de l’onde. Ces ondes ne se propagent pas dans les milieux liquides, elles sont donc arrêtées par le noyau terrestre. Leur vitesse est plus lente que celle des ondes p (environ 1. 7 fois plus lentes). Remarque : La différence des temps d’arrivée des ondes p et S suffit, connaissant leur vitesse, à donner une indication sur l’éloignement du séisme. En confrontant les résultats de plusieurs stations, on peut alors localiser l’épicentre du séisme. . 2. 2 Les ondes de surfaces Les ondes de surface ne sont pas crées au foyer comme les ondes de volume. En fait, lorsque les ondes de volume atteignent la surface du globe, celles-ci sont modifiées et deviennent des ondes de surface. Ces ondes ont la particularité de ne se propager que dans la croute et le manteau supérieur. Les ondes les plus connues et les plus observées sont les ondes de Love. Les ondes de Love : Les ondes de Love provoquent un ébranlement horizontal qui est la cause de nombreux dée tions des édifices. directs Les effets directs concernent les déformations liées aux vibrations causées par le passage des ondes sismiques. Même s’ils sont analysés a l’échelle régionale, différents paramètres peuvent directement modifier les dégâts occasionnés, principalement la configuration et la structure du site. Bien que les ondes perdent de leur énergie au fur et à mesure qu’elles s’éloignent du foyer, elles peuvent être amplifiées par le relief du site.

Par exemple, les falaises ou le sommet des buttes sont souvent le siège d’une importante amplification des ondes. L’autre facteur essentiel qui influe sur les ondes est la nature du sous-sol : les ondes sismiques ne se propagent pas à la même vitesse selon leur milieu de propagation et font donc plus ou moins de dégâts. 3. 3. 2 Les effets induits Les effets induits sont les phénomènes que les séismes peuvent déclencher sans que ceux-ci soient en rapport direct avec les éismes. Ce type d’effets n’a principalement lieu que suite a de forts séismes. s principaux phénomènes déclenchés par les séismes sont des mouvements de terrain comme des glissements de terrain, des avalanches, des tsunamis ou encore des chutes de blocs de Verre. Il existe un autre effet qui peut être causé par un séisme, c’est la liquéfaction des sols. Le passage d’une onde sismique peut provoquer une déstructuration brutale de certains matériaux tels que le sable ou le limon. Ces matériaux devenus liquides rendent particulièrement instable I ns situées au-dessus. 9