Cours ACRC une U.C

Cours ACRC une U.C

CHAPITRE 1 . L’unité commerciale U. C : Lieu physique ou virtuel permettant à un client potentiel d’accéder à une offre de produits ou de service Relation Commerciale : Ensemble de contact ou d’échange entre une IJ. C et un client au cours d’une période plus ou moins longue. Le discount : Réduction des frais généraux (entrepôts), peu de personnel, pas de décoration Volume d’achat important Marge unitaire faible compensée par un volume de vente important Servuction : Cest une production de service es différentes mét p g Magasin en France : Site Internet marcha

Il. Cenvironnement de FIJ. C L’U. C n’est pas une entité indépendante elle évolue au sein d’un environnement qu’elle influence et dont elle en subit les effets Macro Environnement PESTEL Politique Economique Social Technologique Ecologique Légale Micro Environnement Réglementation locale Zone chalandise, Institution A. L’environnement Concurrentiel L’UC compose sa stratégie marketing en fonction de sa situation ndirects : Offre un produit proche sur un positionnement diffèrent Concurrence Réseau : L’ensemble des UC rattaché à un même nom, groupe, enseigne

Concurrence Fournisseur : Magasin d’usine Concurrence de Substitution : Satisfait les mêmes besoins par une autre approche. Ils influencent la taille globale du marché dans un futur. Exemple :

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Besoin d’acheter un jean, la robe est le produit substitutionnelle Concurrence Complément : Offre qui peut se joindre à celle de l’UC sans la cannibaliser. B. L’environnement Institutionnel L’UC physique s’intègre dans un environnement local. Ces relations avec les partenaires institutionnels sont nombreux et permanents. DGCRF : Direction Générale de la Concurrence de la

Consommation et de la Répression des Fraudes URSAF : Union de Recouvrement de Sécurité Social et des Allocations Familial OCPA : Organisme Paritaire Collecteur Agréé AFNOR : Association Française de Normalisation I. U. C Physique Cenvironnement règlementaire dans lequel évolue l’U. C est très complexe comme tout cadre d’entreprise le manager sera soumis à de nombreux textes à contenance variés. La complexité est tel que certaines enseignes nationales ont intégré une gestion des risques publics afin de couvrir leur cadre. Le droit du travail (permet de maîtriser le temps de travail)

Le droit de la pub avec la maîtrise des mentions, règlementation d’affichage Le droit d’urbanisme (protection de bâtiments historique) Le droit fiscal (obligation comptable) Le droit des sociétés (formalités ‘uridique) Le droit commercial (contr 2 vente) Le droit de l’hygiène et de la sécurité (cuisine MC Do) Le droit de la consommation (affichage des prix obligatoires) e droit de concurrence (règlementation des prix) Il. LJ. C Virtuel L’environnement juridique des IJ. C virtuels est aussi complexe car il prend en compte les dépôts de nom de domaine.

Assujetti u droit de la vente à distance (VAD) et sur la protection du consommateur. Loi Scrivner elle permet aux clients de se rétracter sur 7 à 14 jours sans justificatif Loi sur la vente par envoi forcé elle interdit à toute entreprise d’envoyer un produit et d’en demander le dément sans avoir obtenu au préalable une commande volontaire du client La règlementation du TV achat freine une grande partie de son développement sur le territoire national car ses émissions sont encadré à la fois par Les règles de ventes par correspondance es règles d’émission d’information (Pas de diffusion de pub)

Les règles spécifiques (horaires et durée limitée sur les chaines hertzienne) Ill. La Vente A Distance La caractéristique de la VAD s’est l’absence de contrat physique entre la distribution et le consommateur, qui opère son choix seul. Historiquement la VAD s’est développer au début du 20ème siècle avec l’essor du postal. Le développement économique à permit au plus grand nombre d’accéder à la consommation mais l’appareil commerciale a mis plusieurs décennie avant de proposer une gamme du produit complète sur l’ensemble du territoire national.

Aujourd’hui l’évolution des technologies internet) permet à la VAD de conserver des parts de marche sur le commerce français. La VAD est promis à un bel avenir lié ? l’augmentation du nombre 3 marche sur le commerce français. La VAD est promis à un bel avenir lié à l’augmentation du nombre de femmes active et à la croissance du coût et du temps. Avantages Inconvénients Consommateur Comparaison facile de l’offre La recherche de la rareté est devenue accessible Ampleur de l’offre Délai de livraison Coût du matériel d’accès Distributeur Elargissement du public visé Vente par Internet réservé à une clientèle très ciblé

Producteur/ Fabricants Possibilité de court-circuiter le distributeur Connaissance Individualisé des clients Cout et investissement pour la mise en place de la VAD A. La Situation Actuelle 1. Le Consommateur Aujourd’hui encore la valeur pratique de la VAD est la principale motivation d’achat (pas d’horalre, pas de déplacement, pas de contrainte de temps) Les 2 inconvénients essentiel sont l’impossibilité de voir le produit, et le manque de relation commerciale avec le vendeur.

Les DINKS (gros salaire, pas d’enfant) couple sans enfants vivant dans un milieu urbain avec ne activité professionnel intense, pouvoir d’achat important, manque de temps pour les travaux domestiques, ils sont connectés à internet en pe ur principaux achats sont 4 chiffre a doublé voir triplé avec l’arrivée d’internet. Les grands groupe généralistes (2/3 des entreprises : Carrefour, La Redoute, FNAC, Printemps) es spécialistes produits, Les producteurs alimentaires, Les nouveaux entrepreneurs dédiés uniquement à internet (Amazon, Dell) B.

Les étapes de la réussite La proposition de l’offre, elle peut être présentée selon plusieurs supports : atalogue (Inconvénient : manque d’actualisation de l’offre) CD Site Internet (Avantage : actualisation permanente de l’offre, le cout peu élevé) La prise de commande : Courrier Téléphone Paiement : Le développement d’internet a permis ressor du paiement par carte Livraison : Les frais de livraison sont très important, ils représentent près de 8% des frais de l’entreprise de nombreux efforts ont était fait pour limiter ce temps de livraison pour favoriser rachat sur internet.

SAV : Il est l’un des facteurs de crédibilité essentiels de la VAD pour laquelle le risque perçu est plus importants que chez les istributeurs classiques IV.

La vente en magasin Les détaillants professionnels sont les premier sur l’appareil commerciale français, ils p d’hui à conserver un S personnels sont alors élevés et les prix de ventes publics s’en ressentent es grands magasins Pionner dans la grande distribution, ils représentent un modèle économique difficile à concilier entre les très grandes surfaces à position moyen haut de gamme et une implantation en centre-ville Le magasin populaire historiquement accès sur le prix ils tendent à se repositionner sur la qualité et la proximité

Cauto servuction assisté (restauration rapide) afin de réaliser des économies certaine enseignes de service poussent le client a effectué lui-même une partie de la production du service (mc do = aller au comptoir et regagner sa table) Les hyper marché (2500 mz minimum) ils poussent le plus loin possible la logique du «tout sous un même toit » ils rentabilisent ainsi au maximum le passage du client en magasin cependant le concept arrive à saturation en France Le supermarché accès principalement sur l’alimentaire ils occupent une place centrale dans l’appareil commerciale otamment dans les petites agglomérations il s’agit des magasins les plus fréquentés Supérette agit sur la notion de service grâce à des amplitudes horaire importante Les GSS accès sur famille de produits elles proposent des assortiments très profonds clientèles plus limité que les magasins alimentaires mais ces derniers possèdent des marges beaucoup plus importantes L’auto servuction Le client produit seul son service exemple distributeur automatique Libre-service du gros (Metro) Permet au professionnel de bénéficier d’un libre-service et développer la partit alimentaire