coucou

coucou

que ceux sont les poi finalement été recuei Couturier. 2) Situer l’œuvre da Son contexte historiq coucou Premium By Capucine-Merny Oeapanq 04, 2015 2 pages La chanson de Craonne 1) Présenter l’œuvre et son auteur A- L’œuvre La chanson de Craonne est devenue aujourd’hui le morceau le plus connu des chansons françaises de la guerre de 1914-1915. Ceci est une parodie, c’est-à-dire une chanson reprenant la mélodie et la métrique d’un morceau célèbre. Cette musique est une Valse de Musette.

Elle a eu plusieurs titres avant d’être p g S to n ext ppelée comme cela : – Chanson de lurette, – Une chanson sur Verdun, B- L’auteur – Chanson de Craonne. L’auteur de cette chanson est anonyme même si on suppose aroles ont re et Paul Vaillant- ue et artistique A- Le texte définitif suit une offensive meurtrière et inutile qui est « la bataille du chemin des dames » qui a fait 147 000 morts et 10 000 blessés. Cette offensive fut lancée par le général Nivelle sur le plateau de Craonne en 1917.

Durant cette année, en France, il y a Parrivée des Américains en Avril, tandis q qu’en Russie, c’est la Révolution Bolchévique d’octobre. B- Son contexte artistique La

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
chanson de Craonne est une parodie créée par les poilus lors de la guerre dans les tranchées. 3) Description de l’œuvre Cette chanson et constituée de trois couplets et de trois de refrains. Elle contient des rimes à la fois croisées et suivies. Le tempo est modéré voire rapide. 4) Analyse et la portée de Vœuvre La chanson de Craonne, composée lors de ce désastre, a obtenu un énorme succès à tel point qu’elle fut interdite par le haut commandement.

La hiérarchie militaire avait offert un million de ranc-or et la démobilisation à toute personne qui dénoncerait les acteurs de la chanson. Après la guerre, elle tombe dans roubli dans un contexte de fierté de la victoire. Dès lors la diffusion reste donc limitée aux mouvances révolutionnaires et/ ou pacifistes. Cette diffusion fut accordée en 1947 par Valery Giscard d’Estaing. 5) Expression personnelle et jugement critique Les paroles de ce chant sont très touchantes car elles nous montrent bien les sentiments des poilus, leurs faiblesses mais aussi la force et le courage dont ils font preuve. 2