Corrige geo

Corrige geo

°) Les aspects de la mondialisation qui apparaissent dans les documents 1,2 et 4 ( planispheres et carte) concernent : -les echanges commerciaux a differentes echelles et plus particulierement echanges entre les poles de la Triade, -les flux de produits manufactures , -la presence d’entreprises ou de grands groupes de la Triade a l’exterieur de leur zone ( Nike, Carrefour…) avec flux de capitaux et transferts de technologies -la diffusion de la societe de consommation -la surrepresentation de certains espaces : Triade, Asie , littoraux donc une inegale integration des espaces a la mondialisation e sont les pays de la Triade qui organisent la mondialisation 2°) Les strategies de l’entreprise Nike dans l’espace mondial sont : -la delocalisation des unites de production dans les pays –ateliers a bas salaires ( Asie du Nord) -la mise en place de centres continentaux de gestion et de coordination en Europe et en Asie -la vente des produits Nike essentiellement dans les poles de la Triade -la rapidite de circulation des marchandises et des informations facilitee par la revolution des transports -l’entree de plus en plus de pays dans la societe de consommation la standardisation des pratiques culturelles et vestimentaires ( a nuancer) 3°) L’inegale

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
integration de l’Asie orientale dans la mondialisation est revelee : a l’echelle regionale par : -les fortes disparites de croissance entre les pays de la zone (croissance du PIB a relativiser : la Chine ) -les disparites de richesse ( valeurs des exportations) -l’inegale ouverture au commerce mondial a l’echelle nationale ( Chine) par : -l’implantation dissymetrique des hypermarches dans le pays ( opposition Chine littorale et Chine interieure) des espaces privilegies qui attirent les investissements etrangers: les grandes villes et les littoraux avec les ZES -une mise en valeur inegale du territoire chinois 4°) Le texte de Sylvie Brunel confirme la faible part de l’Afrique dans la mondialisation (2% seulement des investissements mondiaux, 2% du commerce mondial). Pourtant l’augmentation de la part de PED , et plus particulierement de l’Afrique, dans le commerce mondial temoigne de leur insertion progressive et active dans la mondialisation. Mais l’Afrique a souffert des exces de la « mondialisation sauvage »ainsi que de l’irresponsabilite de ses dirigeants.

C’est ainsi que de tres nombreuses ONG constituent une reponse aux consequences de la mondialisation par leur role d’aide et de solidarite. Sylvie Brunel constate cependant que depuis le debut du XXI eme siecle, il y aurait un « espoir » dans une mondialisation plus controlee , avec possibilite pour la population de beneficier du developpement procure par l’ouverture du continent africain aux puissances etrangeres du Nord comme du Sud (Chine). Deuxieme partie La mondialisation est un phenomene croissant d’internationalisation des echanges economiques, financiers , politiques et culturels.

Elle se traduit donc par la mise en contact de differentes parties du globe au travers de flux grandissants de personnes , de marchandises , de capitaux et d’informations. Mais elle produit une nouvelle organisation du monde et un espace mondial tres hierarchise reposant sur differentes logiques , integration ou marginalisation provoquant a differentes echelles des fragmentations territoriales et sociales croissantes. Faire reference aux documents I Les espaces moteurs 1°) la Triade 2°) les metropoles et les interfaces maritimes et terrestres actives dans le commerce mondial °) les acteurs : Etats, FMN, organisations economiques liees a la Triade II Les Etats en cours d’integration a l’espace mondialise 1°) les pays emergents 2°) les metropoles-relais 3°) les littoraux et les interfaces maritimes actifs dans le commerce mondial III Les Etats en developpement faible (PMA ) ou moyen 1°) marginalisation au niveau commercial et DIT 2°) pourtant « un espoir » Ainsi, un monde fragmente et inegalement integre et une mondialisation qui n’integre pas de maniere homogene les hommes et les territoires.