Conference de yalta

Conference de yalta

Les accords que les trois « grands » signerent le 11 fevrier 1945 allaient se reveler essentiels pour l’apres-guerre. Le propos principal de Staline etait sans doute de preserver son pays de futures attaques, comme en 1914 et en 1941, en le protegeant par un glacis territorial et politique. La meilleure solution pour lui, c’etait la creation d’une Pologne qui serait dirigee par un gouvernement ami de l’Union sovietique. Churchill et Roosevelt, de leur cote, etaient disposes a obtenir de la part de Staline la promesse que l’URSS entrerait en guerre contre le Japon dans les trois mois apres la capitulation de l’Allemagne.

Il est vrai que Staline negociait en position de force, les armees sovietiques n’etant plus qu’a une centaine de kilometres de Berlin. Par ailleurs, Roosevelt, dont la sante se degradait de plus en plus, faisait preuve d’une incroyable candeur[1]. « Si je lui donne (i. e. a Staline), estima-t-il, tout ce qu’il me sera possible de donner sans rien reclamer en echange, noblesse oblige, il ne tentera pas d’annexer quoi que ce soit et travaillera a batir un monde de democratie et de paix. Les accords de Yalta furent rapidement violes par Staline en Pologne. L’Union Sovietique et les

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Allies avaient des conceptions tres differentes en ce qui concernait la democratie et l’avenir de l’Europe. Certains historiens pensent meme que les accords de Yalta avaient fait le lit de la guerre froide. L’accord stipulait aussi le renvoi en URSS de tous les prisonniers russes, ainsi que de ceux qui avaient rejoint la Wehrmacht pour combattre le communisme.