Compte rendu madame bovary

Compte rendu madame bovary

MADAME BOVARY- GUSTAVE FLAUBERT BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR Gustave Flaubert est ne a Rouen le 12 Decembre 1821. Il passe une enfant assez peu heureuse. Adolescent, il est attire par l’ecriture et le romantisme. Il effectue sa scolarite au lycee de Rouen. La premiere rencontre qui a marquee toute sa vie est celle avec Elise Schlesinger. Dispense de service militaire, en 1841, il entreprend des etudes de Droit a Paris. Il y rencontre d’autres grandes personnalites du monde litteraire et artistique. En 1848, il assiste a la Revolution a Paris qu’il voit d’un oeil tres critique.

Il poursuit ses tentatives litteraires et entreprend un long voyage en Orient qui nourrira ses ecrits ulterieures. Jusqu’a trente ans, il ecrit beaucoup mais cependant ne publie rien. Il est bourreau du travail, et perfectionniste. En 1851, pousse par ses amis, il commence la redaction de Mme Bovary qui sera plus tard l’objet d’un proces contre lui. Parallelement, il frequente les salons parisiens les plus influents du Second empire et les milieux litteraires. Il cotoit Maxime Du Camp, George Sand, Louise Colet, une de ses maitresses. Flaubert poursuit sa vie mondaine, recoit la Legion d’Honneur en 1866.

Il se refugie a Rouen, alors que les Prussiens occupents une

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
grande partie de la France. Ses dernieres annees sont sombres : ses amis disparaissent et il est assailli par les difficultes financieres et par des problemes de sante. Il meurt subitement le 8 mai 1880. Gustave Flaubert a marque la litterature francaise par la profondeur de ses analyses psychologiques, son souci de realisme, son regard lucide sur les comportements des individus et de la societe. Ses grandes oeuvres : Mme Bovary (1857), Salammbo (1862), L’Education sentimentale (1869), Trois contes (recueil de nouvelles) (1877). RESUME DE ROMAN

Charles Bovary, apres avoir suivi ses etudes dans un lycee de province, s’etablit comme officier de sante et se marie a une riche veuve. A la mort de celle-ci, Charles epouse une jeune femme, Emma Rouault, elevee dans un couvent, vivant a la ferme avec son pere (un riche fermier, patient du jeune medecin). Emma se laisse seduire par Charles et se marie avec lui. Fascinee par ses lectures romantiques, elle reve d’une nouvelle vie, en compagnie de son nouveau mari. En realite, sa vie est etroite et sans relief, son mari ne repond pas a ses attentes d’une vie pleine de peripeties et rythmee par la passion.

Un bal qui a lieu chez un vicomte, a la Vaubyessard, et ou Emma est invitee avec son mari marque un tournant dans sa vie en lui faisant croire a l’existence du monde luxueux, faste et mouvemente dont elle reve depuis son plus jeune age. Cette soiree nourrira son imagination de chimeres extravagantes tout au long de sa vie. Desabusee par le retour brutal a la realite, celle d’une vie etouffante et ennuyeuse qu’elle mene avec son mari, Emma tombe malade (maladie nerveuse plus psychologique que physique). Pour qu’elle se retablisse, qu’elle change d’air, Charles decide de demenager avec elle dans un bourg plus grand : Yonville-l’Abbaye.

Si elle se retablit, Emma n’en reste pas moins ec? uree par son mari qui repond de moins en moins a ses attentes et qui ne s’en rend pas compte. Elle va penser trouver son bonheur avec un amant. Ainsi a-t-elle une aventure avec un riche proprietaire d’un domaine agricole, Rodolphe Boulanger, qui s’en lassera vite, effraye par l’engouement de la jeune femme. Puis, apres avoir cherche en vain du reconfort dans la religion, elle a une deuxieme aventure avec un clerc de notaire : Leon Dupuis, dont elle etait tombee amoureuse lorsqu’elle etait encore fidele a son mari et qu’elle avait ensuite perdu de vue.

Apres avoir fait d’enormes depenses pour ses deux amants et pour elle, Emma se retrouve criblee de dettes. Ne trouvant d’aide ni aupres des ses anciens amants ni aupres de ses voisins et ne voulant pas que son mari apprenne ses aventures passees, Emma se suicide a l’arsenic emprunte chez le pharmacien du bourg, Homais. Son mari, en decouvrant les lettres echangees avec ses amants, meurt de chagrin. PRESENTATION DES PERSONNAGES : Emma Bovary : L’heroine du roman. Elle s’est mariee avec Charles. Elle est trop sentimentale, deprimee, et passioniste et s’est toujours ennuye. Charles Bovary : Le mari de Emma.

Un officier de sante, gentil et sympa, mais obtus et rustre a la fois. Il n’est pas intelligent ni ambitieux. M. Homais : Le pharmacien a Yonville-l’Abbaye, tres assure de soi-meme, et pompeux. Il a de l’influence et ne croit pas a la religion. Leon Dupuis: Il est sincere, romantique, doux, timide, sentimental et amoureux d’Emma. Cependant leur relation est ambigue du fait de leur difference d’age. Rodolphe Boulanger : Rodolphe est habitue aux femmes, et ne croit pas vraiment aux sentiments. Il sait comment parler aux femmes, qui pour lui sont toutes les memes, et les considere comme des trophees.

Il seduit Emma puis la rejete. M. Lheureux : Il represente le diable et les malheurs du capitalisme. Il a tente Emma, et il a prete tant d’argent qu’elle s’est ruinee et a cause de ca et s’est suicidee. CONTEXTE DE L’OEUVRE : Contexte historique et social: Le milieu de 19eme siecle : c’est la naissance du concept de modernite. En effet les changements sont tels que la societe pense desormais en terme de changement et d’innovation. Le progres continuel des sciences et techniques donne naissance a la societe du capitalisme moderne.

Cette situation accentue les differences politiques et social, ce qui engendrent differentes revolutions comme celle a laquelle a assister Flaubert en 1848. Dans Mme Bovary, Flaubert met en en avant le visage provinciale et bourgeois et ses valeurs a travers des personnage comme Homais et Lheureux. Il presente aussi l’opposition entre la vision et l’artiste et le monde de la bourgeoisie. La condition feminine n’a pas bcp evoluee au 19eme siecle. La femme est consideree comme une mineure qui doit obtenir l’autorisation de son mari pour tous ses actes.

En ce sens, Emma Bovary est un personnage scandaleux, hors-norme, avec une audace et une psychologie qualifiee de quasi masculine. De plus, en tant que mere, Emma est aussi un personnage revelateur des moeurs de l’epoque. Son manque d’amour maternelle est le signe d’une insensibilite de l’epoque. La mort d’Emma est la preuve que la societe d’epoque n’est pas prete a tolerer une telle independance. Le contexte culturel et litteraire: Le 19eme siecle voit aussi se developper la democratisation de la culture grace au developpement de l’instruction publique et a l’elargissement des moyens de diffusions.

Dans un tel contexte, le roman devient un reel succes. Cependant, la morale bourgeoisie le regarde avec mefiance car c’est une aussi une forme de critique anonyme dont le proces contre Mme Bovary fournit la preuve. Mme Bovary represente l’essouflement du romantisme resultant d’une trop grande idealisation des sentiments. C’est ainsi qu’on assite a l’avenement du realisme qui est un refus de l’idealisation romantique du monde. BOVARYSME : expression introduite par Barbey d’Aurevilly : etat d’insatisfaction affectif et sociaux qui se traduit par des ambitions demesurees.