Comportement Organisationnel

Comportement Organisationnel

Le conflit peut surgir lorsqu’il y a la moindre incompatibilité, peu importe la situation. Celui-ci est omniprésent et peut prendre plusieurs formes. Que ce soit dans la famille, dans la société ou même dans le monde, le conflit peut prendre de différentes envergures. Un désaccord peut surgir entre un ou plusieurs indlvidus ou groupes dont les rôles, les buts, les objectifs, les intentions, les intérêts, les idées ou les émotions sont incompatibles et les amènent à s’opposer. Il y a certainement d’autres oppositions de cause également dans ces relations.

Dans e milieu de travail, « le conflit est souvent associé à la négociation collective, à la grève et au lock-out. »1 Comme mentionné plus tôt, les conflits peuvent prendre plusieurs formes dont les conflits intrapersonnels, inter le harcèlement psych gi org exemples de situatio er: Snipe to vieu Conflit intrapersonne s, intergroupes et présentés et des ivront. Dans la vie, les gens se questionnent et se remettent en question continuellement. Ils sont sans cesse à la recherche d’un équilibre personnel et psychologique.

Cette interrogation peut survenir ? plusieurs occasions comme dans leur vie personnelle, familiale t professionnelle. Lorsqu’il y a un questionnement et une remise en question, l’individu est en conflit avec lui-même,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
c’est- à-dire qu’il est en conflit intrapersonnel. Generalement, ce type de conflit est un dilemme en lien avec nos émotions, nos buts, nos désirs, nos valeurs et notre culture. une prise de décision et l’atteinte d’objectif peut aussi être une source Swipe to vlew next page source de conflit pour certaines personnes.

L’opposition entre deux alternatives peut créer chez un individu une ambivalence ou une dissonance cognitive. Selon le dictionnaire, le Larousse2 le terme ambivalence signifie Caractère de quelqu’un qui présente ou manifeste des comportements, des goûts contradictoires ou opposes. Tendance à éprouver ou à manifester simultanément deux sentiments opposés à l’égard d’un même objet : amour et haine, joie et tristesse, etc. La dissonance cognitive est une théorie qui a été élaborée par L. Festinger.

Selon celle-ci, Pindividu est en présence de cognitions incompatibles ou opposées. Quand une personne est en dissonance cognitive, il éprouve une tension désagréable. IJn effort considérable et inconscient afin de restaurer son équilibre cognitif sera exercé par l’individu. Une personne peut facilement éprouver un conflit entre ses valeurs et ses désirs dans son milieu de travail. Par exemple, un individu qui travaille dans une banque qui a des problèmes financiers dans sa vie personnelle. Il est incapable de payer tous ses comptes même s’il travaille en permanence.

Il se sent impulser à voler cette dernière pour payer toutes ses dettes. Par contre, il est en conflit intrapersonnel, car ce geste est contre ses valeurs. Il tentera de trouver une solution au conflit pour retrouver son équilibre personnel. Conflit interpersonnel Les conflits interpersonnels résultent d’une mésentente entre eux personnes. Il est normal que deux individus entrent en conflit, car il peut y avoir une divergence d’idées face aux buts, aux valeurs, à la personnalité, à attitude, à la culture, aux moyens à prendre pour résoudre un conflit, etc.

Dans un personnalité, à attitude, à la culture, aux moyens à prendre pour résoudre un conflit, etc. Dans une entreprise, les conflits interpersonnels ou intersubjectifs peuvent créer des tensions qui forment des sous-groupes entre les employés. Ces conflits nuisent à [‘harmonie et à l’efficacité de la productivité dans l’entreprise. Lorsqu’il y a un conflit interpersonnel dans une ntreprise, l’efficacité du groupe tend à nuire puisque les individus impliqués dans celui-ci ne seront pas propice à coopérer ensemble.

Aussi, des groupes peuvent se former autour des individus impliqués dans le conflit interpersonnel ce qui peut créer un environnement de travail avec des tensions. Nous pouvons donner un exemple de ce type conflit en milieu de travail dans un contexte de travail où les employés sont rémunérés à la commission. par exemple, deux employés travaillent dans un magasin de vêtements et ils reçoivent de bonis en fonction du nombre d’articles qu’ils vendent durant leur quart e travail. Ils ont un salaire de base et lorsque qu’ils vendent dix vêtements par quart de travail, ils reçoivent 10 dollars de boni.

L’employé #1 passe un certain temps avec un client et ce dernier achète plusieurs vêtements. Lorsque l’employé fait payer le client, le deuxième employé prend en charge de la transaction au lieu d’aller servir d’autres clients pour ainsi recevoir le boni à la place du premier employé. Ce type de situation pourrait mener à un conflit entre les deux employés. Le premier employé serait porté à croire que son collègue lui a volé son boni. Il y aurait donc un onflit interpersonnel entre les deux employés. Ce type de conflit est propice dans les contextes de travail c employés.

Ce type de conflit est propice dans les contextes de travail comme celui-ci car les employés peuvent se retrouver en compétition. Conflit intragroupe Ce qui définit un conflit intragroupe est le fait qu’il se déclare entre plusieurs personnes qui appartiennent à un même groupe. Ce type de conflit prend aussi en compte les conflits interpersonnel et interpersonnel. Quatre causes de conflits possibles peuvent être distinguées: les personnalités, les rôles t pouvoirs, les besoins et ressources ainsi que la perception personnelle.

Aujourd’hui, des conflits dus aux tâches, enjeux et défis auxquels peuvent être confronté par un groupe. pour éviter les conflits, il faut que le groupe soit coopératif, qu’ils aient des intérêts et des buts communs, une influence mutuelle pour savoir qui exerce le leadership. Lorsqu’il y a un conflit dans un groupe il faut également regarder ce qui se cache derrière celui-ci. Comme par exemple, la présentation de Mendel’ et Bell 1973 qui présentent • Les aspects formels (objectifs, tâches, postes, attribution, essources, structure, procédure, et méthodes. ) qui peuvent être observé au sein du groupe.

Les aspects informels (attitudes, valeurs, choix et valeurs personnelles, normes du groupe, sentiments, interactions) qui ne sont pas directement visibles. Ce type de conflit à un impact négatif sur rensemble du groupe, il l’affecte autant sur son bon fonctionnement que sur l’état psychologique de ses membres. Si le conflit est mal géré ou résolu, plusieurs conséquences telles que la rupture des relations de travail, la baisse de motivation, demission ou rétrogradation peuvent surgir. Pour illustrer ceci, nous all xemple p otivation, démission ou rétrogradation peuvent surgir.

Pour illustrer ceci, nous allons utiliser Vexemple présenté oralement qul est un confllt au sein du groupe lors de l’ouverture d’un nouveau poste dans l’entreprise. Cela peut amener à la discrimination entre les hommes et les femmes selon le poste. Aux compétences que celui-ci exige et que tous les membres n’ont pas forcément. A la négociation de la place selon les fonctions ou l’ancienneté d’un des membres du groupe etc. Conflit intergroupe Lorsqu’il est question d’un conflit intergroupe, c’est un désaccord entre deux ou plusieurs groupes au sein d’une entreprise.

Comme par exemple, entre les syndicats et la direction. Ou tout simplement entre deux entreprises ou organisations différentes. Ce sont souvent des conflits sur du long terme qui demandent une forte dépense d’énergie physique et mentale. Ce sont également des conflits de type sociétaux en fonction des idéologies des objectifs des différentes parties. De la structure et niveaux (organigrammes et hiérarchie) sans oublier la distribution des ressources (entre deux groupe au sein d’une même entreprise) et les perceptions (valable pour un groupe ou une entreprise).

Lorsque nous avons un conflit intergroupe, il est fort possible u’il y ait plusieurs phases dans le conflit car celui-ci ne peut pas se gérer facilement et il y a souvent des rumeurs qui amènent à des confrontations. Ily a donc toujours une part de distorsion dans un conflit intergroupe. Comme une phase latente qui n’est pas apparente mals cela peut cacher des divergences ou des malaises. Ou bien une phase de conflit perçue puis ouverte ou le conflit est exprimé et les opinions dev phase de conflit perçue puis ouverte ou le conflit est exprimé et les opinions deviennent claires et affirmées.

Puis, il peut sun’enir une phase d’escalade ou il y a un élargissement du problème. Par exemple, pour des groupes, faire part du problème au syndicat et à l’employeur ainsi que l’implication de l’image de soi et une perte de sensibilité dans les relations du travail. Ce qui amène ? une insensibilisation qui engendre des paroles ou gestes de plus en plus durs. On pense alors à gagner ou perdre. Pour terminer, il ya, une phase de résolution ou résorption si on arrive à un compromis ou si répuisement amène à un arrêt temporaire du conflit. our illustrer ceci, nous allons utiliser rexemple présenté oralement qui concerne un conflit de valeurs entre, L’Oréal qui est roupe industriel de produits cosmétiques et PETA qui est une association de défense des animaux américaine qui est fondée sur quatre thèmes principaux qui sont : l’élevage industriel, l’élevage d’animaux à fourrure, les expérimentations sur les animaux et les spectacles avec des animaux. Dans cet exemple, PETA a fait campagne contre POréal car ils ont utillsé récemment des animaux pour faire des tests d’ingrédients.

Or, en 1993, PETAa fait signer à l’Oréal une déclaration dans lequel ils s’engageaient à arrêter totalement les tests sur animaux. Cependant, depuis les années 2000, PETA soupçonne l’Oréal de ontinuer d’utiliser les animaux. Malheureusement, elle n’a pas de preuve formelle pour prouver que l’Oréal a rompu son contrat. Cependant, l’Oréal refuse de divulguer quelconque information concernant leurs tests d’ingrédients. Il y a donc un conflit qui demeure entre PETA et l’Oréal. Ce demeure entre PETA et l’Oréal. Ceci dure depuis plus de 13 ans et amène beaucoup de confusions.

Il est dans une phase d’escalade jusqu’à ce que l’une des deux entreprises ait raison ou tort. Le seul moyen au jour d’aujourd’hui est de demander à [‘Oréal de prouver que son engagement de 1993 est toujours d’actualité t qu’ils fournissent la preuve de ce qu’ils avancent pour se défendre. Harcèlement psychologique Le harcèlement psychologique en milieu de travail est un autre type de conflit qui peut survenir entre les employés. Lorsqu’un employé décide de faire une plainte pour harcèlement psychologique, il y a cinq critères qu’on doit regarder pour déterminer s’il s’agit de harcèlement psychologique.

Le premier critère pour confirmer le harcèlement psychologique est une conduite vexatoire. Cela représente une conduite qui pourrait vexer un employé et n’importe quel autre employé qui se retrouverait dans cette même situation. Le deuxième critère est les comportements, paroles, actes ou gestes répétés. Si la conduite d’un individu dérange l’autre, la conduite doit être répétée pour qu’on parle de harcèlement psychologique. Ainsi, si un individu manifeste une conduite vexatoire une seule fois ? un autre individu, ce n’est pas considéré comme du harcèlement psychologique.

Si le geste n’est pas répété, le geste doit être tellement grave pour que les conséquences soient répétées pour que ça soit considéré comme du harcèlement psychologique. Le troisième critère est que le comportement doit être hostile ou non désiré. La victime de harcèlement psychologique doit mettre au courant le harceleur que son comporte harcèlement psychologique doit mettre au courant le harceleur que son comportement n’est pas désiré et est hostile. Le quatrième critère est une atteinte à la dignité ou l’intégrité.

La réputation de l’employé doit être déconstruite de plus en plus par ‘harceleur. Le cinquième et dernier critère est l’entrainement dun milieu de travail néfaste pour la victime. Les gestes causés doivent avoir un impact négatif sur le milieu de travail. L’employé doit être moins productif, moins motivé dans son milieu de travail. Dans un milieu de travail, un exemple de harcèlement psychologique serait par exemple, un employé qui travaille dans un centre d’entrainement et qul fat de l’embonpoint.

Cette personne reçoit certains commentaires hostiles par ses pairs par rapport à son physique. C’est donc une conduite vexatoire pour l’employé. Aussi, les commentaires doivent être répétés régulièrement. L’employé a du faire comprendre aux autres qu’elle ne désirait pas recevoir ce type de commentaires et qu’ils lui causaient un préjudice. De plus, les commentaires par rapport au physique de l’employé sont une atteinte à la dignité t à l’intégrité puisqu’ils peuvent déconstruire la réputation de l’employé.

Enfin, les commentaires hostiles sur le physique de l’employé peuvent mener celui-ci à une démotivation au travail, un taux d’absentéisme qui augmente ou des problèmes psychologiques. Les commentaires ont donc un impact négatif dans le milieu de travail. Ces cinq critères doivent être présents dans une situation pour que ce soit une situation où il y a du harcèlement psychologique. Gestion des conflits Afin de résoudre un problème au sein du groupe, il faut voir le conflit comme un prob èm