Commerce international (Théorie)

Commerce international (Théorie)

Chapitre 1 : Commerce International Commerce International : C’est Hensemble des échanges de biens et de services entre agents résidant sur des territoires différents. I] Les théories du Commerce International 1) Le mercantilisme Doctrine économique qui associe une nation à sa puissance politique (population nombreuse, attirer les métaux précieux). Pour les mercantilistes, le Commerce International est un jeu ? somme nulle (gagna les importations (Bal 2) L’approche classiq uler de l’or et limiter entaire). p g a) A. Smlth et la théorie de l’avantage absolu L’échange international est un jeu à somme positive (gagnant/ gagnant).

Première chose à gagner, la pacification des relations internationales (ex : relations Chine-France). Chaque pays doit s’insérer dans les échanges internationaux en se spécialisant dans la production où il est le moins mauvais. b) D. Ricardo et l’avantage comparatif Céchange international est un jeu à somme positive. Cela va permettre de retarder l’apparition de l’Etat Stationnaire (ne peut faire face aux différents problèmes de la Demande échange on va se tourner vers des biens de subsistance moins oûteux car cela baisse le taux de salaire afin d’avoir plus de marges, plus de capacités d’investissement. ) Le protectionnisme éducateur F. I_ist : Il est nécessaire dans un

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
contexte de développement économique de protéger les industries naissantes. LI Il faut qu’il y ait des lois protectrices de l’extérieur. « Le protectionnisme éducateur, c’est la béquille pour marcher » I propose, de façon temporaire, l’empêchement des importations ayant pour but de favoriser le marché national. e protectionnisme d’aujourd’hui Différentes normes (hygiène, nvironnementale,… ) ; dédouanement, etc. ) L’approche néoclassique Le théorème HOS Déterminant dans le libre-échange, c’est l’abondance ou la rareté des facteurs de production. Le prix d’un bien dépend de la qualité de facteur de production nécessaire pour le produire. Plus un facteur de production est de qualité, plus il est cher et inversement… Le paradoxe de Léontiev Il vérifie le paradigme HOS et prend (uniquement) le cas des USA en prouvant qu’ils nécessitent plus de facteur travail que de facteur capital pour produire. Les nouvelles théories du Commerce International 2 élevée limiterait les pouvoirs de marché de certaines firmes (suppression des monopoles et oligopoles donc des « Price markers ») Effet d’économie d’échelle Les rendements croissants permettent une baisse des coûts de production. Effet de rationalisation (loi du plus fort) Les firmes les plus solides vont rester, tandis que les plus faibles vont disparaitre. Effet de variété D Choix dans la variété du produit et de la qualité. Il] Les politiques commerciales a) Libre-échange et multilatéralisme

Multilatéralisme : Mode d’organisation et de négociation économique et commerciale engageant la présence de plus de 2 Etats. Il voit le jour avec le GATT (1947) 0 limiter les accords bilatéraux et favoriser le multilatéralisme. En 1947, 23 Etats adhèrent au GATT et adoptent les 3 principes fondamentaux : Non discrimination des Nations, Interdire les restrictions quantitatives, Dumping (vente à perte). En 1995, L’OMC remplace le GATT, sa mission, veillée aux accords du Commerce International et ré Ier les différends entre les pays membres. 3