Commentaire Suivi VH

Commentaire Suivi VH

Commentaire Suivi : Demain dès l’aube A – Situation du texte Ce poème intitulé Demain dès l’aube est extrait du tome Il livre IV des Contemplations de Victor HIJGO publié en 1856. Victor HUGO est né en 1 802 à Besançon d’un père général d’empire. Dans ses études, il s’oriente très tôt vers la littérature. Sa vie conjugale avec Adèle FOUCHER qu’il épouse en 1 822 est troublée par la rencontre en 1833 de la comédienne Juliette DROLIET qui deviendra sa maîtresse jusqu’à sa mort.

Chef de file du mouvement roma des romans : Dernier Du ors Dame de paris des œuvres poétique es pièces théâtrales Sni* to View usieurs œuvre les Misérables, Notre s Contemplations Le 22 mai 1885, HUGO tire sa r verence deux ans après Juliette DROUET. Lors de ses funérailles nationales le 1 juin, c’est une foule immense qui accompagne le poète au panthéon. B- dée générale Dans ce poème le poète explique sa profonde affection et sa tristesse à l’égard de la fille disparue.

C – Plan du Texte Ce poème peut être divisé en trois parties : la première strophe (vers 1 à vers 4) : la détermination du poète deuxième strophe (vers 5 au vers 8)

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
: méditations du poète roisième strophe (vers 9 au vers 12) : Explication détaillée La détermination du poète : le poème s’ouvre dans la première strophe par des Indications temporelles « Demain dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne ».

Ceci traduit la ferme détermination et la volonté du poète à aller à la rencontre de sa fille « je partirai » qu’il considère comme toujours vivante « vois-tu, je sais que tu m’attends » et à qui il a fixé un rendez- vous imaginaire. Le rejet au vers 2 viens renforcer d’avantage cette résolution ferme de HUGO quelque soit les situations. Ce désir de rencontrer sa fille est tellement fort et pressent que HUGO est prêt à franchir n’importe quel obstacle « la forêt » et « la montagne » car l’absence de sa fille représente une peine et une douleur insupportable. e ne puis demeurer loin de toi plus longtemps Les méditations du poètes : durant son trajet imaginaire le poète est complètement plongé dans ses méditations. Il est absorbé par l’image de sa fille qu’il fait abstraction de la réalité extérieure il refuse de voir et d’entendre le mande qui l’entoure et ce refus e manifeste par la répétition de la préposition « sans » suivi des verbes de perception voir et entendre. Durant ce trajet, il est anlmé par des sentiments de solitude, d’angoisse, de chagrin et de tristesse exprimés aux vers 7 et 8.

Ces sentiments traduisent le deuil dans lequel HUGO est plongé à tel point que le jour 7 et 8. Ces sentiments traduisent le deuil dans lequel HUGO est plongé à tel point que le jour pour lui sera comme la nuit. Le recueillement : poursuivant son chemin imaginaire, le poète reste toujours très absorbé par l’image de sa fille qu’il place au dessus de tout. Il se prive même de contempler, en tant que poète romantique, les images pittoresques qui s’offrent à ses yeux.

Ce cadre romantique est évoqué ici par la métaphore « l’or du soir qui tombe » qui désigne le beau coucher du soleil « les voiles » désignretour des bateaux qui descendent au port montre que pour rien au monde , le père-poète n’échangerai l’image de sa fille. A son arrivée il compte se recueillir sur sa tombe en lui offrant les fleurs les plus rares et les plus recherchées « houx verts et bruyère » Conclusion Ce poème de HUGO rédigé le 3 septembre 1847 est dédié à sa ille Léopoldine à la veille à la veille du 4eme anniversaire de sa disparition tragique (par noyade). ? travers ce poème, HUGO manifeste son attachement indéfectible et sa profonde affection pour sa fille. par ailleurs, l’importance de ce poème réside dans la beauté des images et du style romantique à travers le lyrisme et le pittoresque. Notons enfin que dans ce poème, nous avons des rimes croisées symbole du grand trouble intérieure qui habite HUGO tout le long de son poème intérieure qui habite HUGO tout le long de son poème Le Commentaire Composé I-Définition

A la différence du commentaire suivi qui consiste à expliquer ligne à ligne, vers à vers en son déroulement, le commentaire composé ordonne avec méthode les principaux centres d’intérêt découverts à la lecture du texte. Ainsi, le composé a un but et un principe. un but : celui de rendre compte de la lecture personnelle d’un texte choisi en raison de sa qualité littéraire ; c’est une explication de texte. Un principe : celui de faire une explication présentée de façon synthétique a-Une explication de texte C’est étudier un texte choisi en raison de sa qualité littéraire.

Mais u’est ce qu’un texte littéraire ? C’est un texte qui transmet des informations mais qui possède surtout des qualités esthétiques c’est-à-dire une manière particulière dont les idées sont exprimées et qui fait sa beauté. De plus, le texte littéraire obéit ? une certaine intemporalité, c’est-à-dire qu’il traverse les époques (expie : les textes de la Bruyère de Molière, les Fables de la Fontaine, Balzac, les essais essentielles ou inutiles , Équilibrer les différents niveaux d’explication du texte entre la vie de l’auteur, le contexte historique et la sensibilité du lecteur ,

Trouver un juste équilibre entre ce que l’auteur veut dire et ce qu’on lui fait dire b-lJne explication synthétique Cela signifie que les différentes remarques explicatives au lieu de se succéder dans l’ordre où l’auteur les fait surgir ou apparaître doivent être regroupées par leur sens et présentées d’une façon synthétique. Les remarques sont rassemblées et organisées en des parties distinctes qui évoquent chacune un aspect du texte. Le déroulement du commentaire composé ne suit donc pas le déroulement du texte (comme c’est le cas du commentaire suivi).

Il s’organise en fonction des différents termes ou centres d’intérêt du texte. Ainsi,si l’explication linéaire d’un texte se déroule selon une progression chronologique, le commentaire composé a une progression logique. Bref, en un mot, le composé s’articule autour des centres d’intérêt contenus dans le texte. Enfin, de par sa nature, le commentaire composé explique le texte avec une certaine hauteur ou distance. II n’insiste pas sur les points de détail comme le fait le commentaire suivi qui peut analyser l’image, une tournure syntaxlque de la valeur d’un mot