Commentaire 3 Zola La B Te Humaine

Commentaire 3 Zola La B Te Humaine

Texte no 3 de zola Cet extrait se situe au dixième chapitre du livre La Bête humaine, écrit par Emile Zola en 1890. Cet auteur est né en 1840 et est mort en 1902. Zola est aussi l’auteur de l’Assomoir en 1876 et du Docteur Pascal en 1893. Ces deux ouvrages font partis des Rougon Macquart ; Celui-ci est composé de 20 ouvrages tous écrit par Emile Zola. Il est le créateur du Naturalisme. Ce mouvement s’inspire des méthodes des sciences naturelles et de l’observation par une phase expérimentale. Il est destiné a confirmé ou infirmé une hypothèse de départ.

Ces expériences sont testées sur des hommes dans leur environnement. Ce mouvement est présent Wen next des années 1870 ? phare, Maupassant q écrit Toine et Bel Ami Ce texte est de type son accident. II appa p g l. Un autre auteur naturaliste. (II a crit la Lison après e puisque la Lison meurt, Lantier souffre et cela est dû au destin. Ce passage nous parle de l’accident ferroviaire dans lequel sont impliqués Jacques et la Lison. Il est intéressant car il montre les liens forts qui unissent la Lison à Jacques. Cela nous amène à nous demander si ce texte

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
est encore un exte naturaliste ?

Tout d’abord, nous verrons que Fauteur décrit une scène de catastrophe ferroviaire ou autrement dit, l’accident du train. Ensuite que c’est une scène d’agonie. puis que c’est aussi une scène épique et symbolique. – Une scène de catastrophe ferroviaire : l’accident du train. a) Les dégâts matériels une forme de reportage où Zola est le journaliste Hexamètre Quintilien : qui La Lison / quand la nuit / où sur la ligne de chemin de fer / quoi — accident de train / pourquoi jalousie de Flore / comment pierres encombrant la voie. escription précise et scientifique —on voit les pistons, il parle du charbon et de la vapeur, le mot technique « bielles » champ lexical du train. Une intention de décrire de façon réaliste l’accident grâce au vocabulaire technique du train. E l’occurrence ici, réalisme = naturalisme. b) La souffrance de Lantier — Zola « zoome » sur Lantier. Ce dernier est blessé. -Point de vue interne on voit la Lison à travers les yeux de Lantier -monologue intérieur on voit qu’il est en détresse -Tragédie : Terreur La Lison est détruite et meurt violemment Pitié Lantier souffre ; il est tri 2