colorado

colorado

vivre dans l’indigence la plus totale. Les conflits frontaliers ont le plus souvent pour origine, la volonté étatique de contrôle d’une zone pétrolifère. Les observateurs politiques s’accordent pour dire que le conflit armé frontalier qui mettait aux prises le Cameroun et le colorado Premium By Tom-VaiIleti RHBnpq 28, 2015 | 3 pages Le premier contact de l’homme avec le pétrole remonte à 4000 ans avant Jésus Christ.

Le pétrole figure d’ailleurs dans les anciens documents historiques tels que le Code dlHammourabi et la Bible. Mais ce n’est qu’en 1890 qu’on retient, à Titusville en Pennsylvanie aux Etats-Unis d’Amérique du Nord, la date officielle du forage du premier puits ayant pour but la découverte du pétrole. Le pétrole est devenu depuis lors l’une des richesses les plus convoitées du monde.

On lui attribue la paternité de nombreux conflits et tensions dans le monde. Cest le cas, dans les pays producteurs d’Afrique au sud du Sahara où, la découverte de cette énergie fossile laisse le plus souvent entrevoir le spectre d’une guerre civile dont le but inavoué, est la volonté de to Wen « ext contrôler la manne is produites par le pétr des guerres et non ? lors habituellement conséquence, la pau Swtp iew next

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
page trolière.

Les devises t au financement ulations : on parle étrole » avec pour s condamnés ? le Nigéria, au sujet de la presqu’ile de Bakassi pour toile de fond le contrôle de ce territoire de prêt de 1000km2 dont le sous sol regorgerait d’importantes réserves de pétrole. La raison du conflit sur les ilots de Mbanié, Cocotier et Conga opposant le Gabon et la Guinée Equatoriale serait tout aussi le pétrole. Les pays producteurs de 1’« or noir » l’utilisent comme moyens de pression pour faire entendre leurs voix sur la scène nternationale.

Le pétrole confère à ceux-ci un rôle stratégique dans la géopolitique mondiale. Le pétrole, du latin Petra qui sign’fie pierre et oleum huile, soit « huile de pierre Y, est une roche liquide carbonée, ou huile minérale. Le pétrole est un mélange complexe dhydrocarbures liquides qui se forment naturellement dans les nappes souterraines. On distingue d’une part, les produits pétroliers primaires à savoir : pétrole brut, liquide du gaz naturel et autres hydrocarbures.

D’autre part, il y a des produits pétroliers secondaires (entrés en raffinerie) à savoir gaz de raffinerie, ?thane, gaz de pétrole liquéfié, naphte, essence d’avion, carburéacteur type essence, essence sans plomb, essence au plomb, carburéacteur type kérosène, pétrole lampant, diésel de transport, fioul domestique et autres gazoles, fuel-oil résiduel ? faible teneur en soufre, fuel-oil résiduel à haute teneur en soufre, white spirit + SBP, lubrifiants, bitume, paraffines, coke de pétrole, autres produit 2 en soufre, white spirit + SBP, lubrifiants, bitume, paraffines, coke de pétrole, autres Le pétrole est souvent appelé « or noir h, en référence à sa couleur et à son coût élevé. Cette énergie fossile fournit la quasi totalité des carburants liquides. Cest le produit de l’histoire géologique d’une région. Sa formation passe par la succession de trois conditions : L’accumulation de la matière organique, végétale essentiellement ; la maturation en hydrocarbures ; et l’emprisonnement.

Selon un expert cité dans un film documentaire en « la majeure partie du pétrole de la planète s’est formée pendant des périodes très courtes de réchauffement extrême, il y a 90 à 150 millions d’années Il est produit par la décomposition de végétaux et d’animaux morts, nfouis sous le sable. En matière d’extraction pétrolière, on distingue trois niveaux de récupération. La méthode dite « primaire » consiste à récupérer « passivement » une partie du pétrole grâce à la pression élevée existant dans le gisement. Toutefois, plus le gisement vieillit, plus la pression interne du réservoir diminue, jusqu’à devenir insuffisante pour assurer la récupération. On recourt alors à des méthodes dites « secondaires », procédés complémentaires, visant à stimuler la production. Aujourd’hui on rescence plusieurs techniques d’extraction 3