Colombie

Colombie

|[pic] |Fiche de synthese | | | | | | | |Dynamiques conflictuelles | | |Colombie | | | | | | |Des relations internationales complexes | | | | | |Tu peux peut etre reprendre ca : | |Depuis l’election de Santos et sous la pression internationale, la communication entre le | | |gouvernement et les FARC s’ameliore. | | |Le chef des FARC, principal groupe guerillero du pays, Alfonso Cano, a propose au | | |gouvernement entrant de Santos un dialogue pouvant mener a la reconciliation et a la fin du| | |combat arme et a expose ses intentions de reprise du dialogue. | | | | |Il y a aussi un truc ses les EU dans la premiere partie de camille. | | | | | |J’avais lu des trucs sur les rapports internationaux dans le doc que tu nous avait en voye | |aussi. | | | | | |Defaillances democratiques | |Absence de l’Etat de droit |Certes, Santos est populaire et compte poursuivre les mesures de securite d’Uribe, mais | | |l’Etat n’est pas pour autant un Etat de droit.

Les droits de l’homme – tels que le droit a | | |la vie, a

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
l’integrite, a la liberte, a la securite personnelle, a la circulation, | | |d’opinion, d’expression, de travail, d’association, de justice… – ne sont pas respectes. | | |La demande de democratisation est pourtant de plus en plus forte, soutenue par les pays | | |democratiques, ce qui pourrait entrainer une phase de destabilisation. | Illegitimite du gouvernement | | | | | | |Le pouvoir executif influence le pouvoir legislatif, il n’y a donc pas de separation des | | |pouvoirs. Il existe une forte collusion entre les dirigeants politiques et les | | |paramilitaires (milices anti-guerillas). | |Au cours de ses deux mandats le president Uribe s’est demarque par sa volonte de demanteler| | |les guerillas afin de recuperer le controle sur l’ensemble du pays. Il s’est pour cela aide| | |des paramilitaires, ce qui a conduit a leur renforcement (le gouvernement les nomme | | |aujourd’hui «bandes criminelles »). | | |Il faut faire etat de deux scandales majeurs : le scandale de la « para-politique », qui | |revele des liens etroits entre certains membres de la classe politique et les | | |paramilitaires, et un scandale de propagande, celui des faux positifs, qui a revele le fait| | |que l’armee avait abattu des civils, les faisant passer pour des guerilleros afin de | |Corruption |gonfler ses statistiques. | | |La loi « Justice et Paix » (2005) offre une quasi-amnistie de facto aux paramilitaires en | |facilitant leur reinsertion. En echange, sur la demande d’elus, une pression est exercee | | |par les « paras » sur les electeurs pour s’assurer des votes. L’Etat est meme a l’origine | | |d’assassinats extra-judiciaires (de manifestants notamment) par l’armee. | | | | |S’ajoute a cela la corruption des hommes d’Etat et de justice. Cela freine a chaque etape | | |l’efficacite administrative, fait perdre toute confiance aux citoyens et alimente les | | |conflits internes entre les personnes influentes et riches et les autres colombiens. | | | | |Le gouvernement, bien qu’admire pour sa politique securitaire, est incompris du fait de ses| | |influences militaires et de la corruption qui y regne. Il existe donc un fosse entre | | |l’imaginaire de la population (encourage par les medias) et la realite (injustices faites | | |au quotidien) . | | | | | | | |De fortes inegalites a l’origine de l’insecurite | |Des inegalites certaines… |Des donnees caracteristiques d’une situation sociale preoccupante : taux de chomage | | |structurel de 12 %, 45 % de la population sous le seuil de pauvrete… Ce qui se traduit par| |des inegalites criantes (coefficient de Gini a 0,6). | | |Par ailleurs, le poids de la drogue en Colombie, premier producteur de cocaine au monde, | | |rend difficile la mise en place d’une repartition equitable des richesses, du fait d’un | | |secteur informel preponderant. | | |Enfin, corruption et omnipresence des forces armees renforcent la tendance inegalitaire | |deja bien ancree en Colombie : leur gestion des ressources est bien loin d’etre profitable | | |a tous. | |… porteuses de violence |D’une part, l’insecurite de droit commun apparait comme une evidence : la delinquance en | | |ville est aujourd’hui un probleme recurrent qui conforte l’opinion publique dans ce climat | | |instable. | |D’autre part, le conflit arme vieux de 55 ans ne semble toujours pas s’apaiser en depit des| | |politiques securitaires menees ces dernieres annees (les FARC controleraient encore 50% du | | |pays). En effet, aujourd’hui encore, guerillas (FARC, ELN, EPLN) et paramilitaires (AUC, | | |Aguilas Negras) s’opposent violemment, et controlent differentes regions du pays, dont ils | | |reglementent severement l’acces.

D’ailleurs, la population locale, souvent des plus | | |demunies, souffre de nombreuses carences, dont le manque de soins medicaux. | |Un cercle vicieux |Les inegalites engendrent la violence qui engendre les inegalites. En effet, la lutte | | |contre la violence a pour principale consequence de detourner les depenses de l’Etat des | | |postes sociaux tels que le developpement d’infrastructures primordiales comme l’education | |(seulement 3,7% du PIB), l’installation d’un vrai systeme sanitaire (acces aux soins, a | | |l’eau potable,…),…au profit des depenses militaires (soit 4,6% du PIB). | | |Et cette violence equivoque constitue non seulement un facteur encourageant les | | |comportements extremistes et individualistes, mais egalement une menace reelle quant a la | | |diversite ethnique et culturelle du pays. | | | | | | |[pic] |Fiche de synthese | | | | | | |Dynamiques de cohesion | | |Colombie | | | | |Demande de democratisation | |Une vision plus objective de la realite |Les outils tels qu’Internet, appartenant aux nouvelles technologies permettent a la | | |population de se representer la realite de facon plus objective. | |De plus, si toutes les franges de la societe parviennent ensemble a prendre conscience de | | |l’importance de l’information et des representations sur la crise, le processus de paix | | |aura plus de chance de se mettre en route. | | | | |La societe civile souhaite une veritable |La societe civile souhaite construire cette democratie.

Son souhait principal est de voir | |democratie |disparaitre les Farcs de la Colombie ainsi que le trafic de drogue. | |Le soutien de la communaute internationale |Soutien des Etats-Unis qui entretiennent de bonnes relations avec Uribe et Santos, ce qui | | |leur permet d’intervenir en matiere de lutte contre le trafic de drogue en Colombie. Des | | |projets associatifs sont soutenus par des organisations mondiales : le « Programme de | |developpement et de paix du Magdalena Medio » (PDPMM) est finance par la Banque mondiale et | | |controle par des secteurs de l’Eglise. | |Des manifestations pacifiques se multiplient |Manifestations de resistance pacifique de la societe civile se multiplient en Colombie : | | |elles proviennent des associations de paysans qui ne souhaitent pas que leurs terres soient| | |recuperees par les forces armees.

La societe civile organise aussi des manifestations pour | | |protester contre la guerilla et la corruption. | | | | | |Un potentiel economique base sur des richesses naturelles | | | |