Civilisation

Civilisation

Sujet : Peut-on dire d’une civilisation quelle est superieure a une autre ? Intro : Une civilisation, c’est un groupe d’individus voulant s’installer sur une terre pour se sedentariser. Cette cite est composee d’administrations, eglises, ecoles, hopitaux, armees, etc. C’est un etat qui prend forme et ou tout citoyens de droit peuvent jouir de ses avantages. C’est un V (3000 ans av J-C) qu’apparait la premiere grande civilisation. Deja a l’epoque, le peuple des Summers pouvait se demarquer de toutes les autres civilisations grace a son ecriture. Effectivement, les Sumeriens avaient inventer la premiere forme d’ecriture : Les Pictogrammes.

Le « code d’hammurabi »(loi realise par le roi de Babylone) fut la quintessence meme de ce peuple tres avance. Un rapport de force et de superiorite s’installe. Est-ce qu’une grande civilisation, forte economiquement, militairement et culturellement, n’a-t-elle pas pour seul but de preserver ses acquis et asseoir son hegemonie sur toutes les autres ? Nous essayerons de repondre a cette question a la fin du texte, mais d’abord, dans un premier temps, nous allons essayer de comprendre quelques facteurs qui poussent a penser la superiorite d’une civilisation a une autre.

Ensuite, nous analyserons quelques grandes invasions de notre histoire ainsi que ses consequences.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Partie 1 En effet, nous ne pouvons pas parler de la superiorite d’une civilisation sans parler de sa base qui est « l’ecriture ». Le debut de l’ecriture alphabetique apparait avec la civilisation grecque. Cet empire, vieux de 4000 ans, fut une des plus grandes civilisations que notre histoire ait connu, de part sa culture (premisse de la philosophie) et ses conquetes. La periode Greco-romaine, marquee par ses conquetes et son grand savoir, considerait ses voisins comme des sous-hommes.

A leurs yeux, tous ceux qui ne parlaient pas leurs langues etaient appeles « Barbares ». Cette superiorite les amenait a deshumaniser les etrangers et a en faire des esclaves. C’est a partir de ce postulat que toutes les grandes civilisations, pour garder leur suprematie se devaient d’avoir les connaissances et le savoir de la civilisation Hellenistique. Le peuple Arabo-musulmans (VIIe – XIe siecle) fut un des exemples les plus frappants. Partie 2 Comme nous l’avons vu ci-dessus, cette course effrenee a la domination entre peuple a des consequences souvent tragiques. Pour exemple, ’epopee coloniale occidentale avait pour but d’envahir et coloniser le continent africain, pour prouver sa suprematie et piller ses ressources naturelles. Cette exploitation economique permettait aux colons de s’enrichir en commettant toutes sortes d’exactions sur l’autochtone. L’homme blanc, avec une bible a la main et une arme dans l’autre, pouvait dominer ses sujets d’une maniere empirique et sanguinaire. Plus tard, le nazisme avec Hitler (1933- 1944) nous a prouve ce que la superiorite d’une civilisation avait de pire. Hitler porta le pangermanisme jusqu’a ses pires extremes. conclusion

Il apparait donc clairement que la superiorite d’une civilisation poussee par son paroxysme peut paraitre extremement dangereuse. A l’instar de Samuel Huntington, (le conflit des civilisation) qui prophetise une guerre de civilisation entre l’occident et l’orient, Emmanuel Todd dans son excellent essai : Le rendez-vous des civilisations prone un rapprochement des peuples, avec comme indicateur, l’alphabetisation de masse des pays musulmans et donc son essor economique. Pour repondre a la question du corpus, la superiorite d’une civilisation ne peut etre qu’ephemere et sa chute est souvent brutale.