Chomage et croissance

Chomage et croissance

Theories economiques comparees Dossier 2 : crise et repartition de la baisse de profit selon Marx au modele Goodwin Doc 1 1) La plus value ( ou taux d’exploitation )correspond au travail non paye accompli par les travailleurs pour les capitaliste. Les ouvriers sont paye au salaire de subsistance = minimum pour vivre, quelques heures de travail est paye et le supplement n’est pas paye par les capitaliste. (exploitation de la force de travail) Marx distingue differents types de plus value : Plus value absolue : le capitaliste va vouloir maximiser la plus value absolue, l’objectif est de faire en sorte que la duree du travail reste la meme mais que celle du surtravail augmente par l’intensification de l’exploitation des ouvriers, sa peut passer par une acceleration des cadences de production, par une diminution des temps de travail ou bien par l’exploitation d’autre categorie d’enfant. (Marx pessimiste). *Plus value relative : a pour but d’augmenter le surtravail par rapport a la totalite du travail necessaire ici elle peut etre maximiser par la mecanisation ou l’amelioration de la division du travail. Plus value extra : non associe a la force de travail mais au capital constant, elle consiste donc en une diminution du prix du capital constant

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
due notamment a l’innovation technologique. Taux de profit : plus value qu’il tire de sa production, c’est egale au rapport entre plus value et le capital investit. Taux profit= plus value / capital variable +capital constant) = Pl / (c+v). Taux d’exploitation (plus value) : est egale au rapport entre plus value realise et le montant avance par les capitaliste pour obtenir cette plus value. Taux d’exploitation= plus value / capital variable (force de travail). Pl /v Composition organique du capital : c’est le rapport entre valeur du capital constant et celle du capital variable. =c/v on determine l’intensite capitalistique de l’entreprise par ce rapport , est ce que l’entreprise emploi plus de capital variable ou capital constant. 2) la concurrence entre capitaliste industrielle les amenent a adopte des technique de production toujours plus productive, c’est a dire a recouvrir davantage de machines et donc a substituer le capital constant au capital variable, on remplace les ouvriers par des machines.

D’une part l’evolution du capital constant sera plus rapide, la composition organique du capital va augmenter au cours du temps( plus de machine « C » parallelement le capital variable va stagner voire meme diminuer et donc si c /v augmente si « c » augmente par rapport a « v » il va y avoir une diminution du taux de profit seul le capital variable est source de plus value pour Marx, seul moyen pour capitaliste d’augmenter la plus value, c’est d’exploiter la force de travail des ouvriers, plus la capitaliste vont substituer le capital constant au capital variable et moins il vont pouvoir extraire de la plus value .

La plus value est extraite seule de l’exploitation de la force de travail. Marx parle de baisse tendancielle du taux de profit (sur long terme et pas instantane), diminution va etre lente et Marx admet qu’il existe quelques contre-tendance a cette diminution du profit ; Taux de profit : rapport entre plus value et capital total =Pl/(c+v), agir sur plus value en intensifiant l’exploitation du travail pour maintenir leur taux de profit vont vouloir augmenter le montant de la plus value, exemple : hausse des cadence de production impose ou l’allongement de la partie non paye des journee de travail ou reduire cout lie a la main d’? vre par une diminution des salaires. Donc marx dit que c’est une contre-tendance possible et est d’autant plus possible si les ouvriers sont nombreux sur le marche de travail : L’ARMEE INDUSTRIELLE DE RESERVE= l’ensemble des ouvriers qui sont candidat du travail, qui cherche un emploi , concurrence pour obtenir un emploi donc sa favorise les capitalistes a diminuer les salaires. Agir sur « c » capital constant en diminuant son prix, c’est l’augmentation de la plus value extra grace au innovation technologique.

Derniere contre-tendance (q 3) developpement des echanges internationaux (commerce international), echange : debouche nouveau pour les capitaliste donc permet d’ecouler davantage de production, de plus permet d’avoir une incidence sur le prix du capital variable. Ce commerce international permet de diminuer les salaires de subsistances des ouvriers en important des biens de premiere necessite dont le prix est inferieur au bien de necessite produit sur le marche national. Ouvriers vont pouvoir se nourrir a un prix inferieur, donc salaires de subsistance diminue. Doc 3

Modele de Goodwin (contemporain 67) : Marx lui mem n’a jamais propose de theorie de cycle pourtant contradiction du mode de production capitaliste, tente a se reproduire c’est a dire analyse de Marx a l’air d’un cycle, mais Marx n’a jamais developpe de cadre analytique permettant d’interpreter ce mode cyclique. Modele Goodwin ne cherche pas a representer l’economie de la facon la plus realiste, intervention de l’etat, role de la monnaie, echange avec l’exterieur. Modele d’inspiration Marxiste par la dynamique du mode de production capitaliste qu’il met en evidence.

Modele de Goodwin, modele de croissance cyclique et ce modele isole 2 modeles, mecanismes principaux qui sont : l’evolution du taux d’emploi ( central de Goodwin) et la repartition entre salaire et profit , soit la part de salaire ou profit dans l’economie. On est loin du modele de Keynes avec multiplicateur ou accelerateur, ici , il est question de l’evolution du taux d’emploi et evolution de la richesse entre salaire et profit , sa determine le cycle de l’economie ( cette coevolution va expliquer et determiner le cycle).

Hypotheses du modele: *technologie de production evolue a coefficient du capital constant, c’est a dire ; valeur de moyen de production/valeur de production = rapport constant, toute acquisition de machine extrait une valeur de production d’un montant egale. *productivite du travail croit a taux constant de mem que la population active, donc des lors la variation du taux d’emploi= taux de chomage , va etre = a la difference entre taux de croissance de la production et taux de croissance de la population et de la productivite.

Economiste disent qu’en France pour qu’il y ait creation d’emploi faut au minimum que la croissance economique soit de 2%, toute croissance inferieur a 2% ne permet pas de diminuer le taux de chomage. Croissance economique=> croissance PIB=> croissance de la production national. Cependant si la production augmente=> niveau d’emploi depend de la productivite du travail et l’evolution de la population active. Si production augmente : * si salarie plus productif => aucune consequence sur l’emploi, le chomage reste le meme. Si population active augmente=> on embauche plus mais ceux qui etait au chomage reste au chomage Si mix des 2, il faut que la production augmente fortement pour faire en sorte que les 2 ne soit pas suffisant pour repondre a cette hausse de production. Une des hypotheses de ce modele , c’est que les profits sont integralement reinvestit, c’est a dire la croissance de la production reflete parfaitement l’extension des capacites de production et cette croissance de l’offre n’entraine pas de desequilibre sur marche c’est a dire qu’il y a pas de problemes de debouches.

Modele de Goodwin est d’inspiration Marxiste et apporte une reponse a la relation de Phillips (1ere version) ; Phillips en 58 a mis en evidence une relation decroissante entre inflation salarial (taux de croissance des salaires) et le taux de chomage, l’explication de cette relation repris par Goodwin passe par les effets du niveau de chomage en abscisses sur niveau des salaires. Lorsqu’on se rapproche du plein emploi lorsque niveau de chomage est tres faible), l’offre du travail emanant des travailleurs est de plus en plus faible, se rarefie donc de moins en moins de travailleurs disponible.

Et donc capitaliste qui aurait besoin de main d’? uvre supplementaires ont besoin d’accroitre les salaires pour attirer nouveaux travailleurs, concurrence entre travailleurs se traduit par une hausse des salaires. Si salaires augmentent alors la Demande va augmenter et risque d’inflation d’une part par salaire et par les prix. Niveau de chomage diminue => salaire augmente Si main d’oeuvre disponible est abondante (si chom augmente)=> les chomeurs se font concurrence pour obtenir un emploi et capitaliste diminue la croissance des salaires puisque l’offre de travail est abondante.

Interpretation Marxiste de Goodwin car pour lui l’augmentation des salaires n’est pas due a la concurrence des producteurs pour attirer nouveau salarie mais due au pouvoir de negociation des travailleurs qui augmente, c’est a dire regulation des salaires s’eefectue via la pression exerce par « l’armee industrielle de reserve », des lors chomage est faible, l’armee industrielle de reserve est faible ( chom faible) donc salarie en force pour negocie salaire.

Ce sont donc les ouvriers qui ont l’initiative pour reclamer la hausse des salaires. Goodwin 67, relation entre niveau de chomage et profit des capitaliste. Hausse salaire=> pv de negociation augmente Relation entre profit et chomage : niveau de profit augmente donc fort investissement des entreprises et niveau de chomage diminue, se rapproche de l’offre. Situation 1 : nivo de chom tjr eleve dc pv de negociation faible et profit continue a augmenter. Investissment dc embauche.

Situation 2 : niveau de profit reste eleve, ya toujours inv et embauch potentiel, le chom diminue encore et pouvoir de negociation augmente, salaire augmente et une part du profit diminue. Situation 3 : chom augmente et profit diminue encore plus => inv diminue => croissance diminue=> chom augmente. Situation4 : profit augmente et chomage augmente. On retrouve l’idee Marxiste , mode de production des capitaliste porteur de crise par son fonctionement, on parle de cycle endogene , car la crise vient de son fonctionnement propre du mode de production.

Capitaliste pas besoin de choc endogene. Situation de croissance succede aux situation de crise. Passage d’une situation de croissance a une situation de crise s’explique par l’evolution des rapports sociaux de production, rapport de classes (conflit). Ces rapports passent par le pouvoir de negociation des ouvriers fort lorsqu’il y a croissance et faible lorqu’il y a chom. Doc 4 txt d’Arthus, explique la survenance de la derniere crise qu’on peut expliquer par la theorie Marxiste.

Selon lui l’origine de la crise serait due a la suraccumulation du capital d’ou la baisse tendancielle du taux de profit. Graphik 3a : to d’inv depui 2002 ki a nettmen augmenter o nivo mondial=> car sacre pousse des pays emmergent me ya pa forcemen eu suraccumulation , ya eu accumulation du k certe me na pa ete suraccumulation de facon excessive, controverse Marxiste donc attention o raison de la criz. Q2 : 2 reactions : -diminution du salaire pour contrecarre la baisse tendancielle des profit, l’evolution de la productivite ki augmente bcp + rapidmen ke les sal.

Graphik 4b : baiss tendanciell di to de profit, compression des sal et tentativ de fusion acquisition pour cree synergie. Croissance de l’endettmen des menages est le resultat d’une pol mon xpansioniste notamen par une baiss des to d’interet. L’onjectif de cett diminution des to d’interet, c’est de ralancer la D des menages, encourager les credit a la consommation par to d’interet faible , stimuler le credit a a la conso pr tenter daccroitre to d’utilisation de la production en diminuant stock et relancer la croissance.

Otre pol miz en ? uvre joue sur le to de change, cett situation de criz a ete a l’origine d’une guerre de monnaie ( chine), eco americaine avantage a lxpor par rapport a l’UE car monnai 1 euros=1 ,35$ Americain se sont fortemen endette lors de la criz de subprim, bk faillite criz immobiliere=> criz bancaire=> criz mondial=> daillite des menages ki peuv + rembourse leur credit, criz vient des Etats-Unis.