Chimie

Chimie

La houille, dont la consomme aile annuelle (houille + s g ours, la base principale de l’industrie chimique organique. Au) Le pétrole et son exploitation e pétrole a initialement été utilisé comme combustible d’éclairage, et les premières tentatives de raffinage ont eu pour objet d’améliorer cette application, car le pétrole brut brûle mal (production du « pétrole laminant » ou kérosène, 1850).

Il est ensuite apparu comme source d’énergie calorifique et mécanique (d’abord chauffage des chaudières à vapeur, puis moteurs « à combustion interne et c’est en 1940 que le pétrole a commencé à être exploité systématiquement comme recoure de matière premières organiques, dont la production et les transformations constituent le domaine de la pétrochimie (ou pétrochimie).

Parallèlement à cette évolution, la production de pétrole brut s’est accrue d’une façon extrêmement rapide : Production mondiale annuelle de pétrole brut Tableau 27. 1 Année 1860 1900 1950 1976 1993 2001 6 g constituants, et les autres visent au contraire à modifier leur composition de façon à mieux répondre aux besoins du marché, ou produire des « bases » pour l’industrie chimique non présentes dans le pétrole brut.

Le raffinage du pétrole constitue actuellement la branche maîtresse de l’industrie chimique organique lourde

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
; une raffinerie française peut, selon son importance, traiter annuellement de 4 à 17 millions de tonnes de pétrole brut et la quantité de distillation des raffineries françaises a été de 85,6 millions de tonnes en 2005 (la capacité mondiale de raffinage est estimée à 4,3 milliards de tonnes/an). Es principales opérations de traitement du pétrole brut sont les suivantes.

Distillation Le pétrole brut qui parvient dans une raffinerie subit en premier lieu une série de stimulations destinées à le fractionner en un certain nombre de coupes » correspondant à l’ensemble des constituants dont les points d’ébullition sont compris entre deux valeurs déterminées. Gaz liquéfiables CC-CC; de jusqu’ 20 oc éther de pétrole CC-CC; de 20 oc à 60 oc naphte nécessaires. Après un « dégrossissage » dans une première colonne, les fractions les plus légères sont séparées dans une autre installation.

Les plus lourdes sont redistribues sous pression réduite : ainsi leur point d’ébullition est abaissé et on évite leur décomposition par la haler. Puis interviennent toute une série d’opérations visant transformer certaines de ces fractions. Craquage (« cracking ») es proportions dans lesquelles sont obtenues ces diverses catégories de produits, variables selon l’origine du pétrole, ne correspondent en général pas aux demandes de la consommation. En particulier, on dispose habituellement d’un excédent de 5 C dune éditeur, 2009.

Page 6 Lundi, 6. Avril 2009 3:28 15 fractions lourdes, alors que les fractions légères (essence) ne sont pas assez abondantes. Sous le nom de craquage, on fait subir es fractions lourdes (gaz-oïl) des traitements conduisant à la rupture des chaînes carbones et à la production d’une quantité supplémentaire père ; ce résultat peut être l’action de la chaleur et de catalyseurs, des sonorisation des chaînes linéaires en chaînes ramifiées, ainsi que des cycliser chape. , S 8. 2. 4 ôtions et des déshydratation conduisant à des hydrocarbures bénéfiques. Vaporeuse stemm-cracking ») L’opération du vaporeuse ne concerne plus le domaine des carburants, mais vise à produire des lacunes (éthylène, propane, obtenues, butaient, superpose ou ameutait-1 ,3-dîne) et, en moindre quantité, des hydrocarbures bénéfiques (benzène, talonne, sellées), pour des fabrications ultérieures.

Ces types de molécules ne sont en effet produits qu’en faible quantité au cours du craquage cataleptique. Figure 27. 3 Une raffinerie, qui peut traiter de 4 à 17 millions de tonnes de pétrole brut par an, et qui représente des investissements se chiffrant en milliards d’héros, donne par la dimension de la complexité de ses installations une idée de l’importance de ce secteur industriel dans l’économie moderne.