CHAPITRE II

CHAPITRE II

CHAPITRE Il : L’Organisation de la Fonction Logistique dans l’entreprise or 17 Sni* to View Introduction La fonction logistique dans l’entreprlse concerne la maitrise globale des flux de produits, de personnes et d’informations en vue de la satisfaction des besoins de sa clientèle aux meilleures conditions économiques et pour un niveau de service déterminé. Le but principal de cette fonction est d’optimiser les sous- systèmes logistiques (approvisionnement, production (ou exploration), distribution et transport).

Cette maîtrise est une garantie pour un meilleur chiffre d’affaires et une croissance mportante activités économiques de l’entreprise de Pentreprise, logistique Historiquement, avant que la logistique soit présentée sous un angle économique, le terme logistique apparait dans le langage militaire au milieu du XIXe siècle, elle désignait l’art de combiner tous les moyens de transport, et de ravitaillement des troupes. C’est dans les années 70 qu’elle commença à prendre son essor, lorsque les entreprises ont commencé a optimisé leurs coûts afin de réaliser de meilleurs profits très vite.

La logistique s’est imposé comme s’est imposé comme un élément de différenciation ? ravers ces multiples services (respect des délais, conformité des commandes, capacité a géré les retours clients). Puis peu à peu elle devient très impliquée dans l’organisation et le fonctionnement

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
d’une entreprise pratiquement à tous les niveaux (fonction commerciale et achat, recherche de développement etc… ), aujourd’hui la logistique représente un secteur nécessaire de l’activité économique et constitue une nouvelle forme de l’activité industrielle et de services.

Définition de la fonction logistique La logistique, peut être définie comme un ensemble des éthodes et de moyens relatifs à Forganisation d’une entreprise comprenant la manutention, le transport, le conditionnement et l’approvisionnement, elle peut être considérée comme une fonction dont le but est de satisfaire des besoins exprimés en proposant à l’entreprise, des conditions économiques meilleures et pour un niveau de seNice déterminé.

Ces besoins peuvent être de nature interne (approvisionnement de biens et services pour assurer le fonctionnement de l’entreprise) et externe (satisfaction des clients). On peut encore définir la logistique comme une ctivité de service qui pour objet de gérer les flux de matières en mettant à disposition et en gérant des ressources correspondant PAG » 7 de matières en mettant à disposition et en gérant des ressources correspondant aux besoins, aux conditions économiques et pour une qualité de service déterminée, dans des conditions de sécurité et sûreté satisfaisantes. . Rôle et but de la fonction logistique 2. 1 Rôle de la fonction logistique Habituellement placée dans la fonction opérationnelle de l’entreprise, c’est dans les années 90 que la logistique y ait pris un rôle stratégique. Avec l’arrivée d’une économie nouvelle, la logistique prend rapidement un nouvel élan. Elle passe d’une simple activité de soutien à celui de support stratégique grâce au développement optimal de la chaine d’approvisionnement.

La logistlque devient un secteur indispensable pour un bon déroulement des activités économiques avec pour rôle de gérer les flux de marchandise, elle doit assurer la réduction de l’incertitude par l’anticipation, la gestion des stocks, l’optimisation de la circulation physique, ainsi que la réduction des délais. La logistique couvre sur tous les cotes de la chaîne vec pour rôle de rapprocher les deux pôles économiques en les concordant avec succès et cela à un coût bas.

Elle permet non seulement de gagner du temps, mais aussi de faire mieux et moins cher que les concurrents en étant : Plus rapide, cela réduis les délais et élimine les activités superflus qui gênent les flux de circuler. A moindre coût, cela limite les stocks, les coûts d’exploitations. Prêt à offrir aux clients des services avec valeur ajoutée (capacité de réaction face à la demande, traçabilité des flux, suivie des commandes). . 2 But de la fonction logistique Le but de la fonction logistique est de faciliter la circulation des produits afin de diminuer les délais de livraison et de transport tout en optimisant les coûts. des produits afin de diminuer les délais de livraison et de transport tout en optimisant les coûts. Mais de nos jours, la diminution des coûts n’est plus le but principal de la logistique.

Grace à elle, des entreprises peuvent se démarquer des autres par la qualité du service qu’elle offre à savoir : La conformité des commandes (nombre et état des produits) ; La disponibilité des produits ; La capacité à proposer de multiples références ; Les délais de livraison réduits et respect des ces délais ; La capacité à réagir à révolution rapide des marchés ; L’adaptation de l’emballage aux différents marchés nationaux ; L’aptitude à fournir rapidement des pièces de rechanges ; L’aptitude à gérer les retours clients. Figure 1. But de la fonction logistique Source : branche-commerce. h La logistique a pour but de proposer aux clients : le bon objet (produits, matières) ; en grande quantité ; aux bonnes qualités ; au bon moment ; 13 logistique nous amène à différencier les activités relevant de la logistique de produit de celles liées à la logistique de soutien suivi logistique du produit après vente). Tableau 1. Les domaines de la fonction logistique. Fonction logistique Fonction Logistique de produit Approvisionnement des matières premieres être identique aux grands axes retenus par les dirigeants de l’entreprise Figure 2. La logistique au cœur des fonctions de l’entreprise Source : leanantes. om Grâce à une fonction logistique regroupé et centralisée, elle permet d’avoir un système logistique plus léger pouvant s’adapter facilement à un marché stable. La fonction logistique joue un rôle primordial dans la stratégie de l’entreprise dont les enjeux ésident dans la circulation et la maitrise des flux. Tableau 2. Les enjeux de la logistique pour l’entreprise LA LOGISTIQUE CONDITIONNE La croissance de l’entreprise par une parfaite maîtrise des problèmes (ex : livraison en 24h , implique une gestion des flux particulièrement performante).

La maîtrise des coûts -par une meilleure connaissance de l’ensemble des coûts du produit depuis l’approvisionnement en matières jusqu’? l’expédition. -par la diminution des co btenue par une réflexion d’une plus grande souplesse dans la distribution amont et aval -d’une meilleure maîtrise de la gestion des transports d’une meilleure maîtrise du stockage 3. Processus logistique : Le processus logistique est un ensemble d’activités liées au interactives transformant les éléments d’entrée en éléments de sortie.

Ces éléments peuvent être des objets matériels, soit des informations, soit les deux. s’agit d’affecter de manière détaillée les moyens de production aux ordres de fabrication (ceci relève de la planification à court terme). Les processus d’un organisme sont généralement planifiés et mis en œuvre dans des conditions maitrisées afin d’apporter une valeur ajoutée, et de maintenir une performance equise. un suivi doit être fait, ce qui va entrainer des correctives ou à des améliorations.

Le processus logistique débute à l’instant même ou une personne commence à s’interroger sur le produit ou sen,’ice qu’une entreprise tente à concevoir dans le but de le commercialiser et ne se termine que lorsque le produit, conçu, développé, produit, vendu, maintenu et utilisé, est démonté et que les matières qui le composaient trouvent un nouvel usage. Le processus logistique se caractérise par 6 paramètres distincts qui sont : Le pilote (celui qui rend compte du fonctionnement du processus), Les ressources requises (financière, humaine, matérielle… , Les éléments d’entrée (données ou produits), La valeur ajoutée, Les éléments de sortie (données ou produits) Le système de mesure, de surveillance ou de contrôle associé. Le processus peut être représenté dans une fiche de données processus qui pourra documenter les caractéristiques du processus apporté PAGF70F17 fiche de données processus qui pourra documenter les caractéristiques du processus apporté de nouveaux éléments d’information pouvant aider à Péclaircissement la plus exacte du fonctionnement processus.

Dans le cas ou le processus est complexe, des représentations graphiques et des cartographies complètes des processus peuvent encore apporter plus de lumière sur le processus. De manière générale, le processus logistique peut être classé en trois grandes familles qui sont : Les processus opérationnels ou de réalisation : Ils participent ? la réalisation du produit ou service.

Les processus opérationnels englobent toutes les activités se rattachant au cycle de vie du produit ou service et peuvent toucher selon les cas les activités suivantes : recherche marketing, développement des nouveaux roduits, avant vente, conception, production. Les processus de support ou de soutien : leur rôle, c’est de veiller au bon déroulement des autres processus au moyen de ressources nécessaires tel que : la gestion des compétences, formation et qualification des auditeurs, gestion de la trésorerie, achats… Ces processus alimentent tous les autres.

Les processus de pilotage ou de management : Ils se basent sur la création des informations internes pouvant seNir a piloté l’activité de l’entreprise. On retrouve très souvent deux types de pilotage opérationnel et stratégique. Tableau 3. Classification du processus logistique par famille Processus de réalisation ou opérationnel Produit, conception, fabrication, Vente, prestation…. … de processus support ou de soutien Ressources, Formation, Information, Comptabilité, maintenance, achat,…. Processus de management ou de pilotage PAGF achat, …. olltique, stratégie, technologie et Innovation, plan, budget, décision, Mesure,. Source : fr. scrib. com Dans l’ensemble de tout le processus logistique ou même dans les sous processus qui le composent, trois phases du management y sont toujours présentes : La planification L’exécutlon La maîtrise (le contrôle). Le processus logistique garantit une programmation, un réglage et un suivi des flux de marchandises et d’informations associées (colin et paché, 1988). Plus précisément, il s’apparenté un processus global de régulation qui situe les dimensions suivantes, sur un horizon à moyen terme, ? court hebdomadaire . erme et « Une programmation à moyen terme des flux, pour assurer en temps voulu la mise en place des capacités nécessaires à la réalisation des objectifs assignés un réglage à court terme des flux, pour matérialiser l’adéquation exacte charge/capacités Maximisation des taux d’utilisation des équipements) ; un suivi permanent des équipements) ; un suivi permanent des flux, pour être en mesure de « reactualiser » les opérations de circulation physique en fonction d’inévitables aléas , instantanément « saisis » et pris en compte » (colin et paché, 1988). our sa part Tarondeau (1998), Indique clairement que « le processus logistique allant du fournisseur au client, fait partie des processus fondamentaux qui mettent en œuvre des ressources et compétences multiples et dont chaque activité contribue à des objectifs de services à des clients externes On peut dire que tout ore il soit, est souvent liés entre eux, ils doivent tous travailler ensemble afin d’être plus performant. Car le processus logistique se base sur la maitrise et l’amélioration de l’ensemble du fonctionnement d’un organisme.

SECTION 2 :L’organisation de la fonction logistique ou logistique intégrée (gestion des flux) La logistique est considérée comme l’ensemble des arts et des techniques qui permettent d’optimiser la circulation des flux de matières et d’informations associées en amont, au sein et en aval de l’entité qui en bénéficie. Quand nous parlons d’art, la logistique e base surtout sur l’expérience de ces prestataires, car elle prend en compte tout l’environnement de travail.

L’optimisation des flux en logistique consiste a trouvé un meilleur arrangement entre toutes ces exigences contradictoires. (Les contraintes physiques, administratifs, etc. ). Grace à cette optimisation des flux de matières et d’information, le prestataire logistique pourra déterminer ou connaitre les besoins recherchés, la provenance et la qualité du produit, les prévisions à venir, le temps et la durée du transport, des rapports administratifs, et s’assurer de a bonne réception du produit recherché.

La gestion des flux en elle-même, consiste a piloté l’ensemble des activités d’une entreprise lors de la production d’un produit, de sa distribution ou de son approvisionnement. Car la gestion des flux permet d’Identifier, d’analyser, et de diminuer tout gaspillage entrainant une mauvaise utilisation des ressources dans le processus d’approvisionnement, de fabrication et de distribution. Afin de mener bien ces actions correctives pour rendre l’équipe de pilotage plus performante plus efficace, plusieurs types de flux peuvent être utilisés dans 17