Chapitre 2 La Théorie Keynesienne

Chapitre 2 La Théorie Keynesienne

Chapitre 2 : La Théorie Keynésienne Introduction Avec la théorie keynésienne comme pour la théorie classique et néoclassique on est dans le cadre d’une économie de cours terme en économie fermée. La première grande rupture de la théorie keynésienne par rapport à la théorie classique et néoclassique est au niveau méthodologique. Keynes rompt avec l’analyse classique et néoclassique au sens où il abandonne l’approche microéconomique pour analyser les phénomènes macroéconomiques et adopte une approche globale.

Cest en ce sens qu’on considère qu’il est le père de la macroéconomie moderne. Keynes rompt égale or 3 d’un point de vue thé iqu,•, Snipe to nextÇEge fonctionnement d’un Les principales hypot suivantes : et les néoclassiques oncevolr le sien sont les On est dans une économie où règne l’incertitude. (classique agent parfaitement rationnels et informé). Avec Keynes on est dans un mande incertain ce qui implique que les agents adaptent leurs décisions en fonction de leurs anticipations sur le futur.

L’économie peut être en équilibre de sous-emploi. Ceci signifie que l’économie peut être à l’équilibre (les conditions d’équilibre sur chaque marché sont vérifiées tout en ayant du chômage nvolontaire). L’ajustement sur les marchés se fait par la variation des quantités. La monnaie pour Keynes est non

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
seulement un moyen de transaction mais aussi une forme de détention de la richesse. Keynes rejette la théorie quantitative de la monnaie.

La monnaie peut être un actif au même titre que les obligations. l) La présentation du modèle keynésien a)Le marché du travail L’offre de travail No Pour Keynes, l’offre de travail est égale à la population active. No = pop A La demande de travail (Nd) Parallèle théorie classique : (W ‘p) Nd Y théorie de l’offre ar la priorité est accordée à ?? Théorie keynésienne : on est dans une économie d’incertitude, les entreprises ne sont pas sûres de ce qu’elles vont pouvoir vendre.

Elles anticipent quelle sera la demande pour leurs produits (et donc leur volume de production) et ensuite elles décident du nombre de personnes qu’elles vont embaucher pour produire « leur demande anticipée ». Demande anticipée => Y Nd Principe de la Demande EFFECTIVE. L’économie est tirée par la demande de biens et de service, c’est donc une économie de la demande. Pour Keynes, les entreprises commencent par décider le volume e production qu’elles vont fabriquer sur la base de la demande anticipée. Cest ce qu’on appelle le principe de la demande effective.

Ce comportement des entreprises est lié au fait que Keynes pose l’hypothèse que nous sommes dans une économie d’incertitude. Une fois que les entreprises ont déterminé leur niveau de production, elles en déduisent le nombre de personne qu’elles vont embaucher. Calculs . (la prof n’est pas sûre de ce qu’elle dit j le nombre de personne qu’elles vont embaucher. Calculs : (la prof n’est pas sûre de ce qu’elle dit je propose de corroborer empiriquement cela avec Mr Rodrigues). Y – = f(N) N = f-1(Y) modèle de cours terme stock de capital fixe.

C’est le nombre de personnes embauchées qui va faire varier la production. Nd= f-1(Y) avec la fonction de production qui est la même que celle utilisée par les classiques et les néoclassiques en faisant toujours l’hypothèse d’un stock de capital constant et donc on a uniquement un volume de production qui dépend des personnes embauchées. L’inconnue c’est N, plus précisément Nd. Chez Keynes, les entreprises décident d’abord de leur volume de production ce qui condult à utiliser la fonction inverse de cette fonction de production.

Nous avons eu droit à un cours de maths sur les fonction inverse soit : Y = ax +b X = f-1(Y) x = (b-y)/a mais cela ne me parait pas logique du tout en fait enfin bref En ce moment on produit des chemises. Vu qu’on est dans un modèle à court terme, seul le facteur travail varie. On fixe le volume de production en fonction de la demande (ici on va dire 100 chemises par jour avec IO personnes qui travaillent). Mais si la production baisse, on a besoin de moins de personnes (et inversement). Nous avons un changement de logique avec la théorie classique et néoclassque normal y a une rupture !!