Chapitre 2

Chapitre 2

Chapitre 2: Introduction: La théorie Keynésienne s’attaque aux postulats de la théorie classique qui supposent que le systhème économique fonctionne à pleine capacités et en reposant sur un systhème de marché au rôle stabilisateur. Keynes soutient que les limites de l’analyse classique sont multiples. 1ère limite: tout d’abord un telle théorie est incapable d’étudier les problèmes qui se rapportent au chômage et au cycle économique.

En effet, les crises économiques qui se manifestent par une surproduction t un accroissement du taux de chômage sont synonyme d’une défaillance des marchés et de la loi de l’O et la D. 2ème limite: to page la théorie de Keynes production, de l’empl isolément pour consi globaux, un emploi, u Contrairement à l’an or 3 to View s revenus, de la s individus, pris ux, des profits tissement global. Keynésienne est avant tout une approche macro-economique.

La solution proposée par Keynes pour dépasser les déséquilibres qui peuvent subvenir sur le marché est de passer d’un rôle d’Etat gendarme ? un rôle d’Etat de providence. Cet interventionnisme de l’Etat va s’effectuer au travers de politque économique. l/. Déterminants et évolution de la consommation et de l’épargne. La consommation et l’épargne sont déterminés par différents facteurs d’ordres physchologique, économique

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
et sociologique et sont liés à l’évolution du revenu et du patrimoine. e comportement du consommateur et de l’épargnant chez Keyne Keynes.

Les ménages réalisent une consommation dans le but de satisfaire leurs besoins. Cette satisfaction des besoins peut- ?tre de plusieurs ordres. Des besoins pysiologique, des besoins de sécurité, des besoins d’appartenance à un groupe sociale ou encore des besoins d’eppanouissement personnel et d’estime de soi. Toute consommation de B/S visent à répondre à travers de son usage et de sa fonction symbolique à une de ses fonctions. Bien évidement, le prix du BIS consommé peut-être importante (compétitivité prix du BIS).

Aujourd’hui c’est la compétitivité structurelle des BIS (image de marque, qualité, prestige) qui tent ? prendre de plus en plus d’ampleur dans les comportements de conso. Les menages économques vont répartir les revenus qui sont à leur disposition (contre-partie de leur implication dans leur activé économique ou conséquence de leur détention de patrimoine). Cépargne va répondre à plusieurs motifs: – une épargne de précaution qui est déstinée à se prémunir contre les risques économiques. – une épargne destinée à la constitution d’un patrimoine. 2.

Les différentes formes de consommation: Depuis les années 50, la consommation des ménégaes a beaucoup évoluée au plan quantitatif et au plan qualitatif. L’auto- consommation a beaucoup diminué au profit de l’achat de B/ S sur le marché grâce à la consommation de masse. On peut classer cette consommation en fonction de la nature des besoins à satisfaire ou selon la nature des produits qui sont utilisés. 3. Déterminants sociologiques de la consommation: La consommation ne répond pas uniquement à des besoins physiologique mais relève également de détermini