Chap9 Cas Pratique Croissance Chinoise

Chap9 Cas Pratique Croissance Chinoise

Réponses aux questions sur le cas pratique « La croissance chinoise à l’épreuve » 1 . Commentez révolution des indicateurs économiques chinois. La croissance chinoise, qui est exceptionnellement élevée, a connu deux pics : en 2007 (plus de 12 % d’augmentation du PIB) et début 2010 (plus de 11 %). Elle a aussi connu une chute brutale en 2009 (mais tout de même croissance de + 6 et est retombée à 9,5 % fin 201 0 et depuis, malgré une légère reprise elle s’essouffle sans toutefois tomber en dessous de +

L’inflation suit une évolution similaire atteignant plus de 8 % en 2008 et après une année de déflation en 2009, est repartie à la hausse (jusqu’à plus (Rq : il serait intéress représente bien le Pl éd du PIB nominalcela si moyenne rélle serait réussite) PACE 1 or2 inuer ensuite. r graphique inal, car s’il s’aglt nt la croissance est déjà une belle 2. Quel est le principal moteur de la croissance chinoise ? Le principal moteur de la croissance chinoise a été constitué par les exportations de sa production industrielle.

Il s’agit pour l’essentiel de produits de consommation grand public bas de gamme. Néanmoins depuis 2011 la croissance est aussi en

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
grande partie portée par la consommation intérieure grâcec à l’émergence de classes moyennes ayant un niveau de vie suffisant pour représenter une demande intérieure forte, notamment grâce à raugmentation des salaires moyens. 3. Quelles sont les conséquences de l’augmentation des salaires sur Féconomie chinoise ? L’a ug L’augmentation des salaires en Chine diminue la compétitivité des ntreprises chinoises.

La première conséquence prévisible est le départ des entreprises étrangères qui s’étaient implantées en Chine pour bénéficier de faibles coûts de production vers d’autres pays d’accueil, à salaires plus bas. La seconde conséquence tient à la nécessité de réorienter les activités industrielles de la Chine vers des produits se situant à un niveau de gamme élevé et, par conséquent, moins dépendants du faible coût de la main-d’œuvre.

La troisième conséquence est que raugmentation des salaires ermet à la population chinoise de consommer elle aussi des produits précédemment exclusivement destinés à l’exportation. Les entreprises chinoises commencent donc à trouver aussi des débouchés commerciaux en Chine (même si cette part reste faible / total des produits exportés). 4. Comment se situent les prévisions de croissance chinoise par rapport au reste du monde ? Selon le FMI, la croissance chinoise sera en 2012 de + 8,2 %, donc largement supérieure à celle des autres pays émergents (BRIC

Brésil +3%, Inde : + 7%). Elle reste sans comparaison par rapport à celle des pays développés qui s’enfoncent dans une stagnation de leurs économie avec de staux inférieurs au minimum de croissance souhaitable (rappel +2%). Elle sera par exemple 4,5 fois plus importante que celle des États-Unis. Quant aux pays de la zone euro, ils seront en régression avec une zone Euro à Et même une Allemagne à seulement Recherches : Chiffres réels en 2012 http://donnees. banquemondiale. org/indicateur/NY. GDP . MKTP. KD . ZG