Chap 2 L Etat Et Le Fonctionnement Des Marche S

Chap 2 L Etat Et Le Fonctionnement Des Marche S

ECONOMIE CHAPITRE 2 : L’État et le fonctionnement des marchés Intro : Le fonctionnement des marchés est parfois difficile, on peut y observer des déséquilibre notamment en ce qui concerne l’offre ou la demande voir la fixation des prix. Cest pourquoi l’État peut être amené à intervenir : D’une part pour corriger ces défaillances et d’autre part pour prendre en charge certains aspects. r 3 1) Cadre institlution Sni* to View a) La concurrence La concurrence pure Le concept de concurrence pure et parfaite correspond a un déal de marché qui permettrait à chaque producteur (entreprise) d’être strictement dans les mêmes conditions que les autres sur un marché donné. Elle nécessite S caractéristiques : L’atomicité des marché Beaucoup d’offreur et demandeur Transparence de l’information Fluidité du marché => libre entrée/Libre sortie sur le marché L homogénéité de l’offre Parfaite mobilité des facteurs de production Bien sûr on constate facilement que la concurrence pure et parfaite n’existe pas.

C’est juste un concept idéal qui permet d’analyser la situation réelle sur un marché donné. Le paradoxe de la concurrence concurrence et la maintenir à un niveau raisonnable c’est l’État qui intervient. D’une part grâce a l’autorité de la concurrence qui assure la régulation et

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
d’autre part grâce la DGCCRF (Direction General de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes) qui assure le contrôle et engage éventuellement des poursuite afin de sanctionner ceux qui ne respectent pas les règles.

Chaque État décide de ses réglementation en matière de concurrence, cependant l’EU intervient également par le biais de a commission. b) La confiance sur les marchés L’État va également intervenir pour maintenir un certain niveau de confiance dans les marchés. pour cela il va assurer la stabilité de la monnaie en collaboration avec la BCE (Banque Centrale Européenne – Fixation du taux directeur).

L’État garanti également les dépôts d’argent des ménages dans les banques. Tout cela dans le but de rassurer l’ensemble des agents économiques. 2) Prises en charge de l’État a) Les externalités Définition : une externalité est un effet positif ou négatif nduit par l’activité d’un agent économique sur d’autre agents économiques sans qu’il y est prise en charge ou contre partie financière.

Exemple : La pollution émise par une entreprise est une externalité négative. L’aménagement d’une route est une externalité positive. prlse en charge : L’État prend en charge ces différentes externalités, en effet d’une part il va encourager les externalités positives par exemple en versant des aides, subventions dans ce cas afin d’encourager l’agent économique a continuer dans un sens positif.