censurer les médias serait une atteinte aux droits de l’homme

censurer les médias serait une atteinte aux droits de l’homme

Vos dissertations fut 6 nouvelles sous-partie n Veillez à savoir faire ils ne sont pas d’égal censurer les médias serait une atteinte aux droits de l’homme Premium By meinegolfistgolf I Oeapan9 Da, 2015 15 pages QUELQUES CORRIGÉS DE SUJETS DE DISSERTATION INTRODUCTION n plan de dissertation ne s’invente pas : il se construit à partir LI d’une culture littéraire. Cest pourquoi j’ai mis en ligne ces corrigés de dissertation. Etudiez-les. Cela enrichira votre culture. p g ou inventer de matiques. elon les années, éat, une année, c’est l’invention qu’il faut prendre, une autre année, c’est la issertation, une autre, le commentaire etc…. Pour bien préparer le baccalauréat, je vous recommande de commander et de faire le cours intitulé vers la 1re. cf. Programme détaillé vers la 1re français (bac ttes séries) qui vous donne les problématiques essentielles et la méthodologie pour les 3 types de sujets. En complément, suivez un stage sur un week-end proposé par l’organisme Week-end bac (aller sur www. weekendbac. com).

Ces stages ont beaucoup de succès car ils vous donnent en peu de temps de solides repères, notamment en histoire littéraire. (pathétique, satirique, polémique dans les Châtiments de V. Hugo). Il. Mais il reste un artiste avant tout

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
A. L’écriture poétique, une écriture particulière. Cest ce qui donne la force à l’engagement. Durant le Seconde Guerre Mondiale, on assiste à un retour à une tradition esthétique que le symbolisme et le surréalisme avaient semblé dépasser : réapparaissent alors les règles classiques de versification, ainsi que des thèmes puisés dans les grands moments de l’histoire de France.

B. Le poète peut refuser l’engagement et prôner l’art pour l’art : l’art n’a d’autre but que lui-même, que la beauté, il ne saurait servir une cause, être utile à quelque chose. Cest le mouvement parnassien de Heredia et Gautier. Sujet : Montrer en quoi la poésie est un genre propice à exprimer l’évasion. On adopte un plan thématique. I. Evasion hors du quotidien A. Etre poète, c’est ieter u IE sur les choses. Ex.

Francis Evasion vers un monde mystérieux et onirique Les correspondances de Baudelaire, « Les parfums, les couleurs et les sons se répondent » Analysez le mouvement symbolisme et le surréalisme qui fait de la métaphore un « stupéfiant » : la métaphore rapproche des réalités différentes, c’est une figure de style très créative. Le mot Poésie veut dire création. Sujet : Peut-on dire du poète qu’il est celui qui sait jouer avec le langage ? On adopte un plan dialectique l. L’importance du jeu A.

La langue est un matériau plastique ex Calligrammes d’Apollinaire, ce sont des poèmes en forme de dessins. B. Le poète joue avec le langage car il est inventif et créatif : jeux de mots Ex Ponge dans Le Parti pris des choses qui écrit Sète alors pour Cest alors ou cf le jeu du cadavre exquis des surréalistes qui crée des rapprochements inattendus. Il. Mais la poésie est une activité sérieuse A. Le leu sur le mot est un aneue pour rendre le vers 3 OF IE On adopte un plan dialectique. . Importance de la lecture. A. Lire permet de goûter tranquillement chez soi la beauté du texte.

Ex : la beauté du vers racinien ou les hardiesses de l’alexandrin romantique dans Hernani. Avec le livre, on peut revenir en arrière, relire un passage. 3. Certaines pièces ont été écrites exprès pour la lecture (documentez- vous sur « le spectacle dans un fauteuil » de Musset. Autre exemple Cromwell de Hugo est injouable car il y a beaucoup trop de personnages. L’intérêt de ce genre de texte est la forme dialoguée très vivante et les spécificités du genre héâtral qui demeurent à la lecture (coup de théâtre, quiproquo, etc…. ) Il.

Mais intérêt de la représentation A. Le texte théâtral est fait pour la scène. (Par exemple, l’aparté se comprend mieux quand il est joué ; cela est vrai de tous les jeux de scène). Le comédien par son jeu et le ton adopté fait mieux comprendre le sens de la pièce. B. La mise en scène est toujours Intéressante car : – elle suppose des choix (distribution, décor, costumes,… ). – elle est donc une lecture particulière de la pièce, une interprétation. Il est intéressant d’aller voir la même pièce de héâtre dans des mises en scène différente.

Par exemple, pour monter Phèdre de Jean Ra ur en scène peut choisir OF IE l’Antiquité et le tragique est alors lié à la fatalité des dieux. – Phèdre habillée en costume du XVII renvoie à l’actualité contemporaine au temps de l’écriture et le tragique est alors lié au jansenisme. – Phèdre habillée en costume actuel (jean et pull) montre l’actualité de la pièce : le tragique est lié à l’amour, sentiment qu’on ne peut maitriser. Sujet : Le texte théâtral est-il suffisant pour monter un spectacle ? On adopte un plan dialectique.

Le même que précédemment. Importance du texte Voir ci-dessus Autre idée : les didascalies qui par définition ne sont pas jouées sur scène peuvent être amusantes à la lecture : regardez la première page de La cantatrice chauve de Ionesco) Il. Mais qui n’est pas suffisant Expliquer le rôle de la mise en scène. A noter qu’il existe des spectacles théâtraux qui se passent de textes (cf la commedia del ui improvise sur un 6 relecture. Sujet : La comédie sert-elle seulement à faire rire ? Plan thématique . La comédie sert à faire rire A.

La devise de la comédie classique (c’est-à-dire du XVII) est de « laire et de toucher » donc une comédie réussie est une comédie où le spectateur aura trouvé du plaisir. C’est pourquoi Molière a beaucoup de succès, y compris auprès du roi, au même moment où la tragédie avec Corneille et Racine est à son apogée. B. La comédie varie les sources et la nature du comique. Les procédés sont multiples. (Comique de caractère, de gestes, de mots, de situation : analysez un ou deux exemples) Pensez ? varier les auteurs, ne citez pas que Molière. Il. Pour mieux instruire A.

Au XVII, la grande comédie s’éloigne de la farce et de la commedia dell’arte et propose une réflexion profonde. Les caractères sont finement construits et les situations portent ? la réflexion. (Exemple avec Don Juan, personnage complexe qui est un séducteur mais aussi un libertin matérialiste. La grande comédie est parfois écrite en alexandrins pour monter le sérieux de la réflexion ( e Misanth 6 OF IE Cantatrice chauve de Ionesco. Ce comique, décalé, pose une réflexion sur le langage et sur l’impossible communication entre les hommes. Je vous laisse terminer.

Mieux vaut 2 bonnes parties que 3 parties mal construites. Dans toute dissertation littéraire, veillez à varier les siècles, les auteurs. Sujet : Après avoir expliqué ce qu’est le tragique, vous direz en quoi le dialogue de théâtre est particulièrement propre à mettre en œuvre ce registre. On adopte le plan thématique suggéré par le sujet. l. Définitions du tragique (registre) A. Le tragique est la fatalité voulue par les dieux (cf Phèdre de Racine) 3. Le tragique est la cruelle destinée de l’homme obligé de faire des choix difficiles voire impossibles (cf le dilemme dans le Cid de corneille par exemple) C.

Le tragique est tout sim tise humaine cause comédiens par leur jeu, vivent et font ressortir les émotions. La forme dialoguée du texte confère à la tragédie une grande vie. Le tragique peut être renforcé par les costumes, les jeux de lumières, etc…. SUR LA QUESTION DE L’HOMME DANS LES GENRES DE L’ARGUMENTATION Sujet : Pensez-vous que l’on puisse traiter de sujets graves et sérieux sur le mode humoristique ? . Oui, l’humour rend réceptif A. La fantaisie de l’argumentation permet de « plaire et de toucher comme disent les classiques au XVII.

Ainsi La Fontaine, avec ses personnifications dans les Fables écrira « Je me sers d’animaux pour instruire les hommes » B. L’humour omniprésent dans les comédies est plaisant comique de caractère, de gestes, de mots, de situation). Il a aussi une portée morale (par exemple, critique de l’avarice dans l’Avare de Molière dont la devise est « castigat ridendo mores » ce qui se traduit par « corriger les mœurs par le rire ») BOF IE boucherie héroïque » B. L ‘humour peut faire réfléchir. Dans le théâtre de l’absurde, le comique est absurde. Par exemple, les personnages parlent pour ne rien dire cf La Cantatrice chauve de Ionesco). Ce comique, décalé, pose une réflexion sur le langage et l’impossible communication entre les hommes. Remarque : quand j’ai trop de choses à dire dans une partie, je divise ma partie en deux. Ici ; la partie correspondant au « oui » mobilise deux parties. Ill. Pour certains sujets graves, l’humour n’est pas le meilleur outil A. Chumour peut choquer : peut-on rire de la souffrance ? Importance du respect, pb de l’humour douteux, cf les humoristes qui plaisantent sur les handicapés, sur des groupes raciaux, etc…

B. L’humour est parfois facile et masque une pensée pauvre. On se moque et on ridiculise facilement. Hugo utilise souvent ce genre d’humour dans les Châtiments en prenant à parti Napoléon Ill et en utilisant des arguments ad hominem. Or si l’on veut se faire une idée du bilan du second Empire, il faut mieux lire un essai historique. Sujet : Les textes littéraires et les formes d’argumentation souvent complexes qu’ils pro osent vous paraissent-ils être un moyen efficace de convai der ? un livre, c’est rentrer dans la pensée d’un auteur, c’est en quelque sorte, converser avec lui.

Le témoignage d’un auteur comme Primo Lévi dans Si c’est un homme acquiert une force argumentative car il est littéraire, c’est-à-dire construit et réfléchi ; ce n’est pas simplement une tranche de vie, si touchante soit- elle. 3. La littérature permet un exposé développé des idées, l’on peut aller au fond des choses, c’est le cas avec le genre de l’essai. On pense ici à Montaigne qui propose, dans les Essais, une réflexion enrichie au fil des éditions. Le livre quand il est de valeur ne se démode pas.

A l’inverse, les médias qui vivent de l’actualité, c’est- à-dire dans l’instant, proposent une réflexion partielle et souvent assez superficielle. Il. Oui : efficacité pour persuader (rôle de la sensibilité) A. La littérature propose des formes d’argumentations complexes c’est-à-dire indirectes : la fable, le conte philosophique. Le conte hilosophique est un genre littéraire qui conjugue la fantaisie, l’humour, les exagérations et qui utilisent ces éléments pour mieux faire passer une critique politique, sociale et religieuse. Analyser un exemple de conte philosophique) B. La poésie avec ses rythmes et sa musicalité peut aussi être une arme efficace pour convaincre. Beaucoup de poètes revendiquent une mission plus haute que le Jeu avec le langage : une mission morale (la fable, La Fontaine), une mission politique (la poésie satirique des Châtiments de Hugo), une mission prophétique (ex concept romantique du poète-mage-guide. ). De même pour le théâtre. 0 6