Caractériser une entreprise

Caractériser une entreprise

Comment l’organisation fait-elle un choix de gestion ? 2)ligne association , une entreprise ou une organisation publique peuvent -elle être gérées de la même façon ? La gestion des connaissances (en anglais knock-down Management) est l’ensemble des initiatives, des méthodes et des techniques permettant de percevoir, d’identifier, d’analyser, d’organiser, de même entre les membres d 6 créés par I ‘entreprise le- S -p nées page recherche et développe exemple intelligence fixé. Sa connaissances écolier les savoirs e marketing, extérieur (par éteindre l’objectif

ces aussi une méthode ménageries pour la société de la connaissance (charges sauvage, péter trucider). Les acteurs d’une organisation ne doivent pas se limiter à la consommation d’informations brutes. Après avoir vérifié les informations (sources, origines), ils doivent veiller aux usages de celles-ci, ce qui signifie interprétation, structuration, capitalisation, et partage des connaissances. Dans ce cadre, les systèmes d’information constituent un élément central pour tout type de stratégie de gestion des connaissances.

L’essor de la politique de refonte de la gestion des connaissances est à mettre en parallèle avec la nouvelle tendance d’architecture des systèmes d’information : l’architecture orientée services (OSA). Ce terme doit être distingué du terme « ingénierie des connaissances est à la croisée de différentes

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
disciplines telles que théorie des organisations ; sciences cognitives ; sciences sociales ; sciences de l’information et de la communication ; informatique.

organisation DES ENTREPRISES La plupart des activités humaines ne sont pas des activités individuelles et solitaires : elles sont le produit des actions concertées et coordonnées de plusieurs personnes. Dès qu’on aborde cet aspect de l’action, on a intérêt à étudier ce qu’est une organisation, comment elle est gérée, s’adapte, décide, et se transforme. L’organisation que constitue une entreprise intéresse aussi bien les dirigeants et les managers que les exécutants : tous à des degrés divers l’influencent et voient leurs actions influencées par son fonctionnement. . La notion d’organisation une organisation est un ensemble de personnes qui ont entre elles des relations en partie régulières et prévisibles. Cette définition large présume bien de la diversité des configurations sébiles. ? Les diverses configurations de l’organisation Beaucoup d’organisations sont composées de salariés de la même entreprise qui travaillent en un même lieu et sont directement sous l’autorité d’un même supérieur hiérarchique ? un atelier d’usinage et un service contrôle de gestion ont souvent ces caractéristiques.

Mais, dans certains cas, les membres de l’organisation sont géographiques dispersés : dans une entreprise de vente et de réparation de photocopieurs, une bonne partie des salariés se voient peu, puisqu’ passent l’essentiel de leur temps auprès de la clientèle. Parfois, les membres d’une organisation n’ont pas le même supérieur hiérarchique. Dans une grande entreprise du secteur « équipement automobile », il existe des contrôleurs de gestion dans les usines, dans les d siège. Ch. 2 FO AIE contrôleurs de gestion dans les usines, dans les divisions et au siège.

Chacun dépend de son patron dans sa propre structure, mais ces spécialistes d’une même « technique de gestion » forment aussi une organisation s’ils ont des réunions périodiques au cours desquelles ils échangent sur leurs problèmes et leurs méthodes. Il existe également des situations dans lesquelles les membres ‘une même organisation ne sont pas salariés de la même entreprise, par exemple une usine dans laquelle des délégués- quel Une association, une organisation publique, une entreprise peuvent-elles être gérées de façon identique ?

Chaque organisation se caractérise par un objet social et un environnement que la gestion appréhende à travers des processus. Certains sont communs aux différents types d’organisations, alors que d’autres nécessitent d’être adaptés. La gestion permet le fonctionnement des organisations, mais il est parfois nécessaire qu’elle s’adapte à la finalité et ‘environnement propres à chaque société. 1.

Gérer en fonction de l’objet social et de la production de l’organisation L’objet social d’une organisation Lors de la création de l’organisation, ses créateurs doivent en fixer l’objet social. Il conditionnera les activités qui lui permettront de réaliser sa finalité. L’objet social correspond au type d’activité exercé par la société pour essayer de générer des bénéfices, satisfaire l’intérêt général ou satisfaire ses membres.. Entreprise Association Organisation publique Objet social Produire et vendre un bien et/ou ro oser une prestation de rivières.

AIE respectant l’intérêt général. Exemples kiwi, sépara, lied, E. Lécher, quiche, CF., frère, SAUF. La Croix-Rouge française, le situation, le Football Club d’argent. Les organismes de sécurité sociale, les communes, la SANS, la La finalité des organisations La finalité d’une organisation est sa raison d’être, ce pour quoi elle a été créée. Les finalités d’une entreprise privée L’entreprise a pour finalité principale la réalisation de bénéfices. Toutefois, elle souhaite également assurer sa pérennité.

En outre, chaque entreprise a ses propres finalités influencées par les allures personnelles des dirigeants et des associés, histoire de l’entreprise et les contraintes de l’environnement. Elle doit aussi assurer la cohésion de son personnel et s’intégrer à la société dans laquelle elle évolue. Les finalités d’une organisation publique es organisations publiques ont pour finalité exclusive la satisfaction de l’intérêt général, c’est-à-dire la création de services qui procurent un bien-être à tous les individus d’une société.

Contrairement aux entreprises privées, le but premier de l’organisation publique n’est pas de réaliser un profit mais dissuader un service public. Elle est détenue et contrôlée par l’État. Les finalités d’une organisation à but non lucratif Le but d’une association est de permettre aux personnes qui le souhaitent de se réunir et de partager un intérêt commun (par exemple, une activité sportive, culturelle, ou des actions de solidarité). Une association n’ pas pour objet de partager des bénéfices entre ses membres.

L’ensemble de ses ressources est toujours utilisé et réinvesti dans l’association pour la satisfaction de ses membres. Si une organisation à but non lucratif fait des bénéfices, ceux-ci devront être réutiliser au sein de l’association fin de garantir son Fo 4 FO AIE afin de garantir son fonctionnement. La production de l’organisation Certains produits proposés par les organisations s’échangent sur un marché. Le marché est le lieu de rencontre entre des offreurs et des demandeurs de biens ou de services.

On distingue 2 types de production : la production marchande : concerne essentiellement les entreprises qui ont pour principe de gestion de fixer des prix permettant de dégager un maximum de profit ; la production non marchande : concerne, sauf exceptions, les associations et organisations publiques dont les principes de estime sont fondés sur des échanges gratuits ou quasi gratuits, qui ne couvrent pas le coût de production du bien ou du service (par exemple, un repas à la cantine scolaire).

En fonction de son objet social, l’organisation produit : des biens, c’est-à-dire des produits matériels et stomacales (par exemple, une voiture, un ordinateur) ; des services, c’est-à-dire des produits immatériels et non stomacales (par exemple, un repas, un voyage). L’organisation peut proposer des services associés à ses produits (comme la livraison gratuite, les garanties supplémentaires… ). 2. Gérer en fonction de l’environnement de l’organisation Du simple fait de son activité, l’organisation entretient des relations avec l’extérieur.

Ainsi, l’environnement représente l’ensemble des éléments susceptibles d’influencer sa gestion. L’environnement peut être porteur d’opportunités (chance, possibilité de se développer) et source de contraintes (menaces affronter). L’environnement de l’entreprise est composé de tous les éléments extérieurs qui peuvent influencer son activité. De manière très générale, l’environnement de l’entreprise est composé de l’économie, de la démographie, des technologies, de ‘environnement de l’entreprise est composé de l’économie, de la démographie, des technologies, des lois, des cultures et des relations internationales.

Il est aussi composé d’un environnement de proximité dans lequel on trouvera, par exemple, les clients, les fournisseurs, les concurrents, les banques, les salariés… Comme une entreprise, l’organisation publique se situe dans un environnement qui sera porteur d’opportunités ou de menaces qu’il lui faudra intégrer pour assurer au mieux sa mission. En effet, avec l’ouverture de la concurrence, les entreprises publiques devront tenir compte des menaces éventuelles. L’environnement de l’organisation publique est composé de ses partenaires (fournisseurs de biens et services, banques, fonctionnaires… , avec lesquels elle est en relation (financière ou commerciale) pour fournir les services publics qui correspondent à ses missions. L’environnement de l’association est constitué par ses partenaires (adhérents, donateurs, fournisseurs, banques, salariés, bénévoles… ), avec lesquels elle établit des relations pour le service de ses adhérents ou des personnes pour lesquelles elle agit. Le processus de gestion Au sein d’une organisation, un processus est un ensemble ‘activités réalisées par différents acteurs pour atteindre un objectif donné à l’aide de moyens financiers, matériels et humains.

Il est nécessaire que les activités soient organisées et coordonnées de telle façon que les différents acteurs contribuent, ensemble et efficacement, à la réalisation de l’objectif fixé. Selon sa finalité, une organisation sera en relation avec différents acteurs en interne : ses salariés, ses fonctionnaires, ses adhérents… , en externe : ses clients et ses usagers (une personne qui utilise un sens,’ici public), des prescripteurs (individu en position de recommander 6 FO AIE rivière public), des prescripteurs (Individu en position de recommander l’achat d’un bien ou d’un service), des fournisseurs…

La représentation d’un processus de gestion permet l’organisation de mieux appréhender sa gestion. Elle consiste à . Identifier les acteurs qui interviennent dans la réalisation du processus de gestion ; identifier les activités réalisées par chacun des acteurs ; mettre en relation les actions de chaque acteur à l’aide de flux pour obtenir le résultat attendu du processus. 3.

La mobilisation (l’obtention) et l’allocation (l’utilisation) de ressources en fonction du type d’organisation Pour fonctionner et réaliser leur objet social, les organisations ont besoin de ressources qui peuvent être de natures différentes. Les ressources matérielles et immatérielles Les entreprises peuvent disposer de terrains, bâtiments, structures de production, locaux, logistique, brevets, marques… ; les associations de locaux, d’équipements divers (ordinateurs… ; les organisations publiques de machines, matériels permettant de réaliser les services non marchands. Les ressources humaines Dans le cas des entreprises, ce sont salariés qui apportent leurs compétences, leurs savoir-faire dans l’entreprise ; euro les associations, les adhérents, les salariés, les bénévoles, et l’équipe de direction ; pour les organisations publiques, les fonctionnaires, les élus et contrats de droits privés.

Les ressources financières Les entreprises peuvent disposer d’apport des propriétaires, recourir aux emprunts, ou à l’autofinancement ; les associations peuvent bénéficier de subventions de l’État ou des collectivités locales, de cotisations des membres, dons et legs, recettes de ventes de produits (kermesses, été-shorts, buvettes… ) ; pour les organisations public eues les ressources sont principalement les ré eu-shorts, buvettes… ) ; pour les organisations publiques, les ressources sont principalement les recettes des impôts et taxes, des cotisations sociales, du prix des services non marchands.

Exercice ne À retenir Les associations, les organisations publiques et les entreprises présentent beaucoup de similitudes, notamment dans leurs modalités de gestion et leurs besoins de ressources. Mais elles restent dans leurs caractéristiques, et surtout, leurs finalités, très différentes. Chapitre 11: Une association, une organisation publique, une entreprise peuvent-elles être gérées de façon identique? Pour vos recherches: Des fonctionnements parfois communs. Des finalités qui se rapprochent. Relation financière ou commerciale. Pense à ton orientation.

PLAN: Une association, une organisation publique, une entreprise peuvent-elles être gérées de façon identique? L’objet et l’environnement des organisations: L’entreprise. L’association. L’organisation publique. Le rapprochement dans la gestion des organisations. Les processus de gestion et leur ré réservation: Le processus de pestions de valeur. Vendre un bien et/ou proposer une prestation de services. Il doit être précisé dans les statuts de la société. Pour le groupe l’oral, il s’agit de la fabrication et de la vente de produits cosmétiques.

Pour Axa, il s’agit de la vente de services d’assurance. L’entreprise vend des produits (biens matériels) auxquels sont souvent associés des services annexes (livraison, installation, garantie, service après-vente, financement) et/ou immatériels. Conventionnement de pénétrerais est l’ensemble des éléments externes susceptibles d’influencer son activité et son équilibre financier. Il comprend les concurrents et les partenaires immédiats de l’entreprise (clients, fournisseurs, salariés, actionnaires, banques, prescripteurs, sous-traitants. Avec lesquels elle est en relation commerciale ou financière (biens, services, financement). La finalité de l’entreprise est la création de richesses dans l’objectif de les distribuer aux différents acteurs (actionnaires, salariés. ) et d’assurer sa pérennité. Une association est une organisation à but non lucratif. Elle a pour objet de délivrer des services non marchands destinés l’ensemble d’une population (exemple: Les Restaurants du C?Ur) ou simplement à leurs adhérents (exemple: un club sportif). Cobalt est précisé dans les statuts.

Conventionnement de passation est constitué par ses partenaires immédiats (adhérents, donateurs, fournisseurs, banques, salariés, bénévoles. ), avec lesquels elle établit des relations commerciales ou financières (biens, services, financement) pour le service de ses adhérents ou de la population pour lesquels elle agit. Ses ressources financières proviennent de ses adhérents (cotisations) et de donateurs (dons ou subventions). Elle bénéficie également d’aides sur le plan matériel (dons en nature, bénévolat). Les restés Elle bénéficie également d’aides sur le plan matériel (dons en autre, bénévolat).

Les restés du C?Ur, Médecins du Monde, associations d’anciens élèves, association de commerce équitable Artisans du Monde. Carbonisation publique. Une organisation publique a pour objectif de produire des services publics (transports, action sociale. ) et de gérer les biens publics (entretien des routes, des écoles. ). Elle assure donc une mission de service public au bénéfice des usagers (population, entreprises). Son environnement est composé de ses partenaires (fournisseurs de biens et services, banques, fonctionnaires. , avec lesquels elle est en relation (financière ou commerciale) pour fournir les services publics qui correspondent à ses missions. Le financement des services publics est assuré par l’impôt et parfois par le paiement du prix par l’usager. La mission de service public peut faire l’objet d’une délégation à des organisations privées. La halte, OP_M, organismes de Sécurité sociale, Musée des Beaux-Arts, Opéra de Paris. Eu rapprochement dans la gestion des organisations. Des fonctionnements parfois communs: Des similitudes peuvent être observées dans le fonctionnement des organisations, quel que soit leur type.