Caprices du destin

Caprices du destin

Hama, Alfred Dogbe Mahamadou Halilou S -p next page nigérienne à savoir e grands écrivains que Boubou Passionné d’écriture vie cumulé sa fonction d’enseignant et celle d’écrivain. Dans sa carrière au sein de l’administration, Mahamadou Halilou Sabo a gravi tous les échelons. Ainsi après une scolarité normale il devint Instituteur adjoint en 1957puis Instituteur en 1963. Ce fut ensuite un passage de deux ans à l’EcoIe Normale Supérieure d’Abidjan, il obtint le titre d’Inspecteur d’Enseignement Primaire en 1971.

Reconnu pour son sens élevé du travail il sera nommé Secrétaire d’Etat l’Education Nationale en 1976 puis Ministre de l’Information en1979, Ministr Ministre de la Justice en 1982 et Chargé de Mission la présidence en 1983. Ila aussi dirigé l’ONEP, l’INDRAP respectivement en 1984 et 1988 avant de devenir Président du conseil d’Adrninistration de la SONICHAR en 1996 cumulativement avec sa fonction de conseiller à la Présidence.

Apres avoir occupé plusieurs postes au sein de la Société de Développement, il est nommé Médiateur national au moment des premiers remous de l’ère pré Démocratique. 2. Bibliographie Les nigériens restent à jamais marqués par les Romans et autres ecueils de Poésie qu’il a laissé à savoir ABOKI ou rappel de la côte

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
(NEA DAKAR 1978), CAPRICES DU DESTIN (INN 1980), GOMMA ! ADORABLE GOMMA ! (EDICEF 1990). Inlassable travailleur, il était sur l’écriture d’un recueil de contes et légendes du Niger.

Mais « le destin et ses caprices » en ont décidé autrement. Il est à noter que plusieurs distinctions honorifiques lui ont été décernées dont celles de Chevalier de l’Ordre nationale du Niger, Chevalier des Palmes Académiques du Niger, Commandeur de Fordre National du Mali et Commandeur de la Légion d’Honneur Française. Ainsi, près les disparitions d’Idé Oumarou, de Bania Mamadou Say, la littérature nigérienne vient d’être orpheline d’un de ses fils les plus illustres alors qu’aucun jeune écrivain n’est véritablement apparu pour assurer la relève l.

Résumé de l’œuvre Cette œuvre littéraire est pleine d’émotion, elle évoque donc un sentiment d’indignation, de sympathie 2 littéraire est pleine d’émotion, elle évoque donc un sentiment d’indignation, de sympathie et contient un jugement de valeur, d’où la préoccupation de l’auteur est pour nous un leitmotiv. D’une part, le romancier transcendait la fonctionnalité décorative es noms du terroir, telle qu’elle apparaît dans la tradition pour leur allouer une véritable fonction actantielle.

Ces noms participent à l’évolution et à l’intelligence de l’action. C’est ainsi que le nom « Kasko », sous le vocable d’héros, qui est un substantif haoussa signifiant « Tesson de poterie » est l’attribut objectif de la résistance et de la ténacité, qualités conférées au porteur du surnom. C’est cette particularité sémantique qui motive le choix de l’auteur dont le roman est avant tout une allégorie de la résistance.

D’ailleurs, une résistance d’un éros face à son destin, d’un Kasko en proie aux « Caprices de son destin D’autres parts, à chaque mament om il ressentit le besoin d’pporter une note comique et satirique à son récit ; le romancier faisait appel à plusieurs ressources. C’est le cas de « Zomo autre personnage qui signifie « lièvre » en Haoussa, mais, au delç de l’animal en tant que tel, la culture haoussa associe à ce nom toutes les connotations en rapport avec le statut du lièvre dans les contes animaliers de l’Afrique sahélienne. Il. ETUDE DES PERSONNAGES 1.

Le Personnage Principal Kasko: e personnage est d’abord un jeune instituteur ationaliste qui va 3 Personnage Principal Kasko : Le personnage est d’abord un jeune instituteur nationaliste qui va subir la douloureuse épreuve de la colonisation à travers les exactions d’un comandant de cercle, administrateur colonial tyrannique et sanguinaire ; puis, il sera un instituteur moins jeune que son esprit frondeur et son militantisme vaudront plusieurs séjours en prison durant le premier régime post- indépendance du « Pays des sables le Niger sans aucun doute. . Personnages Secondaires Zomo : autre personnage du roman Les caprices du destin de Mahamadou Halidou. Zomo signifie « lièvre » en haoussa ; mais, u delà de Fanimal en tant que tel, la culture haoussa associe à ce nom toutes les connotations en rapport avec le statut du lièvre dans les contes animaliers de l’Afrique sahélienne.

Le lièvre incarne ici, comme à travers toute la bande entre le Sahara et les forêts équatoriales de l’Afrique de l’Ouest, le personnage du décepteur caractérisé par sa ruse et sa malice par opposition à d’autres animaux toujours plus grands, toujours plus forts et toujours plus bêtes. Zomo va donc servir à désigner dans le récit d’un homme auquel l’imaginaire populaire attribue déjà tous les traits du lièvre des contes. Dans Caprices du destin le personnage de Zomo, qui porte bien son nom, va braver le commandant de cercle colonial à travers une leçon de morale fort malicieuse.

Zomo devait répondre de l’infraction à une loi du commandant qui interdisait aux 4 qui interdisait aux chiens d’aboyer pour ne pas déranger le repos du « maître » ; le diktat est déjà fort comique par sa stupidité ; il le sera davantage par la manière dont le personnage va démontrer l’absurdité de cette 101. Chez le lecteur qui partage des liens d’affectivité avec le cadre culturel du roman, le comique de situation se double d’un comique d’imagination produit par le hamp de suggestions lié au nom « Zomo Bokar le féticheur du village. Coumandaw : Le commandant du cercle.

Ill. ETUDE THEMATIQUE 1 Les Thèmes Principaux Le colonialisme : Halilou déplore l’attitude complice des commandants de cercle, quand il s’est agit de satisfaire les fantaisies de sa femmes. Dans son œuvre, il a dénoncé le comportement de la femme blanche, traitant les colonisés de fainéants, de paresseux et de macaques. L’écrivain amènent le lecteur à se faire une idée de la femme blanche et de son époux, surtout dans le contexte colonial, à une période où en Afrique, a femme bien que partie prenante du développement, subissait l’emprise masculine. Les Thèmes Secondaires La résistance à l’oppression : Dans son roman Caprices du destin, le nom Kasko, que donne Mahamadou Halilou à son héros, est un substantif haoussa qui signifie « Tesson de poterie » et qui a couramment été utilisé par la société bien avant l’implantation de systèmes de nomination liés à l’Islam et au Christianisme dans S société bien avant Fimplantation de systèmes de nomination liés à l’Islam et au Christianisme dans l’espace nigérien. Le tesson de poterie est donc l’attribut objectif de la résistance t de la ténacité, qualités conférées au porteur du surnom.

C’est cette particularité sémantique qui motive le choix de l’auteur dont le roman est avant tout une allégorie de la résistance ; la résistance d’un héros face à son destin, d’un Kasko en proie aux « caprices de son destin PORTEE ET SIGNIFICATION DE L’ŒUVRE Mahamadou Halilou Sabbo a décrédité le système administratif colonial français à travers les agissements et les actes posés par le personnage du commandant de cercle ou de ses valets, en somme, la préoccupation de cet écrivain était de décrier le ystème colonial sous toutes ses formes.

V. ESPACE ET LE TEMPS 1 ESPACE La scène se passe dans une région du Niger appelée Tahoua. 2 LE TEMPS En scène le Niger à fheure de la colonisation. CONCLUSION Dans cet œuvre Halidou Sabo dénonce l’arbitraire des lois coloniales, il n’y a pas qu’au commandant de cercle, détenteur du nouveau pouvoir, que l’auteur fait un pied de nez ; il s’en prend à toute une tradition de tyrannie et à la liste de despotes de tout acabit réels ou fictifs qu’elle comporte. On retiendra que ce romancier nigérien a démontré la résistance d’un peuple à travers Kasko .