Camus la peste incipit

Camus la peste incipit

Objet d’? tude? : Le roman et ses personnages? : visions de l’homme et du monde Texte? : Albert Camus ?? La Peste?? , l’incipit (1947) Introduction? : Premi? re ? uvre de l’imm? diat apr? s-guerre (publi? e en 1947), La Peste s’ouvre sur une citation plac? e en exergue? : ?? Il est aussi raisonnable de repr? senter une esp? ce d’emprisonnement par une autre que de repr? senter n’importe quelle chose qui existe r? ellement par quelque chose qui existe pas.?? Cette ? pigraphe emprunt? e au Journal de l’ann? e de la peste de l’? rivain anglais Daniel De Foe indique au lecteur que le r? cit qu’il va d? couvrir est la transcription symbolique d’? v? nements r? els. Elle sugg? re ? galement que la narration traitera le th? me de l’oppression. Les premi? res lignes de l’? uvre plantent le d? cor et situent l’action. Compos? de trois paragraphes ? l’ampleur croissante, le texte pr? sente, en effet, dans les six premi? res lignes le cadre spatio-temporel du r? cit. Il d? crit ensuite le site et le climat d’Oran (l. 7-22) et ? voque ses habitants (l. 23-43). Incipit du r? it, de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
texte suscite la r? flexion du lecteur sur le statut du narrateur et la fonction symbolique de la repr? sentation d’Oran. I – Les caract? ristiques de l’incipit A)La question du temps? : quand?? B)La question du lieu? : o??? C)La question des personnages? : qui?? D)La question de l’action? : quoi?? II – Le statut du narrateur A)Un t? moin B)Un regard critique III – La fonction symbolique de la repr? sentation d’Oran A)L’aspect banal et commun de la ville B)Des habitants repr? sentatifs de la condition humaine C)La prise de conscience du lecteur

Conclusion? : Exposant les ? l? ments fondamentaux du r? cit, ce texte initial de La Peste sollicite notre r? flexion sur le statut du narrateur et sur le sens symbolique de la pr? sentation d’Oran. La nature de ces ?? curieux ? v? nements?? sera progressivement d? voil? e? : r? cit de 10 mois de peste ? Oran, l’? uvre repr? sente une communaut? aux prises avec un fl? au. Chronique d’une ? pid? mie imaginaire (il n’y a jamais eu de peste ? Oran dans les ann? es 40), La Peste se veut la transfiguration d’une exp? rience collective du mal.

Elle peut rappeler la lutte contre le nazisme que les Fran? ais (et Camus) connurent pendant l’Occupation allemande, mais elle peut aussi repr? senter tout combat et toute r? volte de l’humanit? contre un fl? au ? venir. D? s janvier 1943, les notes des Carnets de Camus d? finissent, en effet, clairement son projet? : ?? Je veux exprimer au moyen de la peste l’? touffement dont nous avons tous souffert et l’atmosph? re de menace et d’exil dans laquelle nous avons v? cu. Je veux du m? me coup ? tendre cette interpr? tation ? la notion d’existence en g? n? ral.??