Bitcoins rapport final

Bitcoins rapport final

ntroduction: L’origine des Bitcoins remonte à 1998, lorsque Wei Dai initia l’idée d’une monnaie totalement virtuelle, contrôlée par des processus cryptographiques plutôt que par une institution officielle. En 2009 Nakamoto SATOSHI a publié les premières spécifications techniques et prototypes du projet Bitcoin, qul a depuis connu une croissance exponentielle Il s’agit d’une unité de compte virtuelle stockée sur un support électronique permettant aux utilisateurs d’échanger entre eux des biens et des services sans avoir à recourir à la monnaie fiduciaire.

Les Bitcoins sont acquis soit gratuitement en contrepartie d’une vien « ext participation au fonct- sur des plateformes la vente de bitcoins c tre plateformes d’échan participé au processu 4 soit à titre onéreux ermettre l’achat et nt cours légal. Ces usagers n’ayant pas cette monnaie. Définition:juridique et financière Concernant sa nature juridique Cexpression de « monnaie virtuelle », largement utilisée, n’a pas de contenu juridique. En droit, ne peut être une monnaie que celle créée par l’État ou sous son autorité.

Elle se caractérise par son pouvoir libératoire, qui permet d’éteindre les obligations libellées n monnaie. La qualification de monnaie électronique ne peut être retenue, car elle ne représente pas une créance sur l’émetteur, elle n’est pas émise contre la remise des fonds, au sens

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
de la directive monnaie électronique DME2 du 16 septembre 20091 et elle n’es n’est pas assortie d’une garantie légale de remboursement. Les monnaies virtuelles ne sont pas non plus des instruments de paiement tels que définis par l’article L. 33-4 du code monétaire et financier2 même si elles peuvent en remplir la fonction économique sur une base conventionnelle et privée . De plus, les onnaies virtuelles n’entrent dans aucune des catégories des instruments financiers telles définies par l’article L211 -1 du code monétaire et financier. 3 En France, seul Peuro bénéficie d’une reconnaissance légale en vertu de l’article L. 111-1 du Code monétaire et financier4. La monnaie virtuelle ne dépend pas d’un État ou d’une banque centrale, mais relève d’un réseau décentralisé.

Son effet libératoire n’est que conventionnel et il n’est pas possible d’imposer un paiement en bitcoin en dehors de la communauté d’utilisateurs. Actuellement, le Bitcoin relève avant tout d’une forme de troc n version numérique. Il n’a force légale dans aucun espace souverain déterminé, même si des États comme l’Allemagne lui reconnaissent le statut de « monnaie privée ». Ainsi, si le Bitcoin n’est ni une monnaie légale, ni une monnaie électronique, on pourra retenir que le Bitcoin est d’abord et avant tout un mode de paiement qui peut être accepté par les utilisateurs.

Sa qualification civile et financière Au regard du droit civil, le bitcoin peut être considéré comme un bien meuble incorporel valorisable, utilisé comme outil spéculatif, plus précisément d’un bien meuble par détermination de la loi. L’absence de qualification juridique permet l’application par défaut du droit commun des biens « ordinaires » notamment en terme 34 permet l’application par défaut du droit commun des biens « ordinaires » notamment en terme de protection des consommateurs, d’escroquerie et de litiges commerciaux.

De ce fait, l’absence de qualification juridique ne signifie pas qu’il existe forcement un vide juridique. par ailleurs et conformément aux dispositions de l’article L. 110-1 du Code de commerces qui répute acte de commerce toute acquisition de biens meubles aux fins de les revendre, l’achat- evente de bitcoin exercée à titre habituel et pour son propre compte constitue une activité commerciale par nature dont les revenus sont taxés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (article 34 du code général des impôts (CGI))6.

Les unités de compte virtuelles stockées sur un support électronique entrent dans l’assiette de l’impôt de solidarité sur la fortune (CGI, article 885-E)7 et doivent ainsi figurer dans la déclaration annuelle. Enfin, les transmissions à titre gratuit (donation, succession) d’unités de compte virtuelles stockées sur un support ?lectronique sont également soumises aux droits de mutation à titre gratuit, sous réserve de l’application de conventions internationales (CGI, article 750-TER)8.

Ainsi, PAIlemagne a reconnu officiellement en août 2013 la monnaie virtuelle comme une « monnaie privée ». Grâce à ce statut juridique, tous les échanges multilatéraux pourront être réalisés dans cette devise virtuelle en Allemagne. De plus, l’administration fiscale peut désormais prélever une taxe sur toutes les transactions qui échappaient jusqu’alors à l’impôt. Les prélèvements se font à la hauteur de 25% sur les bénéfices de la première ann usqu’alors à l’impôt. Les prélèvements se font à la hauteur de sur les bénéfices de la première année.

Cela fonctionne comme pour la taxation sur les plus-values immobilières et les entreprises doivent intégrer un taux de TVA dans toutes leurs transactions en Bitcoin. Fonctionnement Il existe une distinction entre Bitcoin, le réseau des transactions, et les Bitcoins, monnaie. La monnaie est utilisés pour effectuer des transactions sur le réseau Bitcoin. Le Portefeuille Pour stocker vos Bitcoin vous devez posséder un portefeuille (Bitcoin Wallet), c’est un logiciel à installé qui génère une clé nique un sous forme algorithmique.

Il peut être installé sous Windows, Linux, Android, Blackberry’, Mac… (sauf IOS) mais aussi en ligne sur un serveur web. On peut acheter/vendre des Bitcoin sur des plates-formes de trading. Le Minage e minage de Bitcoin est le procédé d’utiliser du matériel informatique pour effectuer des calculs mathématiques pour le réseau Bitcoin afin de confirmer des transactions. Ces transactions confirmés sont rassemblés en block de transaction, appelés Blockchain qui sont ensuite ajoutés au registre, ou Ledger, sorte de grand livre des opérations qui est publiquement ccessible.

Comme récompense pour leurs services, les mineurs de Bitcoin peuvent collecter des commissions de transaction et également, le système crée de nouveaux Bitcoins. Le minage est un marché compétitif où les revenus sont divisés en fonction du nombre de calculs effectués. Tous les utilisateurs du Bitcoin ne font pas de minage. Il ne s’agit pas d’un moyen facile de gagner des Bitcoins. On traitera ces aspects technique 4 34 pas d’un moyen facile de gagner des Bitcoins. On traitera ces aspects techniques analysant d’abord le Bitcoin comme étant une nouvelle alternative monétaire (l).

Puis une ?tude de Bitcoins comme un concurrent pour les monnaies étatiques (Il). Enfin comme les Bitcoins peuvent êtres utilisés pour contourner la loi (Ill). l. Bitcoins une monnaie alternative Certains vous dirons que nous sommes aujourdhui témoin d’une révolution, d’autre dirons que l’on est en train d’assister à l’arnaque de la décennie. Quel que sois le point de vue sur les Bitcoins l’analyse de ce système est très intéressant. Premièrement, c’est véritablement un moyen de paiement nouvelle génération (A).

On peut également considérer que c’est la première véritable monnaie virtuelle (B). Il y a très pe de commissions (C). C’est un marché risqué et volatile (D) et aujourdhui la sécurité des entreprises basés sur les Bitcoins sont mis en cause (E) A) Un moyen de paiement de nouvelle génération Aujourd’hui, le nombre d’entreprises acceptant les Bitcoins comme un moyen de payement explosent du fait de la couverture médiatique et de l’acceptation par divers États comme un moyen de paiement toléré. ly a une liste des entreprises acceptant les Bitcoins comme moyen de paiement.

Pour n’en citer que quelques-un Amazon, Dell, Virgin Galactic, Okcupid ou encore l’app store d’Appel cceptent maintenant les Bitcoins comme moyen de paiement. Donc maintenant, il y a des biens et services disponibles ce qui rapproche les Bitcoins des monnaies étatiques. Bon nombre de personnes lui accorde une certaine confiance. Autre point rapprochant cette monnaie virtuelle de s 4 Autre point rapprochant cette monnaie virtuelle de la monnaie physique est qu’elle a un taux de change et peut être échangé avec presque tout autre monnaie, par exemple au moment de l’écriture de ce rapport 1 Bitcoin s’échange contre 344,54 dollars ou 259. 1 euros. Dernier point qu’il faut évoquer est la ressemblance frappante ntre les Bitcoins et la monnaie scripturale. Seul 15% de l’argent est de la monnaie fiduciaire, le reste est de la monnaie scriptural c’est-à-dire de l’argent nominal détenu sur un compte bancaire. La monnaie scriptural s’apparente techniquement ? un argent virtuelle. La carte de crédit est totalement numérique. Les similitudes ne s’arrêtent pas là. Le numéro de compte s’apparente à la clé publique du portefeuille de Bitcoin et notre signature dans le cas des chèques ou notre code pin dans le cas des cartes bancaires sont la clé privé.

L’argent déposé dans une banque n’est réel que tant que ses registres prouvent u’ils appartiennent au client. C’est sur cette idée de registre qui marque la plus grande différence entre les Bitcoins et les monnaies étatiques. Développons ces points en analysant le fonctionnement technique des Bitcoins qui s’avère nécessaire. B) La première « monnaie virtuelle » es grandes sociétés comme les banques ou Paypal détiennent le registre des transaction. Donc une société détient à elle seul l’historique de toute les transaction dans leur base de données.

La grande avancé des Bitcoins c’est que cette historique des transactions est détenus par Peer to Peer par toutes les nodules u réseau qui sont interconnectés sur le résea 6 4 détenus par Peer to Peer par toutes les nodules du réseau qu sont interconnectés sur le réseau Bitcoin. Ainsi le Ledger , est public et est accessible par toute les personnes via une simple recherche. Le Ledger est une base de données « de plus de 20 Go » qui repère toutes les transactions en Bitcoins, depuis sa création en 2009.

Concernant l’aspect plus technique du fonctionnement des Bitcoins. Le Bitcoin n’est pas seulement la monnaie, elle est composé de plusieurs éléments fondamentaux. Dans sont aspect le plus basique, le système des Bitcoins est un rand registre ou grand livre des comptes. La seule différence est que ce registre est complètement public et détenu en même temps par toutes les personnes sur le réseau Bitcoin. Dans ce registre, on voit le montant des Bitcoins détenus par toutes les personnes dans leur portefeuille Bitcoin.

Pour être détenteurs de portefeuilles Bitcoin il suffit de quelques cliques en téléchargeant l’application mobile ou le logicielle client Bitcoin sur son ordinateur pour avoir un portefeuille Bitcoin (ce portefeuille peut s’apparenter à un compte en banque par exemple). Ces portefeuilles Bitcoins en surface ne sont qu’une érie de chiffre et lettres qui est peut être assimilé à un numero de compte. Cependant en dessous de cette clé publique, il y a la clé privée. Cette clé privée est très importante car elle permet davoir accès à ses Bitcoins stockés dans le portefeuille Bitcoin.

Il est impératif de faire des copies de cette clé et de les stocker dans un endroit sûr. Sans cette clé (qui est assez courte pour être imprimé sur papier) on n’a pas accès à ses fonds. Un exemple d’actua est assez courte pour être imprimé sur papier) on n’a pas accès ? ses fonds. Un exemple d’actualité est un homme ayant jeté son isque dure contenant sa clé privé. Bilan des pertes, 9 millions de dollars au taux de change des Bitcoins lors de la perte (http:// tinyurl. com/ngzcemz). Cet aspect des Bitcoins constitue une des possibles problèmes du systèmes sur le long terme.

Des sommes colossales peuvent êtres perdues en quelques secondes si l’on n’a pas pris de précautions nécessaires dans la protection de cette clé privé. Dans le cas d’un crash de disque dure contenant la seul copie d’une clé, il n’y aura aucun moyen de récupérer ses fonds. Les Bitcoins pourraient devenir une monnaie déflationniste i jamais la perte des Bitcoins dépasse les Bitcoins crées. Cette clé privée est le seul moyen de créer des signatures électroniques nécessaires pour procéder à des transactions. Cette signature électronique est la grande innovation du moyen de paiement Bitcoin.

Chaque transaction crée une signature électronique unique et aléatoire qui contient le montant de la transaction, de qui elle proviennent et vers quelles portefeuilles elles vont. ‘image ci-dessous est une transaction Bitcoin et on y retrouve toutes les informations sur l’échange que ce soit le montant, les axes de transactions et les clés publiques des parties. Derrière la confirmation de la transaction repose tout le système des blockchain ou block de transactions. Les blockchains sont crées par la vérification, confirmation et lien des transactions entres elles sur le ledger Bitcoin.

Ces ajouts au ledger sont faits par les mineurs de Bitcoins, qui sont des gra ledger Bitcoin. Ces ajouts au ledger sont faits par les mineurs de Bitcoins, qui sont des grands ensembles d’ordinateurs utilisant leurs processeurs dans le but de lier les transactions le plus rapidement possible et de les ajouters sur réseau. Lorsqu’une transaction est confirmée et liée à d’autres transactions dans un blockchain, des Bitcoins sont crées et reversés aux mineurs qui ont trouvé le cryptographic hash qui est un numéro liant les transactions les unes aux autres sur le ledger.

Ces Bitcoins sont crées pour récompenser les mineurs. Ce système de récompense est la raison pour laquelle les commissions sur les transferts de Bitcoins sont quasi inexistantes car il est pour l’instant plus rentables de miner les Bitcoins que de demander une commission pour le service. C) La quasi-absence de commissions sur les transactions Au niveau actuel de puissance de calcul, une transaction en Bitcoin est confirmée dans une moyenne de 10 minutes.

Pour mettre en exergue ce temps, une transaction bancaire est confirmée dans quelques secondes jusqu’à considérer que c’est instantanée. Toutefois, ce service n’est pas gratuit, les banques lors de chaque transaction bancaire y attachent soit une commission, soit dans le cas des cartes bancaires un paiement par mois pour le service. Également, lors d’un transfert entre continent ou entre deux dénominations monétaires différentes peuvent donner lieu des commissions encore plus élevés et des aux de changes défavorables. ?galement, en ce qui regarde les marchands en ligne, pour utiliser les services Visa ou Mastercard, ainsi que les commerces acceptant les paiements par cartes de crédit services Visa ou Mastercard, ainsi que les commerces acceptant les paiements par cartes de crédit doivent payer une commission pour chaque paiement reçu. Pour Barclays, lors d’un effet de commerce à l’encaissement par télétransmission la commission est de pour les entreprise ayant un compte chez eux. C’est sans compter le prix mensuelle pour la gestion des comptes et les coûts additionnelles lors d’un incident.

Ces prix rendent le système Bitcoin très attractive pour les petites et moyen entreprises, dautant que son adoption est très simple. un autre moyen de paiement adopté par les entreprises en lignes assez connu est Paypal. C’est le vendeur qui supporte les frais de commission de Paypal qui sont pour une ventes en euros hors de l’espace économique européen de 3,9 % + 0,25 € par transaction et de 3,4 % + 0,25 € par transaction pour une vente dans l’espace économique européen. Cette absence de commission a un aspect particulièrement bénéfique pour le consommateur final qui achète des produits avec des Bitcoins.

Certaines franchises de Subway acceptant le paiement par Bitcoin par exemple et proposent un rabais de -10% sur les sandwich achetés. Comme expliqué précédemment, n’importe qui peut ouvrir un portefeuille Bitcoin et il n’y a aucun prix pour l’ouverture. Également, le ledger des Bitcoins est mondial et décentralisé. On peut parler de monnaie mondiale. Le réseau Bitcoin ne prend pas en compte les frontières donc que l’on transfert des Bitcoins d’un portefeuille en Russie à un portefeuille en Argentine, la vitesse de confirmation de la transaction dépendra que du mineur qui la récupérera. Pour comparer, si 0 4