biographies

biographies

château de Vaux-le-V jaloux de cette men. ‘ retrouve seul et dém is_ Racine et Molière et de son protecteur dé biographies Premium By staninurdanl Oeapanq 04, 2015 5 pages Biographie de quatre célèbres auteurs : La Fontaine : De souche Bourgeoise et provinciale Jean de La fontaine est né en 1621 à Château-Thierry. Au collège de cette même ville il apprend le latin. En 1641, il entre à l’oratoire, à Paris. Mais la vie monacale ne l’intéresse pas plus que le travail scolaire. Il quitte cet établissement 18 mois plus tard. Il devient avocat au Parlement et épouse en 1647 Marie Hécart.

Mais l’union n’est pas heureuse, La fontaine ne s’intéresse pas à son fils et des difficultés financières n’aident pas. En 1658 La fontaine se fixe à Paris. Son poème « Adonis » lui vaut le titre de protégé de Fouquet, Ministre de Louis XIV personnage riche et influent. Il écrit un poème sur le p g rénover mais le Roi quet. La fontaine se adame de Sévigné, un défenseur fidèle protectrice : la duchesse d’Orléans il entre dans des salons brillants grâce à ses poèmes. Il publie en 1668 son premier recueil intitulé « Fables » qui connaissent un

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
succès sans précédent. Le Roi lui-même e rencontre!

Il rédige d’autres Fables mais aussi des poésies chrétiennes. Quand sa protectrice meurt il n’a pas de peine pour trouver un protecteur : Madame de La Sablière. ll publia Swige to next page « Second recueil » qui connut lui aussi un triomphe. Après une longue attente et de nombreux poèmes flatteurs pour le Roi il devint académicien, rôle qu’il exerça avec beaucoup de sérieux et d’énergie. Il tombe malade en 1692 et renie ses « Contes Y. Il mourut en 1695 après avoir publié un an plus tôt des « Fables » ou il se moque de manière caché du Roi, de sa cour, des uissants qu’il trouve ridicules.

Molière : Né à Paris en 1622, Jean Baptiste Poquelin a passé sa jeunesse dans un milieu de bourgeoisie aisée qui servira de cadre a beaucoup de ses comédies. Il reçut une éducation très complète au collège de Clermont. En 1642, il commence a reprendre la charge de son père : tapissier du roi. Brusquement, en 1643, il décide de devenir comédien. Il prend le nom de Molière et fonde la troupe de « l’illustre théatre avec Madeleine Béjart. Ils jouent des tragédies a la mode mais ne parvient pas s’imposer dans Paris, il est emprisonné a plusieurs reprises pour dettes.

Il part alors en Province pour 13 ans ou la troupe connait de petits succès et permet à Molière de développer ses talents. De retour à paris, en 1658, il attire l’attention de Monsieur, le frère du Roi, qui leur accorda sa protection. Pendant cette période faste, il écrit les « Les précieuses ridicule» et « L’école des femmes Y. I épouse Armande sœur de Madeleine Béjart en 1662. Durant cette période il côtoie des comédiens italiens dont il apprend beaucoup. Louis XIV lui accorde une pension en 1663. Suite a cet événement e 2 italiens dont il apprend beaucoup. Louis XIV lui accorde une ension en 1663.

Suite a cet événement et aux critiques de ses rivaux sur ses piéces osées il publie deux courtes comédies dont « Le mariage forcé Tartuffe » choque beaucoup a sa parution mais n’empêche pas le roi de le compter comme l’un de ses favoris comédiens. Après une dispute avec Racine en 1665, il écrit « Le médecin malgré lui » une de ses pièces les plus connues. « Tartuffe » fut enfin représenté cette année dans sa version intégrale en 1 669 après trois de maladie pour Molière. Jusqu’en 1672, il écrit avec Lully des pièces de théâtre mêlées vec de la dance et de la musique qui plaisent au Roi.

Il produit une comédie satirique « Les Femmes savantes » en 1672 qui connut de nombreux triomphes. Il sombre dans la misére petit a petit car le Roi préfère Lully, il perd son fils et son amie Madeleine Béjart. En 1673 il s’écroule sur scène et meurt quelques heures plus tard. Ses pieces etaient très differentes. Certaines connurent un succès sans équivalent et d’autres furent censurées. Molière aimait beaucoup se moquer des gens, il le fit pour les médecins, les bourgeois, les précieuses. Voltaire: François-Marie Arouet, dit Voltaire, né le 21 novembre 1694 ? Paris.

Il vient d’un milieu bourgeois, son père était notaire. Il fait de brillantes études chez les jésuites de Louis-Le-Grand. Il sort à 17 ans et commence à fréquenter les cercles littéraires. Il plait beaucoup à tel point qu’on se dispute sa compagnie. Il 3 fréquenter les cercles littéraires. Il plait beaucoup à tel point qu’on se dispute sa compagnie. Il fréquente la société du Temple, ou il se persuade qu’il est noble et n’a rien à voir avec les Arouet. Il ne peut s’empêcher de faire des vers injurieux sur es relations amoureuses du Régent et de sa fille ce qui lui vaut un exil à la campagne puis 11 mois de Bastille.

A sa sortie il veut devenir célèbre dans les genres les plus nobles de la littérature de son époque : la tragédie et la poésie épique pour cela il écrit « Œdipe œuvre a succès immense. Suite a une altercation avec un noble, il s’exile en Angleterre ou il deviendra un philosophe. Son retour en France en 1 728 est difficile. Après quelques ratés il publie les lettres philosophiques en 1738. Il devient membre de l’académie Nationale. Cependant « Zadig » l’oblige à s’exiler ? Potsdam sur l’invitation de Frédéric Il de Prusse, puis à Genève.

Voltaire s’installe définitivement à Ferney, près de la frontière Suisse, où il reçoit toute l’élite intellectuelle de l’époque tout en ayant une production littéraire abondante. En 1759, Voltaire publie « Candide » une œuvre qui critique l’intolérance, les guerres et les injustices. En 1778, il retourne enfin à Paris, à l’Académie et à la Comédie Française, mais épuisé par son triomphe, il y meurt peu de temps après. Il était anticlérical mais croyait en un Dieu tout puissant. Il est pour une monarchie constitutionnelle.

Les principales caractéristiques de l’art d’écrire de Voltaire sont 4 monarchie constitutionnelle. Les principales caractéristiques de l’art d’écrire de Voltaire sont son décalage avec la réalité, son ironie constante. Il utilise régulièrement des ellipses narratives et des coupures. Il est considéré comme la figure emblématique des Lumières. Victor Hugo : Victor Hugo, né le 26 février 1802 à Besançon. Fils d’un général d’Empire souvent absent, Victor Hugo est surtout élevé par sa mère. En 1819 il se fiance secrètement, contre l’avis de sa mère, avec Adèle Foucher, une amie d’enfance.

Alors qu’il est encore élève au lycée Louis Le Grand, il se fait connaitre en publiant son lere recueil de poèmes : « Odes » et obtient, pour celui- ci, une pension de Louis XVIII. En février 1829, il publie « Le Dernier jour d’un condamné » Il s’impose comme porte- parole du romantisme aux côtés de Gérard de Nerval et de Gautier et défend ardemment ce style contre le classicisme. En 1831 il publie son 1er roman historique : « Notre Dame de Paris » . En 1841 il est élu à l’Académie française. En 1843, la mort de Léopoldine le change en un personnage très triste.

Il entame ne carrière politique. Elu à rassemblée constituante en 1848, il prend position contre la société qui l’entoure : la peine de mort, la misère, l’ordre moral et religieux. C’est en 1862 qu’Hugo termine « Les Misérables immense succès populaire à l’époque. Fervent opposant au coup d’état du 2 décembre 1 851, il doit prendre le chemin de l’exil jusqu’en 1870. Victor Hugo va écrire un célèbre pam S il doit prendre le chemin de l’exil jusqu’en 1870. Victor Hugo va écrire un célèbre pamphlet intitulé « Napoléon le petit Après 20 ans d’exil, il revient en France ou il accueillit en héros.

Tête de liste des républicains à Paris, Victor Hugo est élu député mais il donne sa démission au bout d’un mois. 1872, II écrit son dernier roman intitulé « Quatrevingt-treize » qui parle des plus terribles années de la Révolution française : la Terreur. Victor Hugo est élu sénateur le 30 janvier 1876. Il défendra farouchement l’amnistie des communards. Victor Hugo meurt le 22 mai 1 885 d’une congestion pulmonaire. La cérémonie à lieu dans le « corbillard des pauvres », comme il le souhaitait, deux millions de personnes suivent son cercueil…

Il a toute sa vie œuvré pour les miséreux t était un opposant acharné de la peine de mort. Il écrivait d’une manière très forte et très lyrique. Sources : Lagarde et Michard http://www. jdlf. com/jeandelafontaine http://www. site-moliere. com/bio/1672. htm Voltaire http://fr. wikimini. org/wiki/Voltaire http://atheisme. free. fr/BiographiesNoltaire. htm http://www. toupie. org/Biographies/Voltaire. htm Victor Hugo http://www. linternaute. com/biographie/victor-hugo/ http://www. alalettre. com/victor-hugo-biographie. php http://www. jesuismort. com/biographle celebrite_chercher ‘biographie-victor_hugo-670. php