Biographie simone veil

Biographie simone veil

simonie veille Née à Nice (France) le 13/07/1 927 Femme courage à l’adolescence tragique, simonie veille est l’une des figures politiques françaises les plus populaires. Légalisant l’avortement en 1975, elle a été la première présidente du Parlement européen (1979) et la première femme ministre d’État 11993). simonie jacobin naît à Nice le 13 juillet 1927 au sein d’une famille pavé. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, elle est déportée auscultait à l’âge de 17 ans et y perd sa mère. Après sa libération, elle entrée

veille et entre dans la la première femme à ce du Conseil supérieur professionnelle et se ait, épouse antenne 1 est _ ? Sa retire générale e ascension entérites l’amènent être nommée ministre de la Santé sous la présidence de avaler agissais d’estains. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, simonie veille fait voter la loi sur la légalisation de FIGÉ en 1975. Sa popularité ne cesse alors de croître. Sur le plan extérieur sévère toi vie nixe page extérieur, simonie veille se positionne largement en faveur de union européenne.

C’est la raison pour laquelle, en 1979, elle participe aux premières élections européennes, représentant la liste de l’Union pour la démocratie française (TUF). Élue

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
députée, elle est ensuite amenée à présider le Parlement européen lesquels 1982. En 1993, elle rejoint le gouvernement d’adorera balader en tant que ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville, puis devient membre du Conseil constitutionnel en 1998 pour une durée de neuf ans.

Particulièrement active, simonie veille est également présidente de la Fondation pour la mémoire de la shah de 2000 à 2007 et membre du conseil d’administration de ‘OFFRIR (Institut français des relations internationales). En 2007, elle a exprimé son soutien pour encollais sarraus lors des présidentielles. simonie veille présente sa candidature à l’Académie française en octobre 2008. Elle est élue et reçue parmi les « Immortels » dès le premier tour du scrutin. En 2012, elle est la première adhérente au parti DI de Jean lois brol.