biographie Ionesco

biographie Ionesco

Fiche lecture « Rhinocéros » de Eugène Ionesco Biographie de Eugène Ionesco : Né à Slatina en Roumanie d’un père Roumain et d’une mère Française, il passe son enfance en France. Il y écrivit à onze ans ses premiers poèmes, un scénario de comédie et un « drame patriotique En 1925, le divorce de ses parents devait le conduire à retourner en Roumanie avec son père. Il fit là-bas des études de lettres françaises à l’université de Bucarest, participant à la vie de diverses revues avant-gardistes.

En 1950, sa première ?uvre dramatique, La Cantatrice chauve, sous-titrée « anti-pièce était représentée a sa création, cette par le théâtre contempo théâtre de l’absurde et le grotesque recèl Swipe v les. Échec lors de blement marquer ‘un des pères du « laquelle le non-sens et métaphysique, présente dans la plupart des pièces du dramaturge. Citons, entre autres, La Leçon (1 950), Les Chaises (1952), Amédée ou comment s’en débarrasser (1 953), L ‘Impromptu de l’Alma (1956), Rhinocéros (1959), dont la création par Jean-

Louis Barrault à IOdéon-Théâtre de France apporta à son auteur la véritable reconnaissance. Viendront ensuite Le Roi se meurt (1962), La Soif et la Faim (1964), Macbeth (1972). Auteur de plusieurs ouvrages de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
réflexion Sv. ‘ipe to sur le théâtre, dont le célèbre Notes et contre-notes, Eugène Ionesco connut à la fin de sa vie cette consécration d’être l’un des premiers auteurs à être publié de son vivant dans la prestigieuse bibliothèque de la Pléiade. Eugène Ionesco fut élu à l’Académie française le 22 janvier 1970, ar 18 voix contre 9 à Jules Roy, au fauteuil de Jean Paulhan.

Il fut reçu par le professeur Jean Delay, le 25 février 1971. Il est mort le 28 mars 1994. Courant théâtrale de l’œuvre Rhinocéros appartient au courant théâtrale de l’absurde dont Ionesco est, avec Beckett, l’un des chefs de file. Apparu dans les années 50, ce théâtre met en scène l’absurdité de l’existence, qui ne peut se solder que par la mort. Le traumatisme de la Seconde Guerre mondiale a sans doute contribué à forger cette vision pessimiste du monde.

Dans les pièces de Ionesco ou de Beckett, les personnages sont dans l’incapacité de trouver un sens à leurs actes ou à leurs mots : souvent cela fait rire, mais ce rire est noir et renvoie à des sujets très graves : – Les régimes totalitaires (Ionesco dénonce les régimes totalitaires en montrant dans la pièce l’attitude passive des gens face à la « rhinocérite » et la domination). – Le conditionnement de Ihomme : dans la pièce, tous les personnages, à l’exception de Bérenger, finissent par adhérer à la totalité, à l’uniformité. 2