Bigraphie victor hugo

Bigraphie victor hugo

Victor-Marie Hugo, ne le 26 fevrier 1802 a Besancon et mort le 22 mai 1885 a Paris, est un ecrivain, dramaturge, poete, homme politique, academicien et intellectuel engage francais, considere comme le plus important des ecrivains romantiques de langue francaise et un des plus importants ecrivains de la litterature francaise. Victor Hugo occupe une place exceptionnelle dans l’histoire des lettres francaises et domine le dix-neuvieme siecle par la diversite, l’ampleur et la duree de ses creations litteraires.

Il est en effet poete lyrique avec des recueils comme Odes et Ballades (1826), les Feuilles d’automne (1832) ou les Contemplations (1856), celebres pour l’evocation de sa fille Leopoldine morte, mais il est aussi poete engage contre Napoleon III dans Les Chatiments (1853) ou encore poete epique avec La Legende des siecles (1859 et 1877). Il est en meme temps un formidable romancier du peuple, avec par exemple Notre-Dame de Paris (1831) ou les Miserables (1862), et un theoricien du drame romantique qu’il illustre pendant une decennie avec principalement Hernani en 1830 et Ruy Blas en 1838.

Son ? uvre monumentale comporte egalement des discours politiques a la Chambre des pairs, par exemple sur la peine de mort, sur l’ecole ou sur l’Europe, des recits de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
voyages (Le Rhin, 1842 ou Choses vues , posthumes, 1887 et 1890), et une correspondance abondante. Victor Hugo a fortement contribue au renouvellement de la poesie et du theatre en tant que chef de file du mouvement romantique ; il a ete admire par ses contemporains et l’est encore meme si il a ete aussi conteste par certains auteurs modernes pour les surabondances presentes dans ses textes.

Il a aussi permis a de nombreuses generations de developper une reflexion sur l’engagement de l’ecrivain dans la vie politique et sociale grace a ses multiples prises de position qui le condamneront a l’exil pendant les vingt ans du Second Empire. Ses choix, a la fois moraux et politiques, e la deuxieme parie de sa vie et son ? uvre hors du commun ont fait de lui un personnage emblematique que la Troisieme Republique a honore a sa mort le 22 mai 1885 par des funerailles nationales grandioses qui ont accompagne le transfert de sa depouille au Pantheon, le 31 mai 1885