bhhgg

bhhgg

Intewiew – Arnold Schwarzenegger, le gouverneur de Californie vient de signer un ambitieux plan de réforme de 1 milliards de dollars destiné à mieux gérer les ressources de l’État en eau. Peter Wisjman, chef de projet pour le bureau californien d’Arcadis, cabinet de conseil hollandais spécialiste des aménagements hydrauliques, fait le point pour Terra eco sur la crise de l’eau dans l’Ouest américain et les enjeux de cette réforme.

Le Baromètre de cet article ÉCOLOGIE SOCIÉTÉ SUR LE MEME SUJET « On a fait du PIB le s « On ne demande pa « On spécule autant ÉCONOMIE Swipe v es availleurs sur les (… ) « La question écologique ne supplante pas les autres, Terra eco : Pourquoi parle-t-on d’une crise de l’eau en Californie ? Peter Wisjman : « Le problème est lié pour l’essentiel à un déséquilibre entre l’offre et la demande, les ressources et les besoins en eau. La Californie du Nord reçoit des précipitations alors que le sud de l’État consomme l’essentiel de l’eau (agriculteurs en tête).

Au lendemain de la ruée vers l’or, lorsque l’agriculture est devenue la principale activité économique de État, la Californie s’est équipée d’un système e canaux, barrages et aqueducs afin d’acheminer l’eau du

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
nord vers le sud. Grâce à ce système d’irrigation combiné à un climat californienne produit 45% des fruits et légumes consommés aux États-Unis. Or ce système d’approvisionnement en eau du nord vers le sud ne parvient plus à subvenir aux besoins des 37 millions d’habitants que compte la Californie.

Jautant que ce système d’irrigation est menacé… « Oui. Le delta, qui constitue le point de rencontre entre les deux plus gros fleuves californiens (la Sacramento river et la San Joaquin river) et l’océan Pacifique, source principale d’irrigation our la vallée fertile, est un système particulièrement fragile. Ses 1 700 km de digues construites il y a plus d’un siècle sont particulièrement délabrées et l’essentiel de la région du delta se situe à 6 à 7 mètres en dessous du niveau de la mer.

Si les digues venaient à rompre, la région serait totalement inondée et nous nous retrouverions en présence d’un gigantesque lac intérieur. Le système d’approvisionnement en eau du nord vers le sud serait détruit. Or il n’y a jamais eu en Californie de système de gouvernance adéquat pour réaménager le delta. Il s’agit d’une uestion pour l’essentielle politique et c’est donc aujourd’hui ? l’État californien de décider du sort du delta et de mieux gérer les ressources en eau.  » Quelles sont les solutions préconisées par le plan que vient d’adopter par rassemblée législative californienne ? Le grand débat à l’heure actuelle est de savoir comment consolider les digues et protéger au mieux le delta en cas de tremblement de terre majeur mais aussi suite à une montée des eaux due au réchauffement climatique. Arnold Schwarzenegger s’est déclaré en faveur de la construction d’un canal périphérique fin de ne plus compter uniquement sur le delta pour l’approvis 2 construction d’un canal périphérique afin de ne plus compter uniquement sur le delta pour l’approvisionnement en eau de la Californie du sud.

Or si la réforme adoptée par l’Assemblée californienne prévoit d’étudier la faisabilité d’un tel canal elle ne finance pas sa construction car il s’agit d’un point très controversé. Les agriculteurs californiens estiment que la construction de ce canal inciterait les gouvernements fédéral et californien à ne pas investir dans le renforcement des digues qui rotègent leurs terres agricoles. La Californie doit choisir entre un stockage plus important de l’eau et une diminution de son activité agricole.

Pour faire face à la diminution de la couverture neigeuse des sommets et des capacités naturelles de stockage dues au réchauffement climatique, Arnold Schwarzenegger souhaite aussi construire de nouveaux réservoirs et donc de nouveaux barrages (ce qui lui vaut d’être critiqué par les associations environnementales) même si à court terme l’assemblée californienne en adoptant ce plan sur l’eau a mis l’accent sur des rojets de conservation.

Le plan californien pour l’eau : Cette réforme, qui sera soumise aux électeurs californiens en novembre 201 0 et devra être financée par l’émission de bons d’État, obligera notamment les villes à réduire leur consommation en eau de d’ici à 2020. Elle créera également un comité de sept membres chargé de gérer l’épineuse question de la restauration du delta San Joaquin- Sacramento, principale source d’approvisionnement en eau douce de l’État. Et la Californie s’engage enfin à mesurer ses réserves d’eau souterraine. 3