Association les Petits Princes

Association les Petits Princes

Table des matières L’origine de PAssociation les « Petits 2 Princes » La mission de l’Association les « Petits Princes Le fonctionnement de l’Association . Parcours d’un Exemples de rêves réalisés . Amélie, 28 ans, Fan d « Urgences » p g traineau 6 Balade en chiens de Rencontre avec Justin Bieber . Un peu plus près des étoiles… 7 réalisant les rêves d’enfants gravement malades que le déclic a eu lieu et que Marie et Dominique décident de créer une Association avec le même objet en France.

Elles rencontrent Frédéric d’Agay, petit neveu d’Antoine de Saint Exupéry, qui soutient le projet en leur accordant le droit ‘utiliser le nom « Petits Princes ». L’Association Petits Princes est née, et avec elle, le rêve ? l’hôpital est devenu envisageable en France. La mission de l’Association les « Petits Princes » La mission de l’Association est de permettre à des enfants gravement malades de réaliser les rêves qui leur tiennent à cœur. Les enfants suivis par l’Association ont une maladie lourde, ont un cancer ou une leucémie et ont une maladie génétique. Ils ont entre 3 et 18 ans. es enfants suivis vivent en province. Rencontrer son sportif ou son artiste préféré ou nager avec des auphins permet à

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
l’enfant de parler d’autre chose que de la maladie, de se projeter dans ravenir et de trouver une énergie supplémentaire pour se battre. Le fonctionnement de l’Association L’Association met en œuvre les rêves personnels de chaque enfant. Cest du sur-mesure ! La mise en œuvre du rêve prend généralement plusieurs semaines, plusieurs mois, de façon à ce que l’enfant puisse y penser pendant les moments plus difficiles et puisse se projeter dans l’avenir vers un événement positif.

Les médecins décalent parfois la date d’un traitement lourd après le rêve lorsqu’ils onsidèrent que l’enfant sera lus fort psychologiquement s’il a réalisé son r 2 lorsqu’ils considèrent que l’enfant sera plus fort psychologiquement s’il a réalisé son rêve avant le traitement. Une caractéristique essentielle de l’Association est le suivi des enfants dans la durée. A partir du moment où un enfant devient un « petit prince » ou une « petite princesse », « Association est à ses côtés tout au long de la maladie et renfant va pouvoir réaliser plusieurs rêves, en fonction de ses traitements et hospitalisations.

A chaque fois que l’enfant va moins bien, l’Association met en place un utre rêve. L’objectif est également d’impliquer toute la famille dans la réalisation du rêve. Lorsqu’un enfant est gravement malade, il est fréquent qu’un parent s’arrête de travailler pour s’occuper exclusivement de lui, ce qui amoindrit les ressources financières du foyer et fragilise le noyau familial. Il arrive aussi qu’un des deux parents doive parfois s’éloigner de la famille pendant plusieurs semaines lorsque l’enfant est hospitalisé dans une ville lointaine.

Les frères et sœurs ont donc parfois du mal à accepter que leur frère ou sœUr occupe toute l’attention de leurs parents. Le rêve devient alors un élément positif qui se réalise grâce à l’enfant malade et qui permet de resserrer les liens familiaux. Les rêves permettent aussi aux autres de considérer l’enfant malade comme celui grâce à qui un événement positif arrive. L’Association suit, par exemple, un enfant qui était rejeté par les élèves de sa classe à cause de sa différence. Son rêve était de rencontrer son joueur de football préféré.

Ce 3 son joueur de football préféré. Cette rencontre a eu lieu et a été médiatisée. Suite à la réalisation de ce rêve, il est devenu la star de son ?cole, tous les enfants voulaient venir chez lui afin de voir les photos qu’il avait prises avec le joueur ! 72 bénévoles travaillent pour l’Association, dont la moitié dans l’équipe des rêves. Les bénévoles sont présents deux jours par semaine au siège de l’Association et sont également disponibles les jours où les rêves des enfants qu’ils suivent se réalisent.

Dans la mesure où l’Association est aux côtés des enfants durant plusieurs années, elle demande aux bénévoles de s’engager pour une période de deux ans au minimum pour ne pas que l’enfant change ‘interlocuteur régulièrement. L’Association recherche toujours d’autres bénévoles afin de répondre aux demandes de rêves de plus en plus nombreuses. Elle a également une équipe hôpital qui est en contact avec les 150 hôpitaux avec lesquels elle est en lien. Cette équipe se rend fréquemment dans les hôpitaux pour rencontrer les nouveaux médecins, instituteurs, assistantes sociales, infirmiers.

L’Association emploie également 19 salariés permanents qui travaillent au sein des fonctions support (finance, comptabilité, communication, partenariats, etc. ), et à la direction. Parcours d’un rêve Exemples de rêves réalisés D Amélie, 28 ans, Fan de la série « Urgences » Accompagnée par l’Association de uis septembre 1998 4 Accompagnée par PAssociatlon depuis septembre 1998 « J’allais avoir 18 ans et ma chambre d’hôpital était couverte de posters de la série « Urgences « J’étais une fan absolue de la série.

Mon plus grand rêve était de rencontrer les acteurs de cette série. J’ai alors contacté l’Association et me suis envolée pour Los Angeles en Californie. Je n’y croyais pas ! Je me souviens de tout : de mon arrivée sur le sol américain, e ma chambre d’hôtel remplie de ballons de « Bienvenue des studios. C’était féerique, rréaliste ! L’équipe d’IJrgences m’a accueillie comme si elle me connaissait. J’avais l’impression de faire partie intégrante de leur équipe. J’ai même eu un rôle de figurante : une infirmière.

Je ne touchais plus terre ! C’était là mon meilleur souvenir. Je faisais une option théâtre au lycée et j’ai eu une révélation sur le tournage. C’était une vie que j’avais envie de vivre ! Par la suite, Petits Princes m’a proposé d’assister au doublage en français de la série Urgences et de figurer dans les éries policières PJ et Navarro. Aujourd’hui, je travaille pour un théâtre privé et je continue à monter sur scène. Je suis à la fois dans les coulisses et sous les projecteurs. Je vis de ma passion !

Le rêve a été le début et depuis ça ne fait qu’évoluer. CAssociation m’a apporté le soutien dont j’avais besoin durant ma maladie et m’a aidée à surmonter les épreuves. La réalisation de mes rêves m’ont permis… de réaliser mon rêve professionnel, il n’y a pas d’autres mots. D’ailleurs, je ne les trouve pas (les m S réaliser mon rêve professionnel, il n’y a pas d’autres mots. ailleurs, je ne les trouve pas (les mots). ‘Association m’a donné de l’espoir, de l’envie. Elle m’a permis d’imaginer le futur de manière encore plus concrète.

C’est un peu comme ma deuxième famille. Je n’aurais jamais imaginé qu’ils seraient encore présents plus de dix ans après. Les bénévoles sont là tout le temps, ils prennent régulièrement de mes nouvelles. Je suis pour eux, « Amélie d’Urgences Dès que je peux aider, je le fais avec plaisir. J’ai organisé une pièce de théâtre dont les fonds ont été reversés à l’Association, participé comme bénévole à des évènements… Je suis frustrée de ne pas pouvoir leur rendre tout ce qu’ils m’ont offert.

Ce que je fais aujourd’hui en aidant l’Association, je le fais pour les futurs petits princes. » Û Balade en chiens de traineau Alexis, 15 ans, réalise son 2ème rêve, faire du chien de traineau en famille. û Rencontre avec Justin Bieber 3 « Princesses » rencontrent leur Star, Justin Bieber qui va chanter pour eux. 0 Un peu plus près des étoiles… Abel, 7 ans, rêve de devenir cosmonaute pour pouvoir remplir une grande mission terre si elle se casse en deux  » ! D A bord du Queen Mary 2 Flavien a pu visiter le Quee . « Sauver la 2007.