Argumentation Cours L Ve

Argumentation Cours L Ve

‘exposé, base de l’argumentation Cexposé permet d’aborder un sujet précis durant un temps déterminé face à un public ciblé par l’intermédiaire dun discours ordonné. La préparation de l’exposé A. L’auditoire Tout exposé a pour but de remporter l’adhésion du public auquel il est destiné. Il faut donc identifier l’auditoire (collaborateurs, supérieurs, grand public, spécialistes… ) de manière à adapter son vien « ext langage en fonction de Ses centres d’intérêt De son niveau culturel De son âge et de ses De même, le nombre nt l’auditoire conditionnera la faço e S. . p next page B. Les contraintes tec La salle sa taille, l’agencement des tables et des chaises. Le matériel : au préalable, il faudra veiller à la disponibilité du matériel nécessaire et à son bon fonctionnement (rétroprojecteur, vidéo projecteur, TV et magnétoscope… ). C. La recherche de documentation Après avoir ciblé le sujet, la recherche de documentation peut se réaliser à partir de journaux, de revues, de sites Internet, de documents, chiffrés ou non, que vous avez réalisés…

La construction du plan L’exposé doit toujours être structuré. 1. L’introduction Elle résumera l’objectif et et annoncera le plan de l’exposé. C’est elle qui donne le ton ? l’intervention. L’entrée en matière fixe

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
l’attention : il s’agit de faire l’intérêt de l’auditoire. 2. Le développement Il faut faire un plan logique et clair, très détaillé. A la fin de chaque partie, une brève synthèse est indispensable U ne phrase de transition doit annoncer la partie suivante . 3.

La conclusion Résumer les points essentiels Ouverture sur la problématique abordée Ensuite, pour garder le contact avec l’auditoire, le solliciter pour des points à éclaircir ou des questions qui restent en suspens Pour remercier l’auditoire. Les supports Les notes Un plan très détaillé et minuté, des fiches pour l’introduction et la conclusion. Les supports visuels Ils aideront l’auditoire à mieux suivre l’exposé en fixant certaines informations à l’aide de documents à distribuer, de transparents, de séquences vidéo… Le plan de l’exposé des tableaux, des schémas… Pourront être visualisés. L’entraînement Dans un premier temps, la rédaction de la totalité de Hexposé s’impose. Cela permettra d’approfondir le sujet, de clarifier et de relier les idées principales. Ensuite, à partir de cette rédaction, un plan détaillé et minuté sera réalisé. Dans un troisième temps , un entraînement à voix haute et chronom 2 détaillé et minuté sera réalisé. chronométré est nécessaire. Il est conseillé de le faire devant une ou plusieurs personnes ou de s’enregistrer.

C’est le meilleur moyen de vérifier que le temps prévu est respecté et que la parole est audible. L’oral lui-même Quelle que soit la qualité de l’exposé, ce qui compte, avant tout, c’est la prestation orale. L’orateur devra donc dominer l’angoisse liée à la prise de parole en public. Les conseils : avoir une attitude détendue et souriante, une gestuelle en adéquation avec le langage, un regard qui balaye ‘auditoire. Introduction : Présentation du sujet et annonce du plan.

La première minute conditionne l’image que le public aura de vous, les mots employés devront le convaincre d’écouter avec attention. Développement : Chaque partie sera présentée, expliquée et illustrée à l’aide de supports visuels. Avant de passer à la partie suivante, il est nécessaire de résumer la précédente et de faire une transition. Pour éviter la monotonie, il faut varier le rythme, la tonalité se la voix, avoir une gestuelle adaptée, faire des pauses. Conclusion : Les points essentiels seront résumés 3