argumentaire prise de rendez vous traitement de l eau Dissertations et mémoires

argumentaire prise de rendez vous traitement de l eau Dissertations et mémoires

argumentaire prise de rendez vous traitement de I eau Dissertations et OFFICE INTERNATIONAL DE L’EAU Développer les Compétences pour mieux Gérer l’Eau ETUDE ECONOMIE D’EAU » D4DCUJPr AGENCE DE L’EAU LOIRE-BRETAGNE DIRECTION DES COLLECTIVITES LOCALES Rapport n03 Fiches a… Tartuffe introduction Premium Le courant littéraire de Tartuffe (1 669): Le classicisme, courant majeur du XVIIè. sous le règne de Lculs Xl. e La pièce respecte les règles classlques du théâtre héritées de l’Antiquité (règle des 3 unités et bienséance). Comme dans toutes le contrat de travail droit des affaires

Analyse de pratique Situation La situation se déroule à Ihdpital au service de gastra entérologle où j’effectue mon stage depuis six semaines. La semaine d’avant les infirmières m’avalent reproché de n-féparplller dans mon travail et redac francais poilu Prem lum Verdun, Le 9 mars 1 915 Ma chère Douce le ne peux pas m’empêcher de te dire que je Suis dans très mauvaise position, je le martyr, j’avais bien raison de te dire de partir valait mieux être mort que blessé, destin Introduction Amorce : Le théâtre, par ses artifices matériels et ses conventions, emble nous écarter du réel et de la vérité.

Les termes jeu etjouer indiquent bien ce côté factice et illusoire.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Problématique : Mais le théâtre n’est-il qu’artifi… la performance études diagnostic sont indispensables car elles – formation permettent de connaître l’état initial et d’évaluer les – valorisation mesures à prendre Equipements – la mise en place d’équipements hydro-économes n’est Moyens (toujours associés pleinement efficace que si elle est associée ? opérationnels avec une action de l’implication des acteurs concernés (usagers, ommunication) techniciens… , qui peut prendre diverses formes (formation, éducation… ) – la définition d’indicateurs, indispensables à l’évaluation, doit intervenir dès la définition de l’opération Evaluation et suivi Il est donc important d’insister sur cette globalité auprès des publics cibles Insister aussi sur l’importance de tirer les enseignements de l’opération pour le maître d’ouvrage lui-même afin d’évaluer, de recadrer l’opération et d’en quantifier les résultats pour les acteurs (usagers, agents des services… qui ont été mpliqués : il est important qu’ils connaissent les résultats pour l’extérieur : le public, les partenaires, les pairs : il faut valoriser les résultats et partager les expériences pour duplication pour l’Agence afin de constituer une « banque » des opérations et solder le dossier Office International de l’Eau 2 40 Il s’agit de marges de progression moyennes sur les seules Potentiel de consommations, par référence aux ratios proposés ci-dessus. éduction des consommations Cela n’intègre donc pas les améliorations liées ? la résorption de fuites, qui n’impactent pas les consommations. Lorsque c’est possible un coût moyen pour des actions est propose, ? Coût indicatif partir d’exemples observés. Il est essentiel de fixer des indicateurs de suivi dès l’élaboration de l’opération, afin d’évaluer la situation initiale puis les évolutions obtenues. Quelques indicateurs sont proposés à titre d’exemple.

Les indicateurs doivent être simples d’utilisation (pas de calculs complexes), non ambigus (ex : les consommations quotidiennes d’une ndicateurs école sont-elles calculées sur la base de 365] ou seulement sur de suivi jours d’enseignement ? et facilement compréhensibles par tous (pour communiquer sur les résultats auprès des usagers et du public). Des indicateurs qualitatifs devraient également être utilisés, notamment pour mesurer la satisfaction des usagers, leurs changements de comportements..

Ecoles Environnemental et social 3 40 motivations propres à chaque usage. Ex : les hôteliers sont plus réceptifs aux arguments sur l’image de leurs établissements, notamment auprès de la clientèle étrangère ; les services techniques d’une collectivité sont sensibles à la réduction des risques de vandalisme observée orsque les équipements d’arrosage sont enterrés, etc. Acteur AELB Etat Région Départ.

Commune Europe Autre Possibilité de x financement Type d’intervention Taux Cette rubrique récapitule les sources de financement possibles. Elle est à compléter selon les politiques d’aides de chaque acteur (Région… ), qui varient d’un territoire à l’autre. Les financements européens dans ce domaine relèvent a priori seulement de programmes spécifiques (ex : actions démonstratives du programme LIFE). Etude sur les économies assin Loire-Bretagne – 2005 – Rapport 3

Etude sur les économies d’eau dans le bassin Loire-Bretagne – 2005 — Rapport 3 s 0 personnel technique Sensibiliser les usagers Prévoir une méthode d’évaluation Afficher, publier, diffuser régulièrement les résultats Démonstration : faire connaitre le matériel hydro-économe avec une action de Compteurs : suivi des consommations des divers usages Equipements hydro économes Changements technologiques : remplacement de systèmes ? eau perdue… Techniques « alternatives » : récupération d’eau de pluie… Un bilan est à prévoir pour évaluer les actions, les valoriser t les mutualiser.

II permet également de solder Popération. (1) Tous les élèves doivent bénéficier d’une éducation ? l’environnement vers un développement durable (EEDD) de 10 heures sur l’ensemble de leur parcours scolaire, de l’école primaire au lycée. Les temps forts de cette sensibilisation seront intégrés dans le projet d’école ou d’établissement. Un document d’accompagnement pédagogique destiné aux enseignants doit être diffusé dans tous les établissements scolaires. Dans ce cadre, les élèves doivent réaliser des projets appliqués ? l’établissement.

La maitrise des consommations d’eau se prête tout particulièrement à cela : mise en place du suivi, prise de conscience des consommations sensibilisation à la gestion économe et rationnelle de 6 0 faut donc tenir compte des caractéristiques de chaque établissement Sources Villes de Lorient, Douarnenez CC de Lannion-PerrosGuirrec Dire d’expert Moyenne estimée : 20% (de 15 à 37% observées dans les villes 3 Pontivy, Brest pilotes bretonnes), soit m /élève/an Environ 1,70 /élève/an (base lm = 2,80 , prix moyen dans le bassin) Dire d’expert Ville de Rennes

Installation de 371 boutons poussoirs dans les écoles de Rennes : 17 700 (48 ‘système). Baisse des consommations de 33% Dires d’expert Deux-tiers des opérations menées dans des établissements scolaires auraient un temps de retour inférieur à 6 mois. m consommés/élève/an m économisés/élève/an m consommés/repas/an (si cantine sur place) m économisés/repas/an (si cantine sur place) Indicateurs nombre de fuites réparées/an 0 proximité géographique favorisant la connaissance précise des lieux par les agents municipaux.

L’administration est très sensible aux économies potentielles sur ses actures. Améliorer la gestion et maîtriser la ressource en eau : prélever moins d’eau et ainsi préserver les milieux aquatiques Construire et entretenir moins d’infrastructures : forages, stations de traitement et d’épuration Fédérer la communauté éducative autour d’un projet commun : le personnel technique, administratif, éducatif, les écoliers, les parents…

Apporter de nouvelles compétences pour les agents techniques : formation pour la connaissance et l’entretien du petit matériel, responsabilisation au travers du suivi des consommations et des équipements S’appuyer sur les actions de développement durable (rappel : 10h obligatoires par cursus – cf. emarque (1 ) ci-dessus) pour impliquer les jeunes et le personnel éducatif Faire évoluer les comportements du personnel et des élèves peut générer des économies d’eau domestique et une sensibilisation à une meilleure gestion Technique Bonne gestion de l’établissement Avoir des équipements techniques de qualité pour avoir un bon rendement Augmenter la durée de vie des équipements : par exemple en maîtrisant la pression, on limite la dégradation des équipements Economique 40 otiver et impliquer les acteurs, la commune peut partager les benéfices obtenus avec l’établissement. 005 – Rapport 3 diffuser régulièrement les résultats Démonstration : faire connaître le matériel hydro-économe Techniques « alternatives » : récupération d’eau de pluie.. et les mutualiser. Il permet également de solder l’opération. l’établissement. La maîtrise des consommations d’eau se prête conscience des consommations, sensibilisation à la gestion économe et rationnelle de l’eau… BO n028 du 15 juillet 2004 – http://www. education. gouv. fr/bo ‘mentor/acc. htm 0 0