Approche global et environnement des entreprises

Approche global et environnement des entreprises

Le but de l’entreprise est d’atteindre l’efficacité maximale afin de minimiser ses coûts et de réaliser des profits. Pour cela, elle recherche la meilleure cou sébile des facteurs de ce fait, votre lycée est une organisation structurée (chacun a sa place et sa fonction dans l’établissement), composée d’un ensemble d’éléments (organiques et non organiques) en relation entre eux en vue d’atteindre un objectif (éduquer et former les élèves, en faire des bacheliers… ) cette organisation est appelée également un système.

Selon joule de arrosa, un système est « un ensemble d’éléments en interaction dynamique organisé en fonction d’un but un lycée, mais aussi une entreprise sont considérés comme des systèmes. 4. Le système-entreprise e système-entreprise comporte deux types de composants : Des composants structuraux : un territoire délimité, des élément matériels et humains, des réseaux de communication…. Des composants fonctionnels : des flux d’énergie, d’information, e archaïsmes circulant entre les unités du système, des moyens de contrôle de la bonne marche du système….

C’est en transformant efficacement les flux (ou ressources) que le système-entreprise est susceptible d’atteindre les objectifs qu’il s’assigne. Ce processus peut être décrit par les opérations suivantes : Opération 1 : le système-entreprise transforme les flux Opération

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
2 : le système-entreprise s’ajuste pour atteindre les objectifs fixés 30 comités d’études d’information et de Coordination – commissions d’enquête es organes réglementaires : ex. – conseil d’administration .

Les liaisons es types de liaisons entre organes permanents peuvent être : Hiérarchique : autorité d’une personne sur la totalité de affective d’une autre. Fonctionnels : autorité de compétence d’une personne sur une autre, limitée à son domaine de spécialité. De conseil : il s’agit de spécialistes qui assistent un membre de la hiérarchie dans ses décisions. 2. Rentrerais est un système ouvert L’entreprise est en relation avec son environnement économique, technologique, fiscal,. . Par des flux d’entrée et des flux de sortie. Flux d’entrée : Facteurs de production (ex. Main d’?ouvre, matériel, matière premières) Financiers (capitaux) D’information (ex. : technologies nouvelles, législation, études de marché,…. ) Flux de sortie : Produits et services, Financiers (dépenses, revenus D’information (publicité, bu 4 30 matières, de produits et d’information est tributaire de la bonne gestion de l’élément humain.

Le pilotage moderne consiste mieux cibler l’action afin de mobiliser les hommes pour une plus grande productivité, une meilleure qualité et un faible coût social. Il. LE RÔLE SOCIAL DE L’ENTREPRISE Pendant longtemps, le facteur travail a été considéré par les entreprises comme un facteur de production comme les autres, régresseraient a émergé le rôle vital des hommes et des groupes de travail dans la bonne marche de l’entreprise. 3. Limites de L’SOT et nécessité de revaloriser le travail humain FAIM.

taller, au début siècle, et ses successeurs considèrent que pour obtenir le maximum du facteur travail, il faut : Une division des tâches qui conduit au travail à la chaîne ; Une rémunération individuelle basée sur le rendement ; Une structure hiérarchique rigide. Cette forme d’organisation du travail, appelé organisation scientifique du travail (SOT) conduit à de nombreux sifflotements : mauvaise qualité du travail, absentéisme, grève…

Une grand part des ces dysfonctionnement sont dus à l’absence de prise en compte à la fois de l’homme en tant qu’individu et de l’homme faisant partie intégrante d’un groupe social. 3. La dimension sociale de l’entreprise A côté de la création d’me lois et de la distribution des revenus, l’entreprise à un emplir vis-à-vis de son Une politique sociale à même de satisfaire et de revenir en aide au salarié (service médico-social, centre d’estivale et de villégiatures, prêts immobiliers, prêts au mariage, prêts pour chats de pellicules, voyage aux lieux saint de l’Islam,… . La prise en compte de la dimension social de l’entreprise conduite à la mise en place d’une « Gestion des ressources humaines » qui se substitue à la politique du personnel. 3. La protection sociale dans Rentrerais : la législation du travail la législation sociale (droits du travail ) accompagne,précède quelque fois,les évolutions enregistrées dans l’entreprise . Ainsi le droit réglemente entre autres : les conditions de travail des domaines aussi variés que la représentation des salariés,la négociation ou encore la participation aux bénéfices.

il. LE BILAN SOCIAL DE L’ENTREPRISE L’homme constitue la principale richesse des l’entreprise modernes. L’épanouissement et la fructification du « capital humain » donne lieu à un ensemble d’actions menées par l’entreprise en faveur de cette dernier. Ces actions traduisent une situation sociale dans l’entreprise qui apparaît à travers la lecture du bilan social. 1. Fondements et buts de l’établissement d’un bilan social a. Fondements L’établissement d’un bilan social est obligatoire en France depuis 1977 (code de travail art.

ALLA-3 dalla) pour toute entreprise dont le nombre de salariés est au moins égal à 300 L’entreprise américaine, faute d’obligation légale, ne tiennent pas une comptabilité sociale. 6 0 Mesurer l’évolution de la part des salaires par rapport à la valeur ajoutée. Étudier l’évolution des effectifs de l’entreprise dans le temps Comparer les bilans sociaux des entreprises de la même branche ou de même secteur Voir celle qui paie le mieux Celle qui dépense le plus pour la formation Celle qui pratique une politique de urbanisation et d’automation 2. Notent et implication du bilan social a. Contenu du bilan social les données du bilan sont regroupées dans les sept grandes briques suivantes : l’emploi, la rémunération et charges accessoires ; les conditions d’hygiène et de sécurité ; les autres conditions de travail ; la formation ; les relations professionnelles ; les autres ??uvres sociales de Rentrerais. Bu. Implication du bilan social Le bilan social décrit la situation de Rentrerais sur le plan social, enregistre les réalisations effectives et mesure les changements intervenus au cours de l’exercice.

I permet en outre de : Informer des dirigeant et le personnel sur la situation social un moment donné ; faire des choix stratégiques dans le domaine accola ; développer le concertation dans une entreprise où on fait de plus en plus appel au personnel pour définir les objectif ; contrôler la réalisation des objectifs sociaux en comparant deux ou plusieurs bilans successifs. De cette dernier . Ce coût social peut être considéré comme lié directement ou indirectement à la production. . Coût social lié directement à la production Il s’agit essentiellement de la rémunération du personnel et des charges sociales rattachées à cette rémunération. Rémunération du personnel : Elle est composée de : Salaires (à l’heure, à la pièce , à la tâche, forfaitaire,. . ) Primes (ancienneté, rendement, assiduité… ) Indemnités de déplacement, de panier, de risque, Avantage en nature et en numéraire (logement de fonction, voiture de service, eau, électricité,… ).

Charges sociales patronales ? Elles correspondent aux cotisations patronales versées aux différents organismes sociaux : Cotisation à la CENS couvrant les prestations à court terme (maladies, accidents du travail, maternité,… ) et à long terme (retraite, invalidité,… ) Cotisation pour l’allocation familiale Cotisation aux caisses de retraites (CIME par exemple) Cotisation aux assurances ; Taxe de formation professionnelle : 1. 6% – Centrale d’achat – Cadeaux aux fa mailles l’occasion de fêtes petite, moyennes et grandes entreprises .