Appareil Digestif

Appareil Digestif

Anatomie et physiologie de l’appareil digestif Introduction L’appareil Digestif comprend rensemble des organes qui assurent: -Dégradatlon et transformatlon de la nourriture afin de permettre son assimilation dans le sang et sa redistribution aux cellules -Élimination des résidus de l’organisme 2 types d’organes : – Le tube digestif – Les glandes annexes 2 types d’actions : PARTIE 1 org Sni* to View – Mécanique Chimique Description Le péritoine Membrane séreuse de la cavité abdomino pelvienne Formée de 2 feuillets : • Pariétal (tapisse l’ensemble de la cavité abdomino pelvienne) ?? Viscéral (enveloppe totalement ou en partie les organes digestifs) Ces deux feuillets délimitent la cavité péritonéale qui contient un liquide permettant aux comprenant les dents, les glandes salivaires et la langue Action mécanique : mastication et humidification pour obtenir le bol alimentaire Action chimique : liée à la production de salive et surtout ? l’amylase salivaire dégradation des glucides Les glandes salivaires : parotide (1), sous maxillaire (2), sublinguale (3) Le pharynx 2 Cest le « Carrefour aéro-digestif », il est tapissé d’une muqueuse Il est équipé de muscles constricteurs qui propulsent le bol limentaire dans l’œsophage : la déglutition, phénomène déclenché par le contact des aliments dans l’arrière gorge Le temps

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
pharyngien est caractérisé par la fermeture des voies aériennes (élévation du voile du palais) et abaissement de l’épiglotte (au niveau du pharynx) IV. ?sophage Tube musculeux d’environ cm qui assure le transport des aliments depuis le pharynx jusqu’? l’estomac Traverse le médiastin thoracique, le diaphragme et débouche dans l’estomac au niveau du cardia (sphincter) Composé de 4 couches/tu PAG » rif q L’estomac Poche musculaire en forme de J situé dans la partie supérieure et postérieure de l’abdomen ntre œsophage et duodénum au niveau de l’hypochondre gauche et de l’épigastre Le fundus et le corps sont les zones excrétrices d’acides chlorhydriques, de pepsine et de mucus L’antre contient des glandes sécrétant la gastrine (hormone peptidique) Plusieurs couches : • Muqueuse : épithélium cylindrique présentant de profonds replis et ponctuée de cryptes conduisant aux glandes gastriques Elle contient : 4 -Des glandes à mucus : sécrétion du mucus gastrique à base de mucine. Rôle protecteur de la muqueuse contre l’acidité de ses propres ferments. Des cellules sécrétrices : HCI (confère l’acidité), enzymes, ormones (gastrine) • La sous muqueuse (idem que pour l’œsophage) • La musculeuse : ensemble de muscles circulaires et longitudlnaux mais aussi oblique pétrissage par malaxage et succession d’ondes péristaltiques • La séreuse : tissu conjonctif de protection -Le suc gastrique (1,5UJ) est composé de : _HCI —Pepsinoeène puis pepsin la dégradation imparfaite pac;F3CFq inhibition de la sécrétion gastrique quand : dans le grêle, la peur et l’anxiété -L’estomac absorbe l’eau et l’alcool Rôle de festomac: passage du chyme • Transformation des aliments à ‘état de chyme (par mixage/ alaxage) semi liquide afin de les rendre acceptables par l’intestin. L’agent de cette transformation est le suc gastrique.

L’intestin grêle Segment qui fait suite à l’estomac Principal organe de la digestion Lieu d’absorption des nutriments dans le sang Il termine le processus de la digestion des protides, glucides et lipides débutés dans la bouche et l’estomac, à l’aide des sécrétions intestinales, pancréatiques et hépatiques Il assure presque toute l’absorption des nutriments et de l’eau Constitué de 3 segments : • Duodénum : (divisé en 4 parties) bile et suc pancréatique • éjunum : lieu d’absorption ++4 ?? Iléon : absorption moindre mais site sélectif de l’absorption de la B12 La surface de l’intestin grêle est considérablement agrandie grâce à 3 niveaux de replis • Les valvules conniventes • Les villosités : replis de la muqueuse des valvules conniventes Les microvillosités : bordure en brosse des villosités.

Ce sont des cellules absorbantes L’épithélium est composé d’une seule couche cellulaire avec 4 types de cellules • Entérocytes : absorbent chyme et des enzymes digestives, met les produits de digestion en contact avec la muqueuse afin qu’ils soient absorbés, mais ne fait pas avancer le chyme péristaltisme : propulse le chyme dans le tube digestif, les contractions sont faibles àÛ Fonction d’absorption -En lien avec les villosités et avec l’aide des enzymes intestinales, la majorité de l’absorption se produit au niveau jéjunal -La voie sanguine est empruntée par les sucres simples et les acides aminés -La voie lymphatique intéresse les lipides -Modifications pathologiques : –En cas d’atteintes duodéno-jéjunale : malabsorption +++ –En cas d’atteinte iléale : déficit en vit 812 à0 anémie macrocytaire : Passage des sels biliaires et triglycérides chaine longue dans le colon qui provoque des diarrhées ?C Fonction endocrine • Production de 2L de mucus et de sucs contant quelques enzymes.

L’essentiel des enzymes proviennent de la libération du contenu endocellulaire libéré de la desquamation des cellules de la muqueuse intestinale • Production d’hormones : gastrine, cholécystokinine, sécrétine, motiline, somatostomaline àC Fonction immunitaire –Présence de lymphocytes dans la paroi, véritable barrage contre les agressions bactériennes et le risque de translocation -Le temps duodénal : phénomènes chimiques —Diminution de l’acidité du chyme –Permettre la digestion des substances contenues dans le chyme ar la bile, le suc côlon sigmoide • Le rectum (ampoule rectale et canal anal) -Histologie : –Structure semblable aux autres organes du tube digestif –Muqueuse épaisse avec de nombreuses cellules à mucus 6 -Rôles • Moteur : –Brassage et propulsion par des contractions australes –Mouvements de masse de type péristaltique très lent –Défécation, phénomène réflexe déclenché par la distension de l’ampoule rectale • D’absorption de l’eau et des électrolytes • Dégradation -Vascularisation : • Artère mésentérique inférieure : moitié gauche du C transverse, C descendant, C sigmoide ?? Artère mésentérique supérieure : caecum, C ascendant, et moitié droite du C transverse Le pancréas Glande Anatomie : 3 parties : la tête, le corps, la queue 2 Canaux : canal de Wirsung sphincter Fonction exocrine : —Production de 1,5 à 2 UJ de suc pancréatique alcalin (composé d’ions bicarbonates et d’enzymes digestives : tryp r,’psine, amylase, lipase) en 02 • Fonctionnelle : assurée par la veine porte. Elle recueille le sang drainé des viscères digestifs et riche en nutriments absorbés au niveau de la muqueuse intestinale. Ces derniers seront stockés ou transformés par le foie. La veine porte et ses ramifications composent le système porte. Le sang traverse le foie et ressort par les veines sus hépatique via la veine cave inférieure jusqu’à l’oreillette droite Le lobule hépatique = groupement d’hépatocytes (cellule hépathique), ordonné en prisme.

A chaque angle de ces prismes, 3 hépatocytes sont en contact. Cette zone de contact est l’espace porte. Chaque espace porte est constitué d’une branche de l’artère hépatique, d’une branche de la veine porte et d’un canalicule biliaire Le foie est un organe très vascularisé à0 Fonctions . • Métabolisme des protéines ?? Métabolisme des glucides : transformation du glucose en glycogène stocké dans le foie • Stockage du fer et des vitamines • Production de bile et des sels biliaires • Détoxification du plasma 8 • Synthèse d’enzymes intervenant dans le métabolisme cellulaire • Phagocytose et destruction des hématies en fin de cycles, et de certaines bactéries x.

Les voies biliaires et la vési PAGF3œFq autres substances liposolubles à éliminer -Rôles de la bile: • Digestion des lipides • Absorption des vitamines liposolubles du groupe ADEK • Élimination des déchets provenant de la dégradation de ‘hémoglobine • Accélération péristaltisme intestinal 3. La bilirubine C’est le pigment biliaire principal, produit de dégradation des érythrocytes à 80%. ll confère la couleur jaune à a bile. –Cycles kA la base, la bilirubine est liposoluble et toxique sous cette forme *Elle se lie à l’albumine pour être transporté dans le plasma *Dans le foie, elle est séparée de sa protéine de transport et va être combinée à l’acide glucuronique pour devenir la bilirubine conjuguée ou directe. A ce stade, elle est devenue hydrosoluble et peut être éliminée dans la bile Lorsqu’elle est dans l’intestin, elle va se transformer en urobilinogène sous l’action de bactéries.

Il sera lui-même en grande partie éliminé dans les selles (z couleur brune) *Les selles seront mastic (claires) si la bilirubine n’a pas été rendue hydrosoluble PARTIE 2 : Les temps de la digestion 1- Temps buccal àC Action mécanique : Mastication et humidification du bol alimentaire par la langue et les dents àDAction chimique : Dégradation des lucides 2- Temps pharyneien -Présence du chyme 3H à 4H -Vidange par ouverture séquentielle du pylore à0 Action chimique du suc gastrique Les protéines sont scindées en petits fragments -Les lipides non solubles dans l’eau s’agrègent en grosses gouttelettes lipidiques -Les glucides ne subissent pas de transformations Aucun phénomènes d’absorption si ce n’est l’alcool 5- Temps duodénal et jéjunal àC Action chimique essentiellement -Perte d’acidité du chyme -poursuite du phénomène de digestion des éléments du chyme par la bile , le suc pancréatique et le enzymes -Absorption àD Action mécanique par la motricité des villosités les mouvements pendulaires, segmentaires et le péristaltisme 6- Temps iléal -Site électif de l’absorption de la vitamine BI 2 – Temps pancréatique et biliaire àC Action chimique -Le suc pancréatique diminue racidité du chyme et ses enzymes fragmentent les protéines, les glucides et les lipides -La bile intervient dans la digestion et l’absorption des lipides 8- Temps colique àC Action mécanique favorisée par les contractions haustrales et les mouvements péristaltiques -Réabsorption de l’eau, ce qul concentre et dessèche les matières fécales -Fermentation et putréfaction détruisent les résidus de protéines et de glucides non digérés -Synthèse des vitamines B PAGFgc,Fq -Synthèse des vitamines B et K