APP relaxation

APP relaxation

Analyses de pratiques professionnelles. ML 45, est une ancienne commerciale qui vit maintenant son domicile. Elle consulte le CMP suite à des crises de narco cataplexie quotidienne. Le travail effectué sur le CMP se base essentiellement sur des séances de relaxation et des entretiens de relation d’aide. Lors de cette analyse de pratique professionnelle je vais me centré sur le travail de relaxation, en tant que soin à proprement parlé. Dans un premier temps je vais définir ce qu’est la narco- cataplexie.

Dans cette pathologie le patient est exposé à des ndormissements qui sur surviennent à tout moments de la journée et qui sont in principal de cette pat et accompagné de ca Ensuite vient la relax et qui a pour but de f Swape nextp g urs le risque Issement est brutal hement musculaire. visée thérapeutique onne puisse avoir de vrais phases de repos. En effet cette maladie ne permet aux personnes qui sont atteintes par celle-ci de bénéficier d’un sommeil réparateur.

La relaxation thérapeutique a deux buts principaux qui sont la suppression ou la diminution de ce qui est tendu corporellement et de maitriser ses fonctions corporelles dans le but de les réguler. La relaxation a comme

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
objectif de détendre à la fois le corps et l’esprit. Le mot relaxation désigne la fois le proces Sv. ‘ipe to processus et le résultat qui est ms en œuvre. Dans la relaxation il existe deux techniques qui sont : Technique corporelle courante : c’est-à-dire visant au contrôle et la maitrise des fonctions physiologiques.

Technique corporelle découvrante : c’est-à-dire permettant la découverte de soi-même et l’activation psychoth érapeutique. Dans le premier cas la psychothérapie n’est pas l’objet de la séance, contrairement au second cas. Cependant il ne faut pas mettre la notion de thérapie qui est vraiment essentielle dans dans cet acte-là. Quel que soit la technique utilisée lors d’une séance de relaxation, il y a une constante qui reste essentielle son exécution, c’est le cadre dans lequel la séance est effectuée. y a quatre facteurs à respecter qui sont : l’immobilité, la fermeture des paupières, le silence et le calme et la focalisation sensorielle. Un concept est étroitement lié à cette notion de relaxation c’est celui du bien-être. Ce concept est une constante essentielle dans l’état de santé du patient. En effet pour rappeler la définition de ‘OMS : « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. Ce terme de bien-être est partie prenante dans la relaxation puisque c’est le but recherché par la personne qui effectue ce soin. En effet les patients viennent cherchés cette sensation qui va avoir comme effet de minimiser le sentiment de peine et de maximiser celui de la satisf 2 avoir comme effet de minimiser le sentiment de peine et de maximiser celui de la satisfaction. Dans le cas présent, M. L vient cherchée dans ce soin un certain repos qu’elle ne eut pas avoir du fait de sa maladie qui l’empêche d’avoir un sommeil réparateur.

En effet pendant cette période d’une demi-heure où la séance s’effectue, la patiente dit pouvoir se reposer complément et n’a pas à faire face à ces micro réveils qui perturbent son sommeil. De plus, selon elle ces séances de relaxation ont perms de réguler considérablement ces crises de narco-cataplexie qui était quotidiennes par le passé. Au final, je peux en conclure que au vue de l’évolution de la maladie au fil des années et des sensations ressentis par la patiente que la relaxation peut être utilisée comme un soin à part ntière, au même titre qu’un entretien infirmier ou que de la prise de thérapeutique.