ANP1505 section1.2 et 1.3

ANP1505 section1.2 et 1.3

livre de Marieb et Hoehn, 4ème édition. Les références données en italique et entre crochets sont celles de la 3ème édition du livre de Marieb. 1. 2 Les molécules (Chapitre 2, pp 49-65 [32-57]) 1. 2. 1 Distinguer entre composé organique et inorganique (p. 44 Composés organiques : contiennent des atomes de carbone; molécules propres aux êtres vivants (glucides, lipi Composés inorganiq carbone (eau, sels mi nombreux acides et GLUCIDES cléiques) éralement pas de S. v. p page 1. 2. 2 Définir ce qu’est un glucide et donner les 3 classes. Composé de C, H et 0; stœchiométrie générale :

Classes : monosaccharide, disaccharide, polysaccharide 1. 2. 3 Monosaccharides (« sucres simples », unités de base des glucides): – Décrire la formule générale et la nomenclature selon le nombre de carbones – Formule générale : (CH20)n ( n — nombre de carbones) – Nomenclature : Suffixe « ose triose pentose scission par l’ajout d’une molécule d’eau. Cl + H20 1. 2. 5 Polysaccharides (« polymères » de sucres): – Comparer l’origine et la structure des 2 seuls polysaccharides importants pour l’organisme: amidon et glycogène. Expliquer leur utilité.

Amidon et glycogène sont des polymères de glucose. Amidon : origine végétale Glycogène : origine animale, formé et emmagasiné principalement

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
dans les cellules du foie (hépatocytes) et des muscles (fibres musculaires) Dégradation en unités de glucose source rapide de glucose ANP 1505 sections 1. 2-1. 3 Page 1 1. 2. 6 Décrire les principales fonctions des glucides. Combustible (fonction principale du glucose) : sert à la synthèse de l’ATP – Fonctions structurales (ex. : entrent dans la composition des glycolipides, glycoprotéines, acides nucléiques) LIPIDES 1. . 7 Définir ce qu’est un lipide et reconnaître les principaux lipides présents dans l’organisme. Tableau 2. 2) – Les lipides sont composés de C, H et O, mais dont la proportion en oxygène est beaucoup plus faible que pour les glucides. Peuvent contenir du phosphore. – Insolubles dans l’eau – Groupes diversifiés : triglycérides hospholipides, stéroïdes, autres… 2 présents dans toutes les cellules Fonctions : Principaux constituants des membranes cellulaires; participent au transport des lipides dans le plasma; abondants dans le tissu 1. 2. 0 Comparer la structure et les propriétés des stéroldes ? celles des graisses neutres. – Structure de base : 4 anneaux juxtaposés. Liposolubles, contiennent très peu d’oxygène – Décrire les fonctions essentielles du cholestérol et reconnaitre la présence d’autres stéroïdes. (Tableau 2. 2) Stéroïde le plus abondant : cholestérol Fonctions du cholestérol . Constituant essentiel de toutes les membranes cellulaires – Molécule à partir de laquelle sont formés tous les autres stéroïdes Autres stéroïdes : hormones stéro-ldes, vitamine D, sels biliaires 1. . 11 Autres substance lipoïdes : définir et décrire les fonctions des eicosanoides et lipoprotéines. Eicosanoides : (eicosane = 20). Dérivés d’un acide gras à 20 arbones (acide arachidonique). Présents dans toutes les membranes cellulaires; importants messagers chimiques, telles les prostaglandines. Lipoprotéines : formées de lipides et de protéines; transportent les triglycérides et le cholestérol dans le sang. PROTEINES 1. 2. 12 Décrire la structure générale des acides aminés, la liaison peptidique, et différencier: dipeptide, polypeptide, protéine.

Acide aminé : – Unité de base des protéines’ 20 acides aminés différents – Structure eénérale : prou e (-NH2) 4 groupement 3 primaire, secondaire, tertiaire et quaternaire. Structure primaire : séquence linéaire des acides aminés dans la chaîne polypeptidique Structure secondaire : conformation de la chaîne en hélice (hélice alpha) ou feuillet (feuillet plissé bêta) Structure tertiaire : replis des structures secondaires Structure quaternaire : regroupement drau moins deux chaînes polypeptidiques 1. . 14 Comparer la structure, les propriétés et les fonctions des protéines fibreuses à celles des protéines globulaires. Donner des exemples (Tableau 2. 3). Protéines fibreuses (structurales): – Protéines allongées comme des filaments; principalement onstituée d’une structure secondaire; structure tertiaire généralement absente; souvent constituées d’une structure quaternaire (hélices entrelacées) – Insolubles dans l’eau; généralement très stables – Fonctions : Matériau de construction.

Mouvement cellulaire. Ex. : actine et myosine – Exemples collagène (la plus abondante de toutes les protéines de l’organisme; présent dans tous les tissus conjonctifs) kératine, élastine (ligaments) actine et myosine (protéines contractiles des muscles) Protéines globulaires (fonctionnelles): Compactes et sphériques à cause de la présence d’une tructure tertiaire; structure quaternaire souvent présente. Solubles dans l’eau; mobiles et chimiquement actives. – Principales fonctions 4 de façon spécifique.

Essentielles à presque toutes les réactions biochimiques; plusieurs milliers d’enzymes différentes. Nomenclature : généralement nommées d’après le type de réaction catalysée, suivi du suffixe «ase». Exemples Hydrolase : enzyme qui cause [‘hydrolyse. Ex. : la lactase est une hydrolase qui cause l’hydrolyse du lactose en glucose et galactose. Kinase : enzyme qui ajoute un groupement phosphate à une molécule. Ex. une hexokinase ajoute un groupement phosphate à un hexose. ATPase : enzyme qui cause l’hydrolyse de l’ATP (ATP + H20 ADP + Pi + Énergie) ACIDES NUCLÉIQUES 1. . 16 Décrire la structure générale du nucléotide à partir de ses 3 constituants. Nucléotide : unité de base des acides nucléiques Structure générale : base azotée + sucre (pentose) + groupement phosphate Sections 1. 2-1 Page 3 1. 2. 17 . 3 Comparer l’ADN à l’ARN en termes de: i) composition et structure, ii) localisation cellulaire, et iii) leurs rôles fondamentaux. (Tableau 2. 4). Acide désoxyribonucléique Décrire la structure générale de l’ATP et expliquer la différence entre ATP, ADP, AMP et adénosine.

ATP : Nucléotide d’ARN avec 2 groupes phosphates additionnels . – Sucre = ribose; Base azotée = adénine – 3 groupements phosphate en tout Adénosine : Adénine + ribose AMP (adénosine monophosphate) : adénosine + 1 groupement ADP (adénosine diphosphate) : adénosine + 2 groupements – Expliquer ce qu’on entend par « liaisons phosphate riches en energie ». Les liaisons entre les groupements phosphate sont instables. Lorsque ces liaisons se rompent, elles libèrent de l’énergie . ATP + H20 ADP + Pi + Énergie (Pi phosphate inorganique 1. 2. 0 = H2P04-) Expliquer comment l’ATP permet le travail cellulaire. ‘énergie provenant de Ihydrolyse de l’ATP peut être utilisée en transférant le groupement phosphate ainsi libéré sur une autre molécule. C’est le processus de phosphorylation (qui se fait via des réactions enzymatiques) : ATP + S ADP (S substrat; S-P substrat phosphorylé) La molécule phosphorylée (S-P) est ainsi activée, riche en énergie. Elle capable à son tour de générer un « travail cellulaire Types de travail cellulaire: Transport. (Exemple : tran S tances à traves la