Année de Lumière

Année de Lumière

En 1950, élever castrer (lauréat du prix noble de physique en 1966) propose un procédé de pompage optique, qu’il valide expérimentalement, deux ans plus tard, avec brossée et inter. Mais ce n’est qu’en 1 953 que le premier masse (masse au gaz ammoniac) est conçu par J. P. Gardon, H. J. Exiger et ch.. H. Tonnes. Au cours des années suivantes, de nombreux scientifiques tels N. G. Basson, lézardée provoque, ratura élonger sociales et charges H. Tonnes contribuent à adapter ces théories aux longueurs d’ondes du visible.

Tonnes, Basson, et provoque partagent le Prix noble de Physique en 1964 pour leurs travaux fondamentaux dans le domaine de l’électronique cantique, qui mènent à la construction d’oscillatoire et d’amplificateurs basés sur le principe du masse-Laser. En 1960, le physicien américain détordre maman obtient pour la première fois une émission laser au moyen d’un cristal de rubis. Un an plus tard, ail java met au point un laser au gaz (hélium et néon) puis en 1 966, péter sournois construit le premier laser à liquide. Les lasers trouvent très tôt des débouchés industriels.

La première application fut réalisée en 1965 et consistait à usiner un perçage de 4,7 mm de diamètre et de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
mm de profond 2 1965 et consistait à usiner un perçage de 4,7 mm de diamètre et de mm de profondeur dans du diamant avec un laser à rubis. Cette opération était réalisée en 15 min, alors qu’une application classique prenait 24 heures. En 1967, péter lucratif découpe une plaque d’acier Inoxydable de mm d’épaisseur à une vitesse de 1 m/min, sous désoxygéner avec un laser CH. de 300 AU et conçoit la première tête de découpe.

Dans la même période en 1963 des chercheurs américains tels que huit et endurable montrent qu’il est possible de générer une onde de choc à l’intérieur d’un métal suite à une irradiation laser impersonnelle. Les pressions exercées sont de l’ordre de 1 Gap, ou 3 FIBRES. Bien que les procédés soient démontrés, il faut attendre leurs associations à des machines adaptées pour qu’ils soient implantés en milieu industriel. Ces conditions sont remplies à la fin des années 1970. Et les premières plates-formes industrielles sont implantées en France dès les années 19804.

Dès lors le laser s’impose comme un outil de production industrielle dans le micro-usinage. Ses principaux avantages sont un usinage grande vitesse de l’ordre de 10 m/min, sans contact, sans usure d’outil. Le laser devient un moyen de lecture en 1974, avec l’introduction des lecteurs de codes barres. En 1978, les laisserais sont introduits, mais les disques optiques ne deviennent d’usage courant qu’en 1982 avec le disque compact. Le laser permet alors de lire un grand volume de données.