Anatomi

Anatomi

Seul l’TAPA et l’oxygène (hémoglobine) e trouvant sur place (en stock) peuvent spire toi page peuvent fournir cette énergie instantanée. Pour un exercice dynamique rythmique prolongé, exécuté à un niveau régulier sous-maximal sur une bicyclette argotique ou sur tout autre ergoter, le problème est analogue pendant les premières secondes de l’exercice. Puis, la consommation d’oxygène augmente durant les premières minutes, pour atteindre un palier correspondant « au régime stable ».

Par conséquent, un déficit en oxygène s’établit au début de l’exercice (phase d’adaptation) et résiste pendant toute la durée du travail ; cette dette désoxygéner est remboursée après l’exercice (phase de récupération). Pendant la période de récupération, la consommation d’oxygène et la production de désoxyder de carbone reviennent progressivement à leur niveau initial. La durée des phases d’adaptation et de récupération dépend de l’intensité de l’effort ainsi que de l’âge, du sexe et de pénétreraient physique du sujet.

Cette dette d’oxygène est quantitativement toujours plus grande que le déficit en oxygène. La différence entre le déficit et la dette ‘oxygène correspond à une efficacité réduite de la musculature au cours du métabolisme enroberai. La consommation d’oxygène et la puissance développée sont liées par une relation linéaire jusqu’ une certaine limite, au-dessus de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
laquelle, la consommation d’oxygène reste stable malgré l’augmentation de la puissance ; cette limite cône 2 la puissance ; cette limite constitue la consommation maximale d’oxygène.

Si la puissance développée continue d’augmenter alors que la consommation maximale d’oxygène est atteinte, le rival supplémentaire ne peut être effectué que par un apport énergétique d’origine enroberai et pour un temps limité. La limite de ce travail définit la puissance maximale enroberai. AV-3-4. Relations entre les apports d’énergie arborée et enroberai. Lors des exercices maximaux mettant en jeu des groupes musculaires importants, l’apport d’énergie d’origine arborée et enroberai est équivalent pour un exercice d’une durée approximative de deux minutes.