Analyse grammaticale

Analyse grammaticale

Analyse de la phrase L’analyse au niveau de la proposition fait apparaître différents groupes qui constituent le sujet, les compléments d’objet, les compléments circonstanciels, les compléments d’agent ou l’attribut. Ces groupes sont appelés constituants de la phrase. On repère facilement les constituants dans les phrases simples. La secrétaire rédige le rapport. Cette phrase se compose de trois constituants : le verbe (rédige), le sujet (la secrétaire) et un complément d’objet (le rapport).

L’analyse peut paraître plus délicate pour les phrases complexes, aise elle se fait de la même façon. En nixe e jury qui sera charge susceptibles de repose besoins. Cette phrase se coma un verbe : retiendra , p g ara deux projets l’ensemble de nos constituants un sujet : Le jury qui sera chargé de la sélection ; un complément d’objet direct : deux projets susceptibles de répondre très précisément à l’ensemble de nos besoins. Pour s’assurer de l’analyse d’une phrase complexe, on peut réduire les différents constituants à leur forme la plu plus simple.

Le jury retiendra deux projets (retiendra : verbe ; eux projets : complément d’objet direct). Analyse des constituants Le jury : sujet ; Chacun des constituants de la phrase se compose d’un noyau

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
qui peut avoir lui-même des compléments. Ces compléments se rattachent au noyau. Ainsi dans la phrase exemple, on peut analyser le sujet jury : noyau du sujet (tout comme le verbe retiendra est le noyau de la phrase). Eu : déterminant du nom noyau jury qui sera chargé de la sélection : complément du nom noyau jury.

Le complément d’objet, lui, s’analyse ainsi : rejets : noyau du complément d’objet. Susceptibles de répondre très précisément à l’ensemble de nos besoins : épithète du nom noyau projets. On peut à nouveau analyser les constituants de répondre très précisément à l’ensemble de nos besoins : complément de l’adjectival susceptibles. Très précisément : complément circonstanciel du verbe répondre. Ah l’ensemble de nos besoins : complément d’objet indirect du verbe répondre. Très : complément de l’adverbe précisément. De nos besoins : complément du nom ensemble.