Analyse financière Essilor

Analyse financière Essilor

Notre choix ses porté sur le groupe soleils car un des membres du groupe y a réalisé un stage d’été. D est devenu le leader 2 43 soleils est une entreprise industrielle qui fait partie du CACAO 40. Elle conçoit, brique et personnalise des verres correcteurs adaptés aux différents types de déficiences visuelles en fonction des clients. En 2009, soleils réalise un chiffre d’affaire de 3,2 milliards d’euro en croissance de 6,3 Notre travail s’appuie essentiellement sur le Document de référence 2009 des comptes consolidés du groupe soleils établies conformément aux normes FRIS. Eu sont les comptes agrégés d’une société qui détient une ou plusieurs filiales. Notre analyse financière a pour objectif d’expliquer et analyser la façon dont le groupe soleils peut créer de la valeur sur le moyen terme et s’il est solvable. Ce rival s’appuiera sur le document de référence 2009 fourni par soleils. Notre analyse financière de présentera dans un premier temps l’entreprise et de son métier. Ensuite une analyse sectorielle et stratégique sera effectuée. La troisième partie du rapport se concentrera sur la politique d’investissement et la politique de financement.

Enfin la création de valeur et la rentabilité de l’entreprise seront traitées dans une dernière partie.

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
4 / 40 Partie 1 – Profil du groupe 3 3 du réseau soleils sur le marché français, ainsi qu’une activité de plate-forme logistique pour l’ensemble des filiales européennes. La majorité des filiales françaises et étrangères sont détenues directement par soleils International, à l’exception de certaines filiales de distribution et laboratoires en européen et en marquée du Nord et les filiales du groupe satisfit.

soleils est né en 1972 de la fusion de deux PÂME, réalisant l’époque l’équivalent de 30 millions odeurs de chiffres d’affaires. La première entreprise, sel était une société de lunetiers, une coopérative ouvrière possédée par tous ses employés. Leader français du verre minéral, inventeur des montures nylon et également connu pour ses verres viraux. La seconde société, silos, filiale industrielle du groupe laissa, possédait les verres arma, les premiers verres ophtalmologique produits en matière plastique.

Après avoir été longtemps rivales sur le marché de l’optique, ces deux entreprises ont choisies de faire de leurs complémentarité une force pour mieux s’imposer sur le plan mondial. Les deux sociétés ont préféré se rapprocher pour éviter que ces deux conçu ont à une urée franco- 4 43 d’actionnaires internes. 5/40 Le groupe a connu une forte politique de croissance externe et a réalisé une intégration verticale en achetant des usines de fabrication et plus arda une entité spécialisée dans la distribution.

De plus par son expansion l’internationale, soleils est devenu le leader mondial des verres correcteurs. Le groupe soleils a deux caractéristiques prépondérantes. Dans un premier temps celle de l’innovation technologique : en effet, SOLEILS est l’origine des principales inventions du 20 me siècle en matière d’optique ophtalmologue. Dans un second temps, l’internationalisation, précoce et continue. Grâce aux acquis et aux compétences des deux précédentes entreprises SEL et SILOS, SOLEILS connaît une grande avancée sur le plan technologique, accola, commercial et géographique.

Très vite, SOLEILS s’impose comme le troisième groupe mondial d’optique et dès 1972, il crée la société civile VELOUTÉE qui regroupe les cadres actionnaires. Trois ans plus tard, le groupe entre en bourse. En 2009, veloutée est le principal actionnaire d’soleils. Près de 5000 collaborateurs détiennent du capital (soit 16 731 517 actions) et des droits de vote. Ce modèle devrait se div. e Monsieur signifier, s 3 progressif, et d’un matériau, l’organique. Enfin il se dote d’une filiale sur le marché français : BOUGER. ‘entreprise se développe à ventilation en s’appuyant sur le erre progressif et le matériau plastique.

Quant à la commercialisation, elle se fait par l’intermédiaire de distributeurs locaux et de filiales. Fin des années 1970, SOLEILS adopte une stratégie d’expansion géographique. SOLEILS est une entreprise française mais 45 % de son chiffre d’affaire se fait à l’expert. C’est pourquoi une usine de fabrication est implantée aux épilepsies afin de fournir les marchés de l’essaie. Au début des années 1980, SOLEILS passe d’un statut de société exportatrice à un statut d’entreprise internationale : le groupe tend à affiner son processus de rationalisation sur ses activités.

Le nouveau objectif du groupe est de conquérir de nouveaux marchés. La concurrence étant renforcée, il y a deux priorités complémentaires : accroître la productivité et devenir le leader mondial. Ainsi, soleils va adopter une stratégie de idéalisation des productions de série pour concilier la croissance et la baisse des coûts. soleils élargit la base de sa distribution locale en européen et aux états-Unis. AI va également automatiser certaines de ces fabrications et une nouvelle série d’instruments renouvelle le marché. 6/40 6 3 industrielle en délaissant les montures pour se concentrer sur les différents types de verres.

En second lieu, une stratégie des valeurs ajoutées en développant des segments de haute technologie par rapport aux traitements des verres, des matériaux et du design. Enfin l’élaboration d’une stratégie de « toile mondiale », cela signifie que le principe de idéalisation de la production s’étend en chiné et en Inde. En 1996, soleils rachète des laboratoires de prescription indépendants aux étatisons et toutes les entités de distribution deviennent peu peu des filiales. Le vingt et unième siècle est sous le signe de l’hg tec et de l’alliance stratégique.

soleils s’est de nouveau démarqué en lançant une inquiète génération de verres progressifs viraux panifia. Le groupe effectue des synergies qui permettent de le rendre encore plus fort : c’est pourquoi il crée un appartenait avec la société japonaise ONCTION. La réussite de cette synergie va permettre le lancement du verre stylisa. Comme dans beaucoup d’autres marchés, le marché asiatique s’affirme Ici comme l’un des vecteurs de croissance le plus dynamique. Eurent a annoncé le 10 décembre 2004 que l’action SOLEILS entrait dans l’indice CACAO 40.

Cette décision a pris effet le 5 janvier 2005. Au 31 décembre 2005, SOLEILS représentait la 35 n capitalisation boursière correcteurs, le groupe a organisé son activité en six étapes principales. La première étape est la prise de commande. L’Agence Commerciale soleils enregistre la commande des verres en fonction de la prescription du porteur et ses envies (type de verres, matériau, correction, traitements). Il peut s’agir par exemple deux verres progressifs viraux. La commande est transmise aux laboratoires qui éditent l’ordre de fabrication pour la réalisation de ces verres.

L’usine utilise un verre semis-fini (verre dont seule la face avant possède déjà une correction) qui sera ensuite façonné en deux grandes étapes a préparation et l’usinage. La préparation consiste au « filiale » (protéger la face- avant du verre) et le « blocage » (fixer sur la face du verre filmée). Cuisinée consiste au « détournée » (réduction du verre au diamètre), « l’ébauché » (donner une courbure nécessaire pour obtenir la bonne correction), « le adoucissais » (affiner le grain de la surface du verre), « le polissage » (rendre le verre transparent et lui donner toutes ses qualités optiques).

La troisième étape représente la coloration. Cette étape n’est pas automatique. Elle est réalisée lorsque les verres sont commandés en teintes hilares ou en teintes mode. Le verre incolore est alors plongé dans des bains de pigments qui lui donnent la couleur souhaitée. Ensuite les verres subisse ont afin de résister aux 43 manuelles. Enfin la dernière étape, consiste en la livraison du verre fini à l’opticien. soleils a mis en place un réseau mondial d’usines et de laboratoires de prescription.

Le groupe possède à la fois des usines de production, des laboratoires de prescription et les centres de distribution. Les usines approvisionnent les marchés et les filiales en verres finis et semis-finis. Les 31 1 prescription (180 en marquée du Nord ; 45 en européen ; 74 en essaie – océans et 12 en marquée latine) transforment les verres semis-finis en verres finis sur commande. Les 12 centres de distribution ou stocks continentaux (6 en essaie, 2 en européen, 2 en marquée du Nord et 2 en marquée du Sud) assurent la réception des verres finis et semis-finis et l’envoi aux filiales de distribution et aux laboratoires. /40 2. Les activités soleils se fixe pour mission de compenser les défauts de la vue et d’améliorer les performances et le confort visuel. Le groupe a deux types d’activité: les verres ophtalmologique qui représentent 97 % de son activité et les équipements. Résistiez. On peut distinguer trois types de verres : les verres progressifs ; les organiques et les polycopieraient. Les verres progressifs viraux reste un grand succès d’soleils. Depuis 1959 il fut le premier verre progressif inventer, il ne cesse d’être amélioré.

On retrouve notamment les produits : viraux panifia lancé en 2000, viraux pose en 2003, viraux Ellipse et viraux physique en 2006. En 2009, soleils a poursuivi les lancements de nouveaux produits. Les plus importants sont : code ; viraux andin 3600 ; crucial Forte ; exprime soleils est également le leader mondial de la fabrication et la vente ‘instruments d’optique en se focalisant sur la vente aux opticiens et aux laboratoires de prescription d’appareils de taillade de verres finis destinés et la vente à diverses institutions d’équipements de dépistage des défauts de la vue.