Analyse de tableau surrealiste

Analyse de tableau surrealiste

Le surrealisme : Marche d’esclaves avec apparition du buste invisible de Voltaire Salvador Dali Ce tableau est peint par Salvador Dali, il date de 1940 et correspond a la periode du surrealisme. Le surrealisme est un mouvement artistique qui se developpe dans l’entre deux guerres et tous les tableaux le caracterisant ont pour but de faire reflechir sur l’inconscient et le reve. Dali, qui est ne en 1904 et mort en 1989, est un des artistes les plus caracteristique du surrealisme.

Durant toute sa vie, il s’interessa a la science : dans les annees 30, il s’interesse a l’optique (voir tableau L’ Homme Invisible), dans les annees 40, la physique quantique et la cosmologie le passionnent, puis les mathematiques et les spirales logarithmiques le fascinent dans les annees 50 et enfin il consacra la fin de sa vie a la genetique ( plus particulierement a la molecule d’ADN). Mais Dali fut egalement sculpteur et scenariste de cinema. Le Marche d’esclaves avec apparition du buste invisible de Voltaire est une huile sur toile de 46. x65. 5 cm, ce tableau est donc assez petit. Dans ce tableau, Dali represente un marche d’esclaves, cependant on peut se demander pourquoi ce tableau est caracteristique du

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
surrealisme ? Nous decrirons dans un premier temps le tableau puis, nous l’analyserons. Tout d’abord nous allons decrire le tableau de Dali : Ce tableau est ordonne car on peut remarquer que les formes de ce dernier sont des lignes droites comme la table recouverte d’une nappe rouge ou encore les ruines de pierre qui ne sont pas deformes.

De plus, tous les personnages sont visibles et aucuns n’a de formes inattendues. Ensuite, concernant la lecture du tableau, la nappe rouge au premier plan attire l’ il, sur cette table, on voit un pied de coupe ou apparait le buste de Voltaire : ce buste est constitue par les personnages habilles en noir, leurs tetes constituent les yeux, le ciel correspond au crane, et leurs robes bordees de blanc constituent l’expression du visage de Voltaire. Ensuite, apres avoir vu le buste, on remarque une sorte d’affrontement a droite de l’ uvre entre un esclave et un homme libre.

Puis, en dernier lieu, nous observons le paysage. La lumiere vient du milieu du tableau, en effet si on regarde le ciel, on remarque qu’il est sombre en haut,de couleur verdatre, et que plus bas, la luminosite est forte,le ciel est jaune donc voyant et cela attire l’attention. De meme, la nappe rouge vif est une source de lumiere importante. Ici, Dali utilise des couleurs chaudes et froides, il y a une alternance entre ces deux types de couleurs : la nappe, le pied ebreche d’une coupe, la coupole, le sable et la femme au premier plan onstituent les couleurs chaudes et le ciel verdatre-noir, les vetements des personnages en noir et les arches noires des ruines constituent les couleurs froides. Dali fait donc un jeux de couleur. Ce tableau est composee de trois plans: -au premier plan, il y a une table recouverte d’une nappe rouge sur laquelle une femme denudee s’appuie, et, sur cette table, il y a une coupole et une partie d’un pied de buste mais cette partie de pied de buste sert a mettre en valeur le buste de Voltaire. -au second plan, le marche d’esclaves est represente.

Il est compose,comme nous l’avons vu precedemment, de divers elements constituants le buste de Voltaire : le fait de placer ce buste au second plan marque un contact avec le dernier plan. -au dernier plan, le ciel et les ruines sont representes. Ce plan marque un contact avec le deuxieme car le ciel constitue le crane du buste or ce ciel se poursuit derriere les personnes constituant le buste au second plan donc il y a un jeu de superposition fait par Dali. Ce tableau est a la fois historique et politique.

Dans un premier temps, il est historique car il fait apparaitre le buste de Voltaire, qui fut un des grand philosophes des Lumieres durant le XVIIIeme siecle. Puis, ce tableau est a vocation politique car une scene representant un marche d’esclaves en 1940 peut etre une provocation. Nous allons maintenant essayer d’interpreter et d’analyser le tableau en montrant en quoi ce tableau est caracteristique du surrealisme. Dali fait preuve d’humour en mettant en scene un marche d’esclaves tout en faisant apparaitre en trompe l’ il le visage de celui qui condamna toute sa vie l’esclavage, a savoir Voltaire.

De ce fait, on en deduit qu’une des caracteristique du surrealisme est la deformation du reel pour faire passer un message. Si on observe bien la femme au premier plan, on pourrait croire qu’elle regarde Voltaire or cette derniere est spectatrice de la scene et il ne faut pas oublier que nous sommes les seuls a voir ce buste; cependant, il faut beaucoup d’imagination pour percevoir ce buste et de ce fait le surrealisme a pour but de travailler sur l’inconscient et le reve. Enfin, ce tableau n’a pas specialement de portee ou de repercutions sur l’epoque.

Donc le surrealisme travaille sur la reverie,le fantastique, la symbolique,le merveilleux et les mythes et marque bien une rupture avec les autres mouvements comme le dadaisme car les normes sont respectes et le surrealisme peut etre resume par : « on n’hesite pas a qualifier de surrealiste le premier fait bizarre ou inhabituel, sans davantage se soucier de rigueur. Le surrealisme […] est pourtant exemplaire par sa coherence et la constance de ses exigences. » (Citation de Gerard Durozoi)