Amalsdiri2lycepilotedegafsa

Amalsdiri2lycepilotedegafsa

Sujet proposé : « Nul d’entre vous ne sera véritablement croyant tant qu’il ne déslre pas pour son frere ce qu’il désire pour lui-même dit le prophète Mahomet dans l’un de ses Hadiths. Mais la société arabo-musulmane est elle fidèle au discours du prophète ? Vous développerez sur la question un essai argumentatif cohérent et illustré par des exemples précis et/ou des citations d’auteurs.

Rédaction Intolérance, caché or 2 Sni* to View uerres et leurs conséquences, c’est ce qui marque le plus notre histoire en dépit e tous les ordres imposés par Dieu et par son prophète sur nous en tant que Musulmans comme cela est prêché dans ce Hadith selon lequel « Nul d’entre nous ne sera véritablement croyant tant qu’il ne désire pas pour son frère ce qu’il désire pour lui-même Une question très importante reste sans réponse : qu’en est- il pour la société arabo-musulmane quant au respect du discours de notre prophète..?

Il est fort clair que ces honorables paroles n’ont pratiquement plus de place dans notre vie d’aujourd’hui. Orgueil, arrogance et égoïsme sont les traits de notre société. On constate bien qu’on est dans une recherche vaine d’amour, de fraternité et de solidarité, les liens qui nous unissaient

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
jadis en tant qu’Arabo- musulmans réunis pour le meilleur comme pour le pire s’envolent peu à peu s’ils n’ont pas déjà disparus car ce qui s’était produit entre l’Egypte et l’Algérie en est un parfait exemple ; deux pays partageant la même langue et la même religion s’apprêtent à s’entretuer pour un misérable match de Football.

Où sont-passés tous les principes de tolérance et de fraternité sur lesquels est fondée notre croyance ? Nul n’a su répondre. CYautre part, les sentiments de solidarité et de compassion, supposés liés les Musulmans sont en risque « d’extinction » ; en effet, personne n’est en position de nier que le même sang coule dans nos veines. Pire, bras croisés, on regarde nos frères en Palestine se faire massacrer, sans même penser à réagir ou à bouger le petit doigt.

Il n’en reste pas moins vrai qu’il convient d’avouer eureusement, l’existence d’une minorité de Musulmans dignes de ce nom ayant encore la force et le courage de soutenir la fraternité et de se mettre du côté de la solidarité, citons comme exemple les associations et les organisations humanitaires et de charité. Bref, une chose est sûre : les paroles de notre prophète Mahomet, sont comme écrites au bord d’une plage or, les vagues de ‘égoïsme et de Vindifférence peuvent probablement les effacer mais elles demeurent malgré tout le signe d’une grandeur universelle voire éternelle.