Alice aux pays des merveilles

Alice aux pays des merveilles

Alice au pays des merveilles Après une petite introduction dans laquelle nous avons connu un peu mieux la vie de l’auteur, Lewis Carroll, et comme il a créé l’idée principale de son chef-d’œuvre ensuite nous allons entrer dans le pays des merveilles. Dans cette article, vous pouviez trouver une analyse littéraire d’Alice au pays des merveilles que j’espère vous aide à comprendre un peu mieux la grande complexité de ce livre-ci. g Le genre Au le XIXe siècle, toute sont utilisés avec la fi En s’éloignant de cett type de conte de fée caractéristiques repr exemple, il n’a pas ut a littérature a été instructive ; les livres se s sortes de leçons. de faire un nouveau fié quelques e littérature ; pa ntain à l’heure de développer l’histoire, il n’y a pas la typique phrase « il était une fois… Pourtant, il a utilisé aussi la présence d’un monde merveilleux où situer faction du conte.

Peut-être qu’il s’est servi de ce ressource littéraire à cause de la pétition des filles Liddell qui voulaient une histoire fantastique et un « nonsense L’encyclopédie Larousse définit le « nonsense » comme le ‘genre littéraire anglais dans lequel l’absurde et le paradoxal naissent de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Jeux sur la angue’ (Larousse, 2009), il était un genre très utilisé dans la littéra Swige to vie' » next page littéraire anglaise de l’époque victorienne.

La présence du merveilleux est présent par l’apparition de quelques caractéristiques comme : La représentation des animaux avec des propriétés humaines comme les vêtements ou la capacité de parler. Ces animaux s’opposent aux humaines qui présentent une conduite très semblable à celle des animaux. ly a beaucoup des transformations et des situations illogiques qui sont vécues très normalement. Par exemple : la sourire du chat Cheshire ou les incessants changements dans la aille d’Alice. Cependant, Carroll a laissé un fil pou connecter ce merveilleux monde avec le monde réel.

Ce fil consiste en toutes les choses qu’Alice rappelle en étant au pays des merveilles sur sa vie réelle. Des choses comme l’apparition de la chatte Dina ou sa récurrent effort pour se bien rappeler des poèmes, sont quelques-uns éléments utilisés pour Joindre les deux mondes. On peut observer aussi le caractère magique de rhistoire en regardant que toutes les situations qu’Alice vivre au pays des merveilles sont courtes, ils sont comme des fragments que construisent le rêve quand ils sont tous ensemble. Les personnages En général, il ny a pas la typique partage entre bons et mauvais.

En fait, chaque personnage suscite des différents sentiments au lecteur. Pourtant, tous les personnages du livre ont une particularité en commun : tous eux perçoivent le manque de bon sens comme quelque chose normal. Liste des princ 2 tous eux perçoivent le manque de bon sens comme quelque chose normal. Liste des principaux personnages : Alice : une fille anglaise de la haute classe sociale de l’époque victorienne qui s’est devenue une héroïne de la littérature pour être le protagoniste d’un livre du XIXe siècle en étant une enfant.

La chatte Dina : la mascotte d’Alice que marque Flnflexlon entre le monde réel et le pays des merveilles. e lapin blanc : pour moi, c’est une représentation de l’obsession du temps des adultes. La Reine de cœur / le Roi de cœur: on peut dire que ces personnages sont une parodie de la conduite de la monarchie victorienne. La Reine est une femme coléreuse qui abuse de son pouvoir pendant que le Roi est un peureux homme qui vit caché derrière s’épouse. Le Jeu de cartes : les sujets de la reine.

Le Chapelier / le lièvre de mars / le loir : la représentation de la folie avec le chat du Cheshire. Ils sont les auteurs des plus onnus jeux de mots du livre. Le chat du Cheshire : un fou chat qui a la capacité de rire. Il est le responsable de démontrer Alice qu’elle se trouve dans un pays de dingues créatures. La chenille : le personnage qui fait Alice douter de sa propre identité et sa capacité pour comprendre le monde où elle se trouve. e sujet Alice, une petite fille rêveuse, poursuivre un lapin blanc qui porte un gilet et un montre de poche jusqu’à un terrier.

Après être tombé à l’inté 3 lapin blanc qui porte un gilet et un montre de poche jusqu’à un terrier. Après être tombé à l’intérieur, Alice est obligée à utiliser on génie et charisme pour parvenir à partir d’un monde plein de fous créatures dans lequel les situations les plus bizarres peuvent avoir lieu. Elle souffrira multiples changements de taille, elle aura des conversations avec des animaux qui parlent, elle jouera au cricket avec une coléreuse reine et tout cela pour réussir à s’échapper du Pays des merveilles.

Un monde qui existe seulement dans ses rêves. La sign’fication symbolique de l’œuvre Dans le but de faire plus vraisemblable aux aspects merveilleux du livre, l’histoire dure le même temps qu’un rêve. Ce rêve est un voyage symbolique qui représente la transition de l’enfance ? l’âge adulte. Ce que l’histoire essaie de raconter ce sont les difficultés que quelque personne trouve dans une étape si compliqué.

Cest très intéressant la relation d’Alice avec les animaux et comme elle a une meilleure relation avec eux qu’avec les personnes. Cela est parce qu’il y a un changement des rôles entre eux. Les adultes se comportent comme des enfants en jouant et en exigeant des caprices pendant qu’Alice essaie se comporter comme une personne adulte et rational. De plus, c’est possible d’observer une satire de la société de l’époque victorienne grâce à quelques personnages comme la Reine et le Roi. 4