aladin

aladin

_une collection pédagogique en FRANÇAIS en ALLEMAND AUTOUR DE L’OPÉRA DE NINO ROTA Aladin et la lampe merveilleuse _avec la participation de CRDP A L SACE 2 sommaire / Avant-propos ATELIER CONTES 1 p g Schattensplel-Marionetten 4 ATELIER MUSICAL Pl : Fiche projet – Aladin, Acte 2, Tableau 2 FI : Musique de scène 1 : Arrivée des soldats F2: Musique de scène 2: Dispersion de la foule F3: Musique de scène 3 : Apparition de Badr’-Al-Budur : Musique de scène 4 : Badr-Al-3udur est triste.

F5: Musique de scène 5: Aladin est amoureux. F6 : Partitions Pl: Aladin, 2. Akt, 2. Szene 1: Klangmalerei 1: Die Ankunft der Soldaten B2: Gerauschkulisse 2: Die Vertreibung des Volkes vom Markplatz 83: Klangmalerei 3: Badr’-Al-Budur’s Ankunft 84: Klangbild 4: Badr-Al-Budur is traurig. B5: Klangmalerei 5: Aladins Herzklopfen Participants et mentions légales 46 48 50 52 55 56 57 58 59 60 2 OF plus belle fille de toute la région. Mais ses chances de réussir sont maigres, car son père défunt n’était qu’un pauvre tailleur.

Sa mère se demande ce que va devenir ce vaurien. Un méchant sorcier, réussit à gagner la confiance d’Aladin en se faisant passer pour son oncle, lui confie un anneau

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
magique. Mais l’amitié du magicien n’est que pur calcul : Aladin doit l’aider à s’emparer de la lampe magique qu’il convoite et qui est cachée dans une grotte, parmi d’autres trésors. Posséder cette lampe équivaut à devenir le roi du monde. Lorsqu’Aladin se rend compte de la supercherie, sa vie est en danger.

Mais les génies de l’anneau et de la lampe vont l’aider à conquérir la belle princesse Badr-Al-Budur. pour les enfants spectateurs, une telle production est Hoccasion de découvrir un spectacle adapté. L’objectif n’est en aucun cas de limiter l’accès des enfants aux spectacles d’une saison « égulière mais au contraire de leur en faciliter l’approche par un spectacle tout aussi professionnel, offrant davantage de niveaux de lecture. Un tel spectacle n’est pas pour autant destiné uniquement à un public d’enfants.

C’est au contraire un moment privilégié pour pousser en famille les portes d’un Opéra. L’ADAPTATION D’UN CÉLÈBRE CONTE DES MILLE ET UNE NUITS L’action des Mille et Une Nuits se déroule dans le royaume insulaire 3 OF généralement leurs racines dans la littérature arabe, mais avec des sources très hétéroclytes, des époques, des lieux et des genres littéraires différents. Copéra de Nino Rota est Inspiré du célèbre conte Aladin.

DE NOMBREUSES PISTES D’ÉTUDE e choix de donner l’opéra Aladin et la lampe merveilleuse offre nombreuses pistes d’étude qui pourront être exploitées en classe : • Une histoire riche en couleurs et en aventures de toutes sortes, sentimentales, amoureuses, magiques, propices à un livret d’opéra qui retient l’attention du public. • Une histoire ancrée dans la tradition du conte merveilleux, qui en suit les codes, et autorise donc de nombreux parallèles et sujets d’analyse : Contes des Mille et Une Nuits (contexte et contes), autres ontes célèbres (contes de Charles Perrault, Hans Christian Andersen… , tradition orale, modes de transmission, variations. • La forte part d’imaginaire de ce conte sera l’occasion d’aborder les notions d’imaginaire, fondamentale dans la mise en scène, et de merveilleux, en comparaison avec celle de fantastique notamment. L’histoire d’Aladin se prête également à des travaux de réécriture, dans une temporalité et un contexte nouveaux. • Les enseignants pourront comparer le conte original et l’adaptation de Nino Rota. ?? Enfin, les nombreuses musiques de films composées par Nino Rota nvitent à une étude de l’impact de la musique dans une œuvre cinématographique. 4 OF qu’il n’avait que douze ans. Après Milan, il poursuit sa formation ? Rome puis aux États-Unis à Philadelphie. De retour en Italie, il étudie aussi la littérature. Outre une carrière de chef d’orchestre et d’enseignant, Nino Rota écrit ses premières partitions pour le cinéma dès 1933 pour Treno popolare de Raffaelo Matarazzo, puis pour Zazà, film réalisé par Renato Castellani.

Il fait la connaissance du réalisateur Federico Fellini, alors que celui-ci travaille sur son premier film, Lo Scelcco bianco (1952). Ce fut le début de collaborations entre le réalisateur et le compositeur, comme pour Les Vitelloni, La Strada, La Dolce Vita. bande sonore du film Huit et demi est souvent citée comme un des éléments les plus marquants du film, qui lui donne une certaine « cohérence ». Parmi les partitions les plus célèbres de Nino Rota, citons également celles du Parrain et du Parrain Il, du Guépard ou de Rocco et ses frères.

CARACTÉRISTIQUES DE CET OPÉRA • Conte lyrique en trois actes • Livret de Vinci Verginelli d’après Les Mille et une Nuits • Création française ?? Mise en scène : Waut Koeken • Production de l’Opéra Studio : un opéra chanté par les artistes l’Opéra Studio (Direction musicale : Vincent Monteil) et des élèves chanteurs du Conservatoire de Strasbourg • Opéra accompagné par un ensemble orchestral de 18 musiciens (Ensemble orchestral du Conservatoire de Strasbourg) • Ouvrage d’une durée d’I h IO environ CALENDRIER DE CREATION Première le 17 décembre 2009.

Les répétitions commencent au mois de novembre 2009. s OF trois séquences. pour chaque séquence sont proposés différents éléments d’analyse et des activités (cf. FI à F4) SEQUENCE I DÉCOUVERTE DE L’UNIVERS DES CONTES DES MILLE ET UNE NUITS • Objectifs pour l’élève Familiarisation avec cet univers particulier par des lectures de contes. Découverte du récit cadre : histoire de Shéhérazade. Sensibilisation aux origines, thèmes et personnages de ces contes. • Déroulement de la séquence 1. Lecture régulière de contes et restitution par les élèves (résumés ou exposés) 2.

Immersion progressive des élèves dans l’univers des Mille et une Nuits > Possibilité de prendre appui sur les éléments fournis Origines _ Évolutions Adaptations Thèmes _ Personnages SÉQUENCE 2 ANALYSE DE CONTES EN CLASSE Dans la suite de ce projet sont proposées trois études d’album. Elles peuvent servir de support au professeur. En français : Els Dezwarte, Kees Spiering, Aladin, Éditions de l’Opéra national du Rhin, 2009 (Cf. z p. 17) Le Dormeur éveillé, in Les Mille et une Nuits, Éditions Gründ, 1994 (cf. p. 23) En allemand : 6 OF arrive-t-il ? Quel est le problème ? (cf. f2 p. 14) 4. Amener progressivement les notions de conte, de merveilleux, de conte merveilleux puis aider les élèves à construire la trame arrative d’un conte à partir de rexemple étudié. (cf. n p. 14-1 5). 5. Dégager avec les élèves la trame narrative du conte, sous la forme d’un tableau (cf. f2. 2 p. 1 5). > Possibilité de prendre appui sur les éléments fournis. 7. Proposer aux élèves des activités autour du conte étudié. Possibilité de prendre appui sur les analyses proposées (Cf.

F3, F4 et 83). B. Étude d’un deuxième conte 1. Lecture du conte. 2. Travail de compréhension : explication des mots difficiles, du contexte culturel, etc. 3. Établir des parallèles avec le premier conte étudié : structure, ersonnages, lieux, etc. Possibilité de prendre appui sur les éléments fournis (Cf. n p. 14-1 5). 4. Proposer aux élèves des activités autour du conte étudié. > Possibilité de prendre appui sur les analyses proposées (Cf. Z, et 83). SEQUENCE 3 PRODUCTION D’UN RECUEIL DE CONTES ILLUSTRÉS 1.

Choisir un thème collectif pour le recueil. EXEMPLES : histoires qui font peur ? histoires qui font rêver ? histoires d’animaux ? 2. Constituer des groupes de travail. 3. Chaque groupe choisit un sous-thème. 4. Chaque groupe imagine une histoire selon la structure du conte : OF rdre des contes, mise en place de chapitres, sommaire, réalisation de la couverture et de la quatrième de couverture, reliure, etc. Prolongements : exploiter le recueil produit et le valoriser. Présentation orale du travail aux autres classes avec ou sans support : 1.

Réalisation d’une affiche : heure, date, lieu, objet de la présentation, etc. 2. Théâtralisation de la présentation : Réalisation _ d’un petit spectacle d’un travail sonore (Voir Atelier musical p. 74) d’un mime _ de décors et marionnettes (Voir Ateliers Décors, objets et costumes p. 43 et Atelier Marionnettes p. 5) d’une exposition des originaux (illustrations) AUTRES PISTES EXPLOITABLES AUTOUR DES CONTES _ Comparaison des situations initiales et des situations finales de différentes versions d’un même conte.

Donner des illustrations aux élèves et leur proposer d’imaginer conte à partir de ces images. 7 8 8 OF ARABE Hezar Efsane par les conteurs arabes. Modification et adaptation des contes en fonction de la culture et de la religion. Arabisation des contes. EUROPE En 1 700, Antoine Galland commence ? traduire Les Contes des Mille et Une Nuits. Entre 1702 et 171 7, publication de 12 tomes. aconta immédiatement ce qu’il venait de voir. Quelques jours plus tard, Schahriar vit sa femme le trahir de ses propres yeux et donna immédiatement l’ordre de l’étrangler.

Ayant perdu toute confiance, il décida alors de ne vivre que pour le plaisir en épousant chaque jour une nouvelle femme et en la faisant étrangler le lendemain. Le grand vizir avait deux filles, l’ainée s’appelait Shéhérazade et la cadette Dinarzade. Shéhérazade, voulant mettre fin aux atrocités du sultan, voulut l’épouser. Durant la nuit de noces, Shéhérazade, en pleurs, demanda une faveur au sultan : elle voulait que sa sœur asse la nuit dans la même chambre qu’elle afin de pouvoir lui faire ses adieux. Schahriary consentit. ne heure avant le lever du Jour, Dinarzade s’étant réveillée, fit ce que sa sœur lui avait recommandé : elle lui demanda de lui raconter une histoire. Quand l’aube pointa son nez, Shéhérazade se tut, sans raconter la fin de l’histoire qu’elle avait commencée. Désireux d’en connaitre la suite, le roi lui accorda un nouveau jour de grâce. Ainsi assèrent les jours et les nuits et lamais le roi ne se fatigua hérazade. Cest ainsi El introduit les aventures de Sindbad, qui prend alors le relais et aconte lui-même ses propres aventures sous la forme de sept « voyages n.

L’histoire construite de la manière suivante : PREMIER VOYAGE DEUXIEME VOYAGE Adaptation progressive des contes pour les enfants à partir de la traduction de Galland. Illustration des contes, mise en musique et adaptations au cinéma. TROISIÈME VOYAGE QUATRIEME VOYAGE CINQUIEME VOYAGE SIXIÈME VOYAGE 2 / LES MILLE ET UNE NUITS : UNE FORME ORIGINALE Sil existe un très grand nombre de versions des Nuits, celles-ci sont toutes organisées autour d’un même récit cadre, l’histoire Schahriar et Shéhérazade . Il était une fois un roi qui avait deux fils. ? sa mort, son fils ainé Schahriar monta sur le trône. Son frère Schahzenan devint le roi Samarcande. Dix ans après leur séparation, Schahriar décida d’inviter son frère à venir le voir. Schahzenan accepta rinvitation. Avant de partir, il retourna seul dans son palais afin d’embrasser sa femme une dernière fois. C’est alors qu’il la surprit dans les bras d’un autre homme. Il tira son sabre et les tua tous deux, puis partit rejoindre son frère. L’esprit de Schahzenan étant très troublé, Schahriar ne parvint pas à le divertir référait rester seul au 0 1