AIR FRANCE 2

AIR FRANCE 2

Vanessa BOUNIA KEREZEON Mathieu CHAMBON Benjamin DURAND Master 2 CAE Air France KLM SOMMAIRE 1. Objet de la deman présentation de l’e A. Le Groupe Air Fran B. Le secteur d’activit 4. or 10 rep du groupe 5 e l’activité 3 3. Organigramme actionnariat, derniers évènements et stratégie 5 A. Organigramme 5 B. Actionnariat 6 Analyse financière 7 A. Exercice 2013 7 C. T3- 20148 D. Perspectives 9 E Conclusion sur le groupe et son environnement 9 Airbus A320 Neo (120 millions sont financés par émission d’obligation à échéance 2022 et 200 millions par crédit auprès d’HSBC). Acquisition envisagée fin avril/début mai. e ligne de crédlt de 310 milllons d’E est demandée sur 3 ans pour KLM afin de financer l’acquisition des 3 premiers Airbus A380 de la compagnie hollandaise (400 millions seront financés par EuroPP et 400 millions par ING Bank). Achat envisagé pour fin mai/début juin. Relations bancaires : Pour rappel, le groupe Air France / KLM sollicite l’ensemble de ses partenaires bancaires. Nous sommes l’un des 3 partenalres prlncpaux d’Ar France avec Société Générale et HSBC. Quatre autres établissements sont à la marge : Bank of America, Deutsche Bank, Commerzbank et Santander.

Nous traitons des flux et finançons directement

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
es investissements. Pour KLM, sommes en 3e position derrière HSBC et ING Bank qui traitent 45% des flux à elles-deux. Barclays, Deutsche Bank et RAS sont des partenaires de second rang. Nous finançons directement 25% des investissements et traitons 15% des flux actuellement. Notre objectif est de rester partenaire numéro 1 d’Air France en accompagnant le groupe dans son évolution, en finançant ses projets. 2. Présentation de l’entreprise et du secteur de l’activité A.

Le Groupe Air France KLM Air France KLM est né en 2004 du rapprochement entre les deux compagnies aériennes Air France et KLM. Il s’agit d’une alliance franco-néerlandaise qui est aujourd’hui le premier transporteur aérien européen. Le groupe est organisé autour d’une société de holding détenant 10 premier transporteur aérien européen. Le groupe est organisé autour d’une société de holding détenant deux filiales Air France et KLM. Le PDG de Pentreprise est Alexandre de Juniac. Le gouvernement français est actionnaire à hauteur de 15. 9% de son capital et les salariés à 6. % au 31 décembre 2014. Dates historiques principales : 1919 : création de KLM 7 octobre 1933 : Fondation d’Air France avec la fusion des 4 ompagnies principales françaises 26 juin 1945 : Air France est nationalisée par l’Etat 3 mai 2004 : Air France KLM est créé, c’est une société privatisée par la holding 2004-2005 : Cession de titres par la France ramenant sa participation de à 18. 6% 2007-2008 : Air France KLM entre dans le CAC 40 On note que le groupe Air France KLM est côté en bourse au compartiment A, Euronext Paris, dans le secteur d’activité Transport stockage.

Il dispose de 300 219 278 titres ainsi qu’une capitalisation boursière de 2 169 985. Air France KLM est leader mondial dans trois de ses activités rincipales : le transport de passagers, le transport de fret et la maintenance aeronautique. Air France désert 231 destinations et 103 pays en 2014. En 2013 on compte 86,2 millions de passagers et 1,3 millions de tonnes de fret transportés par 552 avions. Fin 2013 le groupe a 61 1 avions. Au total, 40% de la clientèle voyage pour des raisons professionnelles et 60 % pour des raisons personnelles. Notons que 45% des passagers sont en correspondance chez Air France et chez KLM.

Le groupe confirme sa position concurrentielle internationale avec ses chiffres à partir avec ses chiffres à partir desquels on constate une répartition du hiffre d’affaire à l’échelle internationale : France : Europe et Afrique : 33,7% Amériques : Asie : Moyen Orient : Autres : Les partenariats que le groupe a conclus favorisent l’obtention des résultats qu’il dispose aujourd’hui. En effet, le groupe à des partenariats stratégiques dans le monde avec Delta et Alitalia, la plus grande joint-venture transatlantique avec plus de 250 vols quotidiens.

Ajoutons le partenariat avec la compagnie émirienne Etihad ou encore les accords avec la compagnie brésilienne GOL qui permet au groupe de bénéficier d’un accès exclusif dans la région Enfin, le groupe est membre de l’alliance Sky eam aux côtés de 20 compagnies permettant Pacces à un réseau mondial de plus de 1 5500 vols quotidiens vers 1 064 destinations dans 178 pays. Par ailleurs, le groupe fidélise sa clientèle afin de maintenir ses chiffres. En effet, le programme fidélité Flying Blue est leader en Europe avec plus de 21 millions d’adhérents.

Cest ainsi que plus de du chiffre d’affaire est réalisé par des clients fidélisés. B. Le secteur d’activité du groupe La composition du groupe se fait de la façon suivante : AIR France KLM Transavia Hop Ar France industries Air France Cargo Servair KLM Catering Services On note l’exploitation de trois activités principales et trois annexes: le transport de passa er avec notamment le lowcost, le transport de marchandi ance, la restauration, la avec notamment le lowcost, le transport de marchandise, la maintenance, la restauration, la formation professionnelle et les services d’entretiens.

Le transport de passagers : 78. 8% du chiffre d’affaires Le Cargo : 11% du chiffre d’affaire. Notons que de la marchandise est chargée dans les soutes des avions passagers. On compte 14 avions tout cargo au 30 juin 2014 et 1. millions de tonnes de marchandises transportées en 2013. La maintenance : 4. 8% du chiffre d’affaire, le groupe est le deuxième acteur mondial de MRO (maintenance, repair and Overhaul) avec 1. 225 milliard de chiffre d’affaire en 2013 et 150 compagnies aériennes clientes.

Autres : du chiffre d’affaire avec Servair KLM qui est leader français et le 3ème acteur mondial de la restauration et des métiers de la logistique du transport aérien. La société est présente dans 22 pays à travers le monde, et sur près de 40 aéroports Restauration. Elle propose des services en restauration, ntretien et en formation professionnelle. Enfin, dans le but de faire face à une rude concurrence, le groupe a créé deux compagnies lowcost avec les filiales Transavia au Pays-Bas et Hop en France. Des destinations en Europe et dans le bassln médlterranéen sont desservies. . Organigramme actionnariat, derniers évènements et stratégie A. Organigramme Voici les principaux membres du comité exécutif d’Air France KLM : Alexandre de Juniac > Président-directeur général d’Air France- Frédéric Gagey> Président-directeur général d’Air France Camiel Eurlings > Président du directoire de KLM Alain Bassil> PAGF s 0 Président-directeur général d’Air France Camel Eurlings > Président du directoire de KLM Alain Bassil Directeur général délégué Opérations d’Air France Pieter Elbers > Directeur général délégué Opérations de KLM.

Le groupe Air France KLM est constitué sous la forme d’une holding détenant la majorité des parts sur les 2 filiales opérationnelles Air France et KLM qui gardent une certaine indépendance. Le conseil d’administration a la gouvernance du groupe et est constitué à la fois de personnalités provenant de KLM et d’Air France. B. Actionnariat Actualités & Stratégies : À travers son plan Perform 2020, le groupe Air France KLM a décidé de suivre 3 axes stratégiques • Développement sélectif pour accroître l’exposition aux marchés en croissance. (Low Cost notamment).

Montée en gamme des produits et services, en visant le meilleur niveau mondial notamment sur l’activité Long Courrier. Poursuite de l’amélioration de la compétitivité et de l’efficacité dans le cadre d’une stricte discipline financière avec notamment la gestion de la dette qui est très importante. Sur le plan financier, PERFORM 2020 correspond à des objectifs ? oyen-terme (2017) présentés aux investisseurs de: Un EBITDA en croissance de 8 à par an entre 2013 et 2017 soit environ 250 à 300 ME par an Un ratio de dette nette ajustée sur un EBITDA inférieur à 2. ? partir de 2017 vs 4,2 à fin 2013 Un ROC de 9 à 11 % en 2017 vs 2. 9% fin 2013. Cette stratégie est très critiqué notamment par le national des pilotes de ligne (SNPL) qui a déclenché une grève qui a impacté le 6 0 résultat d’exploitation pour 330 millions d’euros environ. Ce conflit a eu pour conséquence : L’abandon du développement de Transavia Europe Le maintien du développement de Transavia France (15 à 40 vions) et le maintien du contrat de travail Transavia pour les pilotes Perte de revenue Fragilisation et division au sein de l’entreprise (comportement des syndicats de pilotes). . Analyse financière A. Exercice 2013 Dans un contexte de ralentissement économique persistant, le chiffre d’affaire consolidé 2013 est stable à 25 520 ME. L’activité transport de passagers (78. 8% de l’activité) a progressée de 0. 7%, celle de l’activité maintenance de 1 1. 8% ; l’activité cargo ayant quant à elle reculée de 7. 9%, du fait du plan de restructuration de la flotte mis en place. A l’exception des charges de maintenance, toutes les autres charges sont stables ou en baisse, notamment les charges de carburant en baisse d’environ L’EBITDA progresse donc de 36. 7% à 1 696M€ soit une marge d’EBlTDA de 6. 6% en hausse de près de 1-8 points. Néanmoins le groupe enregistre une perte nette de 1 827 M€ du fait en particulier d’une charge d’impôt de 957 ME. Corrigé des éléments non récurrents, le résultat net s’établit ? -349M€ contre -696 M€ en 2012. L’endettement net est en baisse du fait d’une baisse de la dette brute à 1 0899 ME et d’un niveau de cash disponible confortable 3 684 ME). Le groupe a généré 1479 M€ de cash flows opérationnels du fait d’une bonne gestion du BFR.

B. SI 2014 Les comptes consolidés au 7 0 cash flows opérationnels du fait d’une bonne gestion du BFR. Les comptes consolidés au 30/06/2014 (SI 2014), font état d’un chiffre d’affaire quasi stable à -1. 8%. On constate une augmentation significative de I’EBITDAR(*) de 18. 9 % ce qui fait passer la marge d’EBlTDAR de 7% au SI 13 à 8. 5% au SI 14. Cette hausse est principalement due à une baisse des couts de carburant de 6 % sur la période soit 201 ME, ainsi qu’à la baisse es frais de personnel de 4% soit 152M€.

On constate de plus une amélioration de coefficient d’occupation des avions à 84. 8% vs 83. 3% au SI 13. Le résultat d’explo’tation courant reste négatif sur le semestre ? -207M€. Le résultat net reste négatif -614 M€ contre -796M€ au SI 2013. Definition: * L’EBITDAR est l’acronyme d’Earnings Before Interest, Taxation, Depreciation, Amortization and aircraft Rentals. L’EBITDAR est un ratio qui repose sur le même calcul que I’EBITDA.

Toutefois, et à la différence de ce dernier, il prend en compte le mode de détention de certains actifs notamment pour es entreprises qui privilégient la location à la pleine propriété. L’EBITDAR permet ainsi les comparaisons sur un excédent brut d’exploitation avant loyers. Au niveau bilanciel, les dettes financières sont en baisse, mais le report du résultat de l’exercice impacte négativement les fonds propres, ce qui induit une forte hausse du gearing. La trésorerie d’établie à 3221 soit 46] de CA.

Air France dispose de dette obligataires arrivant à échéance en avril 15 et octobre 16 pour respectivement 661 m€ et 700M€. C. T3- 2014 L’impact 0 échéance en avril 15 et octobre 16 pour respectivement 661m€ et 00M€ L’impact des grèves est significatif avec une perte de chiffre daffaires estimée à 416 M€ ainsi que 330 M€ en résultat d’exploitation. Sur g mais le chiffre d’affaire consolidé recule de 3. 6% mais ? données comparables, il est en hausse de 0. 4%. Le résultat net reste déficitaire (-514M€) mais inférieur à celui constaté au 30/09/2013 (-651 ME).

D. Perspectives Selon un cabinet de broker (analyse complète disponible en annexe), la situation économique du groupe s’améliorera et reviendra en territoire positif en termes de résultat sur l’exercice 2015. Le chiffre d’affaire est prévu en hausse de 2% sur chaque exercice, malgré l’abandon des lignes non rentables. La maitrise des charges couplée à de nouvelles suppressions de postes conduira à un retour à la profitabilité. Le titre côte à 7,57€ à son cours de clôture le 04/02/2015 et est conseillé à l’achat avec pour objectif 8. € E. Conclusion sur le groupe et son environnement Points positifs : Compagnie nationale française qui appartient aux leaders mondiaux du secteur avec un réseau vaste et des hubs puissants. Hop ! Régional pôle stratégique pour concurrencer les low cost en ols interieurs Trésorerie confortable de 3. 2 M€ au 30/09/2014 Cours de pétrole toujours bas ce qui baisse les charges de carburants Points négatifs • Environnement de marché difficile avec le redressement de l’activité économique lent en Euro e.

Fragilité du eroupe face a aux PAGF 10 du groupe face aux conflits sociaux Impact du conflit social dans les comptes 2014 estimé à 500 M€ Concurrence des compagnies low cost toujours plus forte, et du TGV sur les vols intérieurs. Peu de recul sur le nouveau pôle HOP ! part des charges salariales exorbitant par rapport à la oncurrence (cf tableau ci-dessous) (Des efforts ont été menés ? ce sujet depuis, mais le rapport de force reste déséquilibré) : 5. Business plan Ce business plan est Issu d’un consensus d’analystes.

Nous privilégierons la scenario médian comme étant le plus probable et le plus raisonnable sur la situation de AIR France – KLM. Ce scénario nous montre un redressement du résultat d’exploitation comme voulu par le groupe avec un retour de la rentabilité pour 2015 grâce aux différents efforts faits par l’entreprise ces dernieres années. 6. Conclusion Ce comité a pour objet d’accompagner le groupe dans ses projets, otamment via la reconduction de nos facilités existantes et via le financement de nouveaux appareils de la compagnie.

Nous nous trouvons à une étape importante de la relation avec le groupe, qui semble retrouver de la rentabilité, c’est pour cela qu’il est important de lui renouveler notre confiance, afin de l’accompagner à l’avenir sur d’autres projets. Nous appuyons donc notre demande de renouvellement ? l’identique de notre engagement sur la ligne de 200 millions d’E accompagné de l’octroi des nouvelles lignes nécessaires ? l’accomplissement des objectifs du groupe.